SEMAINE 5 : Héron cendré

Oiseau prédateur, terreur des poissons et des mulots à l’oeil aiguisé comme son appétit, le héron cendré (Ardea cinerea) hante les rives des grands lacs de Champagne et les nombreux étangs et mares qui jouxtent les zones humides de la région. Doté d’une vision terriblement efficace, et d’une méfiance innée accumulée au fil des siècles envers l’homme, le héron cendré n’est pas des oiseaux les plus simples à photographier… Je vous le propose ici en noir et blanc, l’image originale étant quasiment monochrome, à l’image de son plumage évoqué par son nom.

Héron cendré

Son cri rauque et croassant, poussé généralement en vol, n’est pas sans rappeler vaguement celui du geai des chênes… qui comme lui demeure fort méfiant envers les humains et n’hésite pas à donner l’alerte ! Mais à sa différence, le héron cendré préfère silencieusement prendre son envol lorsqu’il se sent menacé…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page