SEMAINE 3 : L'arc-en-ciel de l' étourneau

L’étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris), ou le mal aimé des jardins… Ce joli oiseau parfois appelé étourneau vulgaire montre, quand on prend la peine de l’observer, un plumage d’une beauté surprenante, constellé de tâches blanches sur son marron manteau, et montrant ses plus beaux reflets aux rayons du soleil, alternant du vert au violet métallique. Plus que pour son apparence, l’étourneau sansonnet est connu pour sa capacité à faire des dégâts dans les cultures et vergers… voire dans les zones urbaines, ses fientes à l’acidité caractéristique endommageant arbres et façades autour de son nid.

Etourneau sansonnet

Omnivore, l’étourneau sait trouver sa nourriture : dans nos jardins, cultures, vergers, mais aussi décharges et… mangeoires à bétail ! Son vol est rectiligne et sa capacité à se regrouper par milliers voire dizaines de milliers d’individus offre parfois un spectacle étonnant, dessinant dans le ciel arabesques et nuages éphémères, que seul le faucon sait désordonner…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut