SEMAINE 28 : Dans la mare

17/07/2011 28 commentaires par Cédric G. +

Les photographes animaliers ont parfois de drôles d’idées, notamment lorsqu’il s’agit de réaliser des images de sujets ordinaires – les grenouilles – de manière peu ordinaire. En voici un petit exemple : une jolie grenouille verte (Rana esculenta) dans son environnement !

Grenouille verte
Grenouille verte
EOS 7D + Tamron 17-50/2.8 à 50mm,
f/8.0, 1/1600ème, 400 ISO

Une image qui semble somme toute classique, et pourtant : votre serviteur aura du se mouiller !…

Photographe animalier plongé dans une mare
Pour réaliser certaines photographies, il faut parfois savoir se mouiller !
Photographie Christophe Hayet

Si l’image de grenouille présentée en tête d’article aurait pu être réalisée depuis une berge, celle qui suit l’a été au 17mm, à distance minimale de mise au point (soit environ à 10cm de la grenouille !)

Grenouille dans une mare au 17mm
Grenouille dans une mare au 17mm
EOS 7D + Tamron 17-50/2.8 à 17mm,
f/8.0, 1/2000ème,  400 ISO

Ceci préfigure le début d’une longue aventure dans les méandres nauséabonds et putrides de la mare qui occupe nos week-ends, à Cris et moi 🙂 dans la mesure où je n’ai pas encore réussi les images que je voulais : ce n’est qu’un coup d’essai ! Qui a dit que la photographie animalière était facile ?…

Photographe animalier : un métier pas facile !
Photographe animalier : un métier pas facile !
Photographie Christophe Hayet

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

28 réponses sur SEMAINE 28 : Dans la mare

  1. pyrros a écrit

    je sens que tu vas faire de nombreuses photos, avec un champ de vision inattendue, une vraie (RE)découverte pour tous.

    sur la deuxième photo on constate que tu ne protèges pas ton matériel avec un caisson, ou une poche de protection, n’as-tu pas peur de lui faire prendre un bain malencontreux ?

    j’espère que tu nous offriras prochainement de nouvelles photos prises dans ces conditions.

    • Cédric G. a écrit

      Salut Pyrros

      Effectivement, j’ai fait le choix (au dernier moment !) de ne pas protéger le matériel (risqué surtout que l’objectif est celui de Cris !) alors que j’avais la poche imperméable à disposition…

      Je me suis dit que si les autres le faisaient, je pouvais le faire ! Le risque n’est pas plus élevé à mon sens qu’en portant du matériel sur sol glissant (par exemple) : s’il tombe, il se fracasse. Là, s’il tombe, il mouille 😉

      J’ai prévu d’autres sorties avec d’autres points de vue, et même des sorties (pas sur ce site bien évidemment) en sub aquatique à faible profondeur…

  2. Régis M a écrit

    Salut les aventuriers des mares !
    savez-vous que le métier de photographe animalier permet aussi de photographier des espèces endémiques rares de la Réunion ( par exemple) et pas que la simple grenouille de nos vertes mares ? 🙂
    Vous êtes bien courageux et vous avez bien raison : ces grenouilles tiennent une place excessivement importante dans le chaîne alimentaire et votre travail permettra, un peu, de les respecter
    Ah, et puis Cédric, tu es passé maitre dans l’art du teasing ( l’aguichage en français 😉 ) :
    – un petit coup de facebook pour faire naitre le désir
    – un article sur le making off pour nourrir le désir
    – j’espère un article de tes photos de grenouille pour satisfaire le désir !!

    • Cédric G. a écrit

      Hi hi pour le teasing, c’est certainement par déformation professionnelle !

      En tout cas heureusement que Cris était là car il m’est impossible de retirer la combi seul 🙂

  3. Darth a écrit

    Pourquoi une combi? Un simple maillot de bain et hop!

    …..

    ….

    Je connais la sortie lol —>

    :mrgreen:

  4. Cris a écrit

    Pas mal pour une première, il faut falloir peaufiner un peu ça avec quelques astuces et un peu de créativité, ça va le faire !

    @ Régis M : j’ai pas eu besoin de courage, je ne suis pas allé dans l’eau, j’étais juste là pour lui filer un coup de main et faire quelques photos du making off

  5. Yannick a écrit

    Salut à tous,
    Je profite du sujet pour poser une question au(x) spécialiste(s) : On parle, de ci, de là, de l’affut flottant. Mais je n’ai jamais vu abordé clairement le point de la sécurité. N’y a-t-il pas un risque important de se retrouver bloqué, les deux pieds coincés dans la vase ? Comment savoir si on peut-y aller sans crainte ?

    • Cédric G. a écrit

      Salut Yannick

      Dans la mare en question je suis à genoux ou assis au fond, il y a au pire 1.20m d’eau au milieu (estimation perso) ; certes il y a beaucoup de vase, mais de là à rester coincé, je ne sais pas.

      Pour ce qui est de la pratique de l’affût flottant, personnellement je ne me vois pas en faire en milieu « vaseux » !

  6. Robin a écrit

    Les images du photographe au milieu de cette marre verte sont assez délirantes 🙂
    les couleurs sont superbes.

  7. microtom a écrit

    Bonjour,

    Alors ça je ne peux pas faire, j’aurais trop peur pour l’appareil. L’inverse je peux (maillot de bain pour moi, caisson pour le boitier) plus facilement, quoique « là haut, tout là haut dans le grand nord » faut le vouloir!

  8. Mustapha a écrit

    Bonjour,
    je trouve le métier des photographes animaliers superbe et de manière générale les producteurs des documentaires animaliers font un très bon travail merci pour cet article et à bientôt

  9. Raf a écrit

    Ça ouvre des perspectives, en effet.

    Vous avez de drôles de crapauds dans vos marres…

  10. Dlire22 a écrit

    A quand les photos de grenouille au fisheye?(Attention je rigole qu’à moitié).
    En tout cas les photos sont déjà de haut niveau, celle réalisé au grand angle change de celles que l’on peut voir habituellement et je trouve ça super!

  11. Cédric G. a écrit

    Merci à vous 🙂

    On verra si le WE est plus clément au niveau météo, et si c’est le cas, assurément il y aura une suite 😉

  12. Gilles a écrit

    J’ai parcouru le blog et c’est impressionnant les photos et la passion associée. Quand j’avais 18 ans j’ai fais un peu de photo.J’avais un olympus et je développais moi-même les photos en noir et blanc dans la cave (les appareils numériques n’existaient pas !).

  13. Stéphane a écrit

    Ben voilà une bien belle séries de grenouilles. Ma préférée, la grenouille grise à monocle. J’attends avec impatience la suite.

  14. baby fairy photography a écrit

    bonjour

    beau travail
    mois je suis bien loin de tout çà, je vous invite à aller voir mon site:
    http://babyfairyphotography.blogspot.com/
    à bientot

  15. Niko a écrit

    C’est toujours sympa d’avoir les making off de ce genre de prise.

    Niko, allongé au bord d’un marre entre midi et 2 vendredi dernier.

  16. Léa a écrit

    Je trouve juste vos photos magnifiques, les couleurs sont extraordinaires, je peux les regarder pendant des heures 🙂

  17. Fanny a écrit

    Très beau blog, j’ai beaucoup aimé! Bon après midi

  18. fran6t a écrit

    Il me semble que c’est quand même plus risqué qu’un sol glissant la chute pouvant se maitriser un peu ou alors s’amortir en se sacrifiant un peu à la place du matos, le risque dans une marre ou un trou d’eau c’est une racine, un trou, un enlisement provoquant une perte d’équilibre puisqu’on ne voit rien du fond.
    Perso je crois que je prendrais une sorte de petit panier flottant ou équivalent permettant en cas de perte de pied ou déséquilibre de vite poser le matos dedans à l’abri non ?

  19. pbcognein a écrit

    Cedric, … ne te plains pas, il y a des thalasso ou ils te font la meme chose !!!

    Sinon impressionnante la photo au grand angle 😉
    Vivement la suite

  20. Anne a écrit

    Comme quoi pour prendre les meilleurs photos il faut savoir se mouiller 🙂

  21. Eric Larigaldie a écrit

    Bonjour,

    Cédric G, et merci pour le commentaire laissé sur mon blog http://www.ericlarigaldie.com/ . Ton blog est vraiment très bien fait et avec de superbes photos !
    Bravo !

  22. Daniel Rey a écrit

    Pas mal la tenu de plongeur. Il faut aussi un certain courage et de la patience. Je suis en cours de création d’une petite mare, même si elle est plus petite je vois déjà le potentiel de « locataires ».

  23. Claude Chabot a écrit

    Le moins que l’on puisse dire est que parfois il faut se mouiller pour parvenir à ces fins!!

    Étant plongeur moi-même, j’imagine que le photographe a mis la combinaison afin d’être plus confortable dans l’eau. qui sait, peut-être y a t-il des sangsues dans cette mare!!

  24. Eroan a écrit

    Il faut se mouiller pour faire de belles photos 😉

    Mais ce qui compte est le résultat, et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est réussi. Bravo pour la maîtrise du Reflex et des jeux de lumière.

  25. Martine Schnoering a écrit

    Très beau reportage sur des conditions de prise de vues vraiment pas faciles ! Pour ma part, je me contente d’être à plat ventre au bord de la mare.. Certains abords sont en pente, j’ai bien failli déjà « piquer une tête »… ;-))

Laisser un commentaire