SEMAINE 10 : La nuit tombait…

21/03/2011 18 commentaires par Cédric G. +

La nuit tombait, et je désespérais de voir apparaître « mes » chevreuils, à 1 km à peine de la maison (je me rends souvent sur ce site à pied…) ; c’était le premier test de ma dernière trouvaille, une tente d’affût « révolutionnaire » qui fera l’objet d’un prochain article, et je voulais absolument ne pas revenir bredouille !

Ce magnifique chevreuil sortira du bois à une dizaine de mètres de moi, sur ma gauche, et bien entendu hors de mon champs photographique : il me faudra alors attendre près de 20 longues minutes (et le voir s’éloigner progressivement) avant de pouvoir déclencher… Juste de quoi pouvoir faire quelques photos : tremblements interdits !

Chevreuil au crépuscule
Chevreuil au crépuscule
EOS 5D mark II + Sigma 500/4.5 EX HSM, à l’affût
f/4.5, 1/60ème, 5000 ISO

Finalement, je ne regrette pas qu’il se soit éloigné car l’ambiance rendue par le jour déclinant et le « traitement » des basses lumières par le 5D mark II en font une image très plaisante : je ne suis pas certain que cela aurait été le cas avec un « gros plan » 😉

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

18 réponses sur SEMAINE 10 : La nuit tombait…

  1. snash a écrit

    Belle image, il est vrai que le cadrage large rend bien l’ambiance.

  2. pyrros a écrit

    Tres belle ambiance et 5000iso qui me font rêver.

    Le cadrage large est un vrai plus pour donner cette ambiance

  3. Val a écrit

    J’adore Cédric. Superbe..

  4. Cédric G. a écrit

    Bonjour

    Merci pour votre passage. J’y suis retourné hier soir (toujours pour test de ma tente d’affût) et les 4 habitués (qui étaient au complet cette fois) sont sortis cette fois à 150m de moi.

    Donc du coup il faudra remettre le cœur à l’ouvrage 🙂

    C’est un endroit avec un fort potentiel, je compte bien l’exploiter !

  5. PA a écrit

    Très belle photo…
    Pour info, la photo est prise à combien de mètres de distance finalement ?

    Et puis au delà de la photo, ça doit être tellement bien d’attendre dans la nature comme ça, à l’affut du moindre bruit… peut être un peu stressant et reposant à la fois.

    • Cédric G. a écrit

      Merci

      Je devais être à une trentaine de mètres je pense (peut-être un peu plus ?) ; j’ai toujours du mal à évaluer les distances dans ces conditions.

      Pour ce qui est des bruits environnants, c’est réellement incroyable : un oiseau qui se pose sur le toit de l’affût, un rongeur qui fouille dans les feuilles à quelques dizaines de centimètres de vous, un couple de milans noirs (rapaces) qui virevolte à 10m au-dessus en poussant des cris, et l’arrivée du chevreuil… Un grand moment où tous nos sens se mettent en marche et redoublent subitement d’efficacité !

  6. Darth a écrit

    Je crois que tu connais déjà ma position sur les photos de la faune prise de loin.

    Je suis à 100% pour, et parfois il ne faut pas hésiter à le faire, cela donne de belles images comme celle que tu nous présentes.

    Sans vouloir critiquer qui que se soit, il n’y a que sur les forum spécialisé que la photo est considérée comme raté si on ne peut pas voir le reflet du photographe dans l’œil de la bête qu’on prend en photo!

  7. Stéphanie P a écrit

    Tout simplement magnifique 🙂

  8. Ducry Michèle a écrit

    Ce chevreuil, il était vraiment entre chien et loup…. mais ça rend la photo un peu magique.
    Coté chevreuils, je suis même + gatée que vous….je les vois souvent de ma cuisine, ils étaient 4 cet hiver, maintenant le champ est labouré, donc li faut aller + loin pour les apercevoir.
    Mais en fonction des saisons et des cultures, ils se rapprocheront de nouveau, enfin je l’espère. les constructions gagnent tellement que leur espace à eux se retrécit de + en +.
    Pour le moment, ils doivent s’adapter, puisqu’ils sont toujours là.

  9. Cédric G. a écrit

    Bonsoir, et merci pour votre passage 🙂

    C’est vraiment, vraiment le bon moment pour s’essayer au chevreuil en ce moment : la chasse étant finie, la pression retombe et ils ressortent avec les beaux jours, broutant les bourgeons et sortant dans les prés en soirée.

  10. Raf a écrit

    Bonne ambiance ! J’ai hâte de lire ton test pour une tente d’affût ; j’en cherche une également, relativement pratique pour être transportée en ballade le weekend, comme à la montagne.

  11. Dlire22 a écrit

    Très bonne netteté et « ambiance » malgré le manque de luminosité évidente

  12. Guillaume FRANCOIS a écrit

    Bien le bonjour,

    Bravo en effet pour cette photographie (bravo pour toutes vos photos que je connais d’ailleurs ^^), une sympathique anecdote! ^^

    J’utilise également cette tente affût, j’en suis ravi! 🙂

    Très bon rendu du 5D mkII, perso je suis sur 7D mais la qualité iso est rapidement dépassée. J’envisage l’achat de cette petite merveille. hehe

    A bientôt. 🙂

  13. Jestin Thierry a écrit

    Un question Cédric ? quand tu dis « hors champ photographique », tu n’avais que ton 500 ? comme quoi, des fois, on aimerait avoir 2 boitiers, dont avec un avec un bon zoom transstandard pour toute éventualité.
    @+

    • Cédric G. a écrit

      Bonsoir Thierry

      Non, en fait les chevreuils n’étaient pas dans ma zone de prise de vue, mais sur ma gauche (à la limite j’aurais pu essayer de passer l’optique par les ouvertures du côté, mais il me fallait ouvrir le « filet »… fixé par des scratch !

      (les panneaux de tissus avec fermeture éclair étant faciles à ouvrir dans un silence relativement correct)

  14. Thierry Jestin a écrit

    Ok, je comprend mieux, c’est vrai que les scratch, ce n’est pas discret.
    @+

  15. Rémi a écrit

    J’aime beaucoup cette photo. Je trouve que cela nous change des gros plans ou plans rapprochés en tout cas que l’on voit souvent.

    C’est agréable de contempler un animal dans son environnement, chez lui.

Laisser un commentaire