[Photoshop] Préparer un fichier pour tirage Photoweb

05/04/2006 125 commentaires par Cédric G. +

Le laboratoire en ligne Photoweb est devenu depuis quelques mois la référence des labos en ligne pour faire des tirages économiques sur Minilab. Mais obtenir les meilleurs résultats (au niveau colorimétrie) implique de respecter quelques petites règles quant à la préparation des fichiers à envoyer ! Mode d’emploi en images…


Tout d’abord, il convient de préciser quelques petites choses essentielles :
– votre écran doit être calibré avec une sonde colorimétrique (ceci n’est pas l’objet de ce tutorial, mais il faut bien comprendre qu’utiliser un écran non calibré ne permet pas d’avoir des repères fiables en matière de colorimétrie !)
– vous devez utiliser impérativement un logiciel permettant les conversions de profils ICC (je vais utiliser ici Photoshop CS2)

Téléchargement et installation du profil ICC

La première chose à faire consiste à télécharger le profil ICC Photoweb adapté à vos photos. Photoweb propose trois profils (MAJ du 15/09/2006) :
l’un pour les tirages photo jusqu’au 30×45 cm ou pour les calendriers (sauf multi-pages recto-verso) – 1.02 Mo
l’un pour les posters (à partir du 50×66 cm) – 1.02 Mo
le dernier pour les livres photo et les calendriers multi-pages recto-verso – 1.03 Mo

Sous Windows XP, Les profils ICC doivent être copiés dans le répertoire C:\WINDOWS\SYSTEM32\SPOOL\DRIVER\COLOR

Sous Windows NT/2000 c’est dans le répertoire C:\WINDOWS\SYSTEM32\COLOR

Méthode de préparation d’une image

Il existe deux écoles pour effectuer la préparation d’une image à destination d’un labo (ou plus généralement d’un périphérique de sortie puisque c’est de cela qu’il s’agit) : le soft-proofing (qui consiste en quelque sorte en une « émulation visuelle du résultat à l’écran ») et la conversion (qui transforme l’espace colorimétrique de l’image de manière à la faire correspondre au mieux au profil du périphérique de sortie susvisé). Je préfère et j’utilise uniquement la conversion, tout en sachant qu’au niveau de la commande des tirages, il faudra demander « Sans retouche » (très important !)

La première étape est simplement celle de la préparation de votre image, dans son espace colorimétrique d’origine (idéalement Adobe RGB, qui est de toute façon bien plus vaste que n’importe quel profil ICC d’imprimante ou de lab). Une fois cela fait (vous devez avoir à l’écran exactement ce que vous voulez obtenir sur papier), chargez votre image dans Photoshop.

La conversion s’opère, sous Photoshop CS2, depuis le menu « Edition » / « Convertir en profil… » (nb : dans les versions précédentes, il fallait passer par le menu « Image » / « Mode » / « Convertir en profil… ») :

Etape n°1 : affichage de la fenêtre de conversion

Dans la fenêtre de conversion, vous visualisez alors votre profil source. Choisissez comme profil de destination « Photoweb_ver1,1″, en sélectionnant le mode de conversion « Colorimétrie relative » (le mode perceptif donne aussi d’excellents résultats) et en cochant « Compensation du point noir » :

Etape n°2 : choix du profil et du mode de conversion

La case « Aperçu » sur la droite vous permet d’ailleurs de voir les différences potentielles de colorimétrie, qui sont assez fréquentes sur les applats, notamment dans les tons rouges (voir en fin d’article pour un exemple interactif).

Reste à sauvegarder l’image, en veillant à NE PAS inclure le profil ICC dans le fichier JPEG ! En effet, le profil ICC de Photoweb avoisinne le Mégaoctet (ce qui alourdit inutilement le fichier généré puisque de toute façon, le Minilab considérera que l’image est déjà convertie dans son profil si on demande un tirage « Sans retouche » au niveau de la commande en ligne) :

Etape n°3 : sauvegarde sans inclure le profil ICC

Validez ; dernière étape, choisir un taux de compression JPEG de manière à obtenir la qualité maximale, tout en ne dépassant pas la limite de 6 Mo (imposée par Photoweb). Généralement, une valeur de qualité comprise entre 10 et 12 suffit :

Dernière étape : choix de la qualité finale du fichier JPEG

Voilà : vous avez préparé correctement votre fichier pour l’envoi chez Photoweb ! Attention toutefois : ce fichier ne DOIT PAS écraser l’original et ne doit servir QUE pour la commande chez Photoweb ! En effet, leur profil ICC étant celui de leur chaîne de Minilabs, il y a systématiquement perte de gamut (nombre de couleurs) donc perte d’information dans les images (car l’espace colorimétrique imprimable par ces machines est beaucoup plus restreint qu’Adobe RGB).

Exemple de résultante avant/après conversion (passez la souris sur l’image), afin de bien comprendre la perte de gamut suite à conversion (très visible notamment dans les rouges) :

Résultat avant/après

Petit résumé :

  • N’écrasez jamais vos fichiers originaux, travaillez sur des copies
  • Convertissez vos images en mode colorimétrie relative avec compensation du point noir
  • N’incluez jamais le profil ICC aux images à envoyer à Photoweb
  • Les fichiers à envoyer ne doivent pas dépasser 6 Mo en taille
  • Lors de votre commande en ligne, cochez la case « Sans retouche » !!!

Articles relatifs à [Photoshop] Préparer un fichier pour tirage Photoweb

, , , ,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

125 réponses sur [Photoshop] Préparer un fichier pour tirage Photoweb

  1. Le blog de Rémi LEBLOND a écrit

    Préparation des images pour PhotoWeb

    Merci à Aube Nature pour son didacticiel relatif à la préparation des fichiers à imprimer sur PhotoWeb. Même si je n’utilise pas souvent Photoshop à titre personnel, ce petit rappel méthodologique est bienvenu….

  2. Frigobox a écrit

    Salut Cédric

    Ce tuto est tout simplement génial (ou vas-tu chercher tout ça lol )

    J’avais justement l’intension de te contacter par MP pour ma prochaine commande photo que je voulais passer chez Photoweb mais là j’ai toutes mes réponses :-)

    Par contre quel type de papier choisirais-tu pour avoir une belle photo ? Je trouve que le papier mat n’est pas mal

    Merci

  3. Cédric Girard a écrit

    Salut Fred

    Perso pour tout ce qui est mise sous cadre (et plus généralement formats > 20×30) j’opte pour le mat (qui est en fait du semi-mat perlé chez Photoweb : on conserve une certaine brillance même si on perd légèrement en gamut)

    Sinon brillant (pour les petits formats ou envoi aux concours).

  4. arsinoe a écrit

    Merci beaucoup pour ce tutorial. Simple, efficace et applicable.

    Sauriez vous m’indiquer comment préparer des fichiers pour des photos noir et blanc ?
    Je sais qu’elles seront tirées sur papier couleur et il y a un fort risque de dominante, mais j’ai cru lire ca et là que les résultats s’étaient améliorés.

    merci beaucoup

  5. Cédric Girard a écrit

    Effectivement les tirages N&B sont non pas sujets à dominante, mais sujets à métamérisme. En d’autres termes, à la lumière du jour ils apparaîssent neutres, mais en éclairage artificiel (notamment tungstène) ils peuvent légèrement virer au magenta (comme tout tirage minilab d’ailleurs)

    En tirage mat (semi-mat perlé en réalité) c’est moins vrai ;-) et pour ma part j’ai toujours fait mes tirages N&B en mat.

  6. NatViv a écrit

    Bonjour,
    pour les utilisateurs MAC OS X le fichier Photoweb_ver1,1.icm téléchargé sur le site Photoweb est à placer dans le dossier Bibliothèque/Colorsync/Profiles pour être disponible et utilisé selon ton tutoriel.
    Cordialement.

  7. Cédric Girard a écrit

    Merci NatViv pour cette info (sorry le Mac et moi ça fait 2 ;-) )

  8. Pudro a écrit

    Salut Cédric,

    Merci pour ces infos très utiles et très didactiques.

    Amitiés,

    Franck

  9. papillon a écrit

    merci pour les infos :-)

  10. Seb a écrit

    Salut Cédric,

    découverte de ton blog pour moi et de ce petit tutos trsè très très instructif !!!
    Milles merci !!

  11. CRYSS a écrit

    Merci pour ces explications très utiles à l’approche de Montiers en Der 2006…;-)…

    Amitiés.

    CRYSS.

  12. kikikiki a écrit

    merci pour l’info…..

    kiki

  13. Adrien a écrit

    Je ne fais que repeter, mais merci pour toutes ces explications.

    J’ai juste une question : sous photoshop, dans quel espace de travail (Edition/Couleurs…) etes-vous?

    Merci d’avance

    Adrien

  14. Cédric Girard a écrit

    Pour Adrien : je travaille en Adobe RGB généralement (depuis Digital Photo Professionnal que j’utilise pour dérawtiser mes images, jusqu’à l’archivage)

    Je ne convertis dans d’autres espaces ou profils que lorsque le besoin est réel :
    – sRGB pour les diffusions web et plus généralement électroniques
    – profil Photoweb pour impression chez Photoweb

    Et c’est tout finalement ;-)

  15. yonder a écrit

    bonjour,
    merci pour votre site. Très agréable à visiter. Et aussi très instructif pour tout photographe numérique.
    concernant ce tuto, je suppose que vous avez du comparer les tirages "maison" avec une imprimante jet d’encre et les tirages par labo, type photoweb. Pouvez vous nous faire part de votre expérience : coût, satisfaction perso, qualité des résultats, etc…?

  16. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Yonder

    N’ayant jamais fait de tirages perso (j’ai fait le choix de ne pas acheter d’imprimante photo, pour des questions de coût à la page ; faisant énormément de bureautique j’ai opté pour une laser couleur, inadaptée pour les tirages photo) j’ai par contre comparé avec énormément de labos locaux.

    Il en ressort que PAS UN (tirant sur Minilab) n’égale Photoweb en terme de qualité colorimétrique et régularité, et que tous sont AU MOINS 2 à 5 fois plus chers (base tirages en 20×30 ou plus).

    Il n’y a qu’un photographe (local) à même de me sortir des tirages nickels : mon propre revendeur (qui est agréé Digigraphie). Mais je ne commande chez lui que pour les tirages > 30×45.

    J’ai aussi eu l’occasion de comparer à l’aide de mon ami Remy Courseaux, des tirages Photoweb avec des tirages jet d’encre (effectués sur Canon 990i je crois, calibrée bien évidemment) ; les sorties imprimante donnent un gamut plus élevé, indéniablement. Mais la difficulté consiste à garder une chaîne correctement calibrée, et surtout à ne pas regarder le coût à la page… Car de ce côté Photoweb écrase tout le monde !

  17. afterlove a écrit

    Je me demandais, ce tutoriel fonctionne pour photoweb mais est ce applicable pour d’autres labos concurrent online?

    J’ai fais les tirages cette après midi chez mon photographe du coin et je trouve toute les photos moins saturée qu’à mon écran… Si je reprends toute les photos telle qu’elle, que je leur fait "subir" ce tutoriel et que j’envoie le tout à un labo ca fonctionnera?

    merci des infos !

    David

  18. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Afterlove,

    Ça fonctionnera dès lors que tu as le profil ICC du labo effectuant les tirages ;-)

    Car oui, c’est applicable dans l’absolu, avec n’importe quel labo (mais il faut son profil ICC propre pour garantir les résultats).

    Donc si tu prends tes photos, que tu leur appliques le tuto et que tu les commandes (sans retouches !) chez Photoweb, tu devrais avoir des résultats bien meilleurs (attention si tu n’as pas d’écran calibré, pas de garantie concrète de résultat !)

  19. Bertrand a écrit

    Bonjour,

    Pour ma part, j’ai fait réaliser des tirages dans un labo photo-service physique (tirage réalisé dans la boutique) en leur précisant de ne rien retouché. J’en ai été très satisfait sauf au niveau du prix (4.5€ le 20*30 !!)
    Depuis je suis passé à photoweb tout d’abord pour la qualité (via des avis sur le web dans un premier temps) et ensuite pour le prix. C’est vraiment un super labo. Par contre, je me suis contenté jusqu’à présent de calibrer mon écran avec adobe gamma et n’ai pas utilisé de profil. J’envisage d’acheter une sonde mais le prix pour une utilisation aussi occasionnel me rebute. Laquelle conseillez-vous ?

    Autre question, quel type de tirage commandez-vous sur photoweb ?
    J’ai fait du tirage "eco" pour les 10*15 familiaux. Le résultat est pas mal pour ce genre de tirage même si le papier est fin.
    J’ai fait des tirages "classiques" pour mes 20*30 et c’est vrai que c’est chouette.
    Par contre, je n’ai pas essayé le tirage "exposition".
    Je viens juste d’aller voir et je viens de m’apercevoir que ce type de tirage n’existe qu’en 20*27 et pas en 20*30 !!!!!!!! C’est une honte !!!!
    J’ai vu que les prix ont également baissé. Cela veut-il dire qu’ils ont baissé la qualité ?
    – avant le tirage classique était à 2.5€, maintenant il est à 1.8€
    – avant le tirage expo était à 4.5€, maintenant à 2.4€.
    Je ne fais ce genre de tirage qu’une fois par an et je suis donc surpris de voir l’échelle de prix glisser de cette façon.

    Désolé d’avoir dévié du sujet et merci pour les conseils.

  20. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Bertrand

    Tout d’abord un petit point sur les sondes de calibration : un écran se calibre tous les mois (pour les pinailleurs, tous les 15 jours) car la colorimétrie bouge avec le temps ;-) d’où le réel intérêt d’acheter une sonde !

    Personnellement je ne tire qu’en 13×18 pour mes photos de famille et mes books thématiques, sinon entre 20×30 et 30×45 pour le reste. Concernant les tirages d’expo, rien de plus simple que de faire un cadre soi-même sous Photoshop puis de commander un tirage normal (on économise la différence, et la qualité d’impression est la même ;-) )

    Concernant les prix, je pense que c’est tout simplement la tendance du marché (concurrence oblige !) et c’est tant mieux pour nous, tant que la qualité reste !

    Voili voilà

  21. Bertrand a écrit

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse. Je me pose encore une question, quelle sonde acheter ? J’ai vu dans le dernier CI des tests de sondes à 100€, sont-elles valables ? Notamment celle qui réajuste en continu l’écran en fonction de la luminosité ambiante ?

    Encore merci pour tous ces bons conseils et félicitation pour ce site extra (parole d’un Aubois par intérim pendant mes études à l’UTT)

  22. Philsyl95 a écrit

    Bonsoir à tous.

    Peut t’on convertir en profils "Photoweb" à partir de RawShooter Premiun, car celui propose differents profils dans la case "RGB working space" c’est peut etre plus rapide, qu’en pensez vous ?

    Philippe.

  23. lady a écrit

    bonjour,
    merci pour son tutoriel, je voudrai savoir si ce profil peut etre utilisé avec un logiciel gratuit comme photofiltre, gimpshop ou peut etre adobe photoshop elements 4 ? si oui comment, car tout le monde n’a pas les moyens d’acheter photoshop CS.
    Merci d’avance pour ta réponse.
    Laddy

  24. l'huile a écrit

    Bonjour, tout d’abord merci pour toutes ces infos que je recherche depuis pas mal de temps! elles y sont plus que clair et celà fait plaisir. Je compte appliqué votre méthode mais je ne dispose pas de sonde et suis sur le point d’en acheter une; je sais que ce n’est pas le sujet à proprement parler mais que pensez vous de la spyder express? (si toute fois vous la conaissez bien entendu)

    Merci d’avance et félicitation pour vos photos notemment celles sur les oiseaux et les insectes, et tout particulièrment la Chenille de zygène qui fixe l’objectif!! bien vue

  25. Laddy a écrit

    Bonjour Cédric, merci pour ta réponse, pour photoshop elements tjs pas trouvé comment faire, je me suis penché sur the gimp, et voila le fruit de mes recherches, je me suis permise de poster dans ton sujet.

    http://www.aupetitforum.com/ftop...

  26. l'huile a écrit

    Merci pour votre réponse, je vais de ce pas l’acheter pour pouvoir appliquer votre méthode.
    Encore merci

  27. sylvain007 a écrit

    Très bon tutoriel qui vient d’être ajouté dans mes favoris!!!

  28. MiMi a écrit

    Bonjour
    J ai lu sur plusieurs site qui on tester le sonde Spyder2 qu elle n’etait pas tres fiable j ‘hesite donc a me l’acheter qu en penses tu? Tu pocède laquelle exactement?
    Ps: Félicitation pour ton site et tes photos elles sont magnifique

  29. vincentdec a écrit

    Salut Cedric, j’ai toujours admiré les têtes chercheuses, petite bébêtes que je ne suis pas assez…
    Alors merci pour tout ces renseignements et ce partage…Y a pas à dire il y a vraiment des gens biens sur ce forum

    A+

    Amicalement

    vincent

  30. joube a écrit

    Bonjour et bravo pour cette page où j’ai découvert plein de trucs.
    J’ai un petit problème depuis que j’ai changé de moniteur (troqué un CRT contre un LCD LaCie 319).
    Je l’ai étalonné avec spyderpro et tout va bien, sauf avec photoweb.
    Que j’emploie l améthode 1 ou 2, photoweb me retourne des photos trop sombres.
    C’est un peu meilleur si j’opte pour "retouche" (hérésie).
    Bref, je n’arrive pas à avoir la même luminosité et contraste qu’à l’écran.
    Je pense donc qu’il faut que je règle quelquechose sur mon écran, mais spyder me dit que tout est OK.
    Comment faire pour avoir des résultats constants et retrouver peu ou prou la même photo que sur mon écran ?
    Je précise que le problème est uniquement un problème d’écart important de contraste et luminosité entre l’image à l’écran et la photo papier.
    Je sais bien qu’une photo à l’écran "pète" plus, mais quand même…
    Je pense qu’il faut que je fasse quelque chose au niveau du contraste et de la luminosité de l’écran qui sont sans doute trop élevés, mais je ne sais pas trop quoi car spyder me dit que c’est OK.
    Dois changer de sonde ?

  31. joube a écrit

    Merci d’une réponse aussi rapide.
    Au niveau contraste et luminosité, spyderpro me dit OK (j’ai recalibré tout à l"heure)
    De plus, vu sur d’autres écran (crt ou non), j’ai une expo correcte.
    J’ai questionné photoweb, à tout hasard…

  32. ossos a écrit

    merci pour tes explications parfaitement claires – bien plus que le site de photoweb!!

  33. Matt a écrit

    Cedric,

    petite question rapide : en general, j’utilise le soft proofing en utilisant le profil de mon labo et je corrige ensuite cette copie pour la faire correspondre le plus possible a l’originale. J’ai jamais vraiment essaye la conversion, je sais pas bien pourquoi d’ailleurs…

    Apres avoir fait la conversion dans le profil Photoweb, essaies-tu de changer les niveaux, courbes ou saturation pour te rapprocher de l’image de depart, si Photoshop n’arrive pas a s’en approcher autant que tu voudrais ?

    Merci pour ce tutoriel super interessant !

  34. lio a écrit

    bonjour et bravo pour ton site, il est super.
    et merci de prendre le temps de partager cette passion avec d’autres.
    je suis en possesion d’un eos 30d depuis 3 mois et il est temps pour moi de faire realiser quelques tirages.
    Question; je n’ai que DPP comment puis-je faire pour preparer mes photos vers Photoweb avec le profil, est-ce possible?.
    autre question de debutant (en numerique, avant eo5)
    pourquoi le labo n’ajoute t’il pas son profil à la reception des fichiers puisque , si j’ai bien compris, on ne retouche pas la photo converti.
    je crois que je nage un peu, alors ton aide me serait bien precieuse.
    merci.

  35. Natviv a écrit

    Bonjour Cédric,
    Je suis impressionné par l’évolution de tes sites et la richesse de leur contenu sans parler de la qualité des photos.
    J’aborde dans ce post le problème de la résolution des images (photos ou scans) selon leur destination.
    Pour ce qui est de l’affichage sur écran les choses sont assez simples , en général 72 dpi, mais qu’en est-il en prévision d’une impression papier sur son imprimante perso ou encore chez Photoweb.
    Pourrais-tu nous pondre quelques infos sur la résolution des images en vue de leur impression ?
    D’avance merci
    Amicalement.
    Jean-Claude

  36. Matt a écrit

    Je rajoute un commentaire au post de Jean Claude : quid de l’accentuation ? J’ai pas de pbs pour les petits formats, que je peux tirer sur mon imprimante mais je souhaite commander une dizaine de 30×45 et, fichtre, je n’ai aucune idee de l’accentuation qu’il me faut appliquer et, contrairement aux 10×15, je peux pas vraiment faire de tests…

    Que recommandes tu comme accentation pour ces tailles ?

    Encore bravo pour ton site !

    Matthieu

  37. Éric a écrit

    Bonjour,

    Je viens "d’enregister" le Profil au bon endroit dans mon Win SP2.

    Mais je ne le trouve pas dans mon CS :-(

    Bug ?

    Merci de m’aider :-)

    Éric

  38. Éric a écrit

    Bonjour,

    Euh, le chemin que tu indiques (C:\WINDOWS\system32\spool\drivers\color) n’est autre que celui déjà indiqué, non ?
    Mon Profil se trouve déjà à cet endroit…
    ?
    Merci !

  39. Éric a écrit

    Enfoi** de vacanciers ^_^

    Pas grave, j’en ai pas besoin avant… Mardi prochain !
    Merci de racourcir tes vacances :-) )
    Merci !
    Bonnes vacances ;-)

  40. BeaWalk a écrit

    Bonjour Cédric.

    Bravo et merci pour ton site, il m’est d’une aide précieuse.
    Juste une question. Photoweb préconise de travailler avec un certain espace de couleur sous Photoshop(Edition/Couloeur), et donne en particulier les contrôles suivants :
    Désaturation des couleur de l’écran : 20%,
    Blend RGB Colors Using Gamma : 1,00

    Quand faut-il travailler sous cet espace ?
    Merci pour ta réponse.

  41. pilou a écrit

    Merci pour ce tuto! Ca remet les pendules a l’heure…

  42. gm38 a écrit

    bonjour
    j’ai le même problème que celui signalé par Eric le 15/9,j’ai enregistré le profil Photoweb au bon endroit dans W.XP,mais je n’arrive pas à le récupérer dans Photoimpact ni dans PSP11 que j’ai téléchargé en démo.Eric a t il résolu son problème?
    merci pour l’info

  43. Éric a écrit

    Bonjour,

    Je n’ai rien réglé du tout :-(
    Hélas…
    Bienvenu au club…

  44. Helios a écrit

    Bonjour,

    Une petite question au passage, pour les tirages N&B à destination de Photoweb faut-il effectuer la même démarche ?

    D’avance merci.

    PS : Encore bravo et merci pour tout ce travail Cédric

  45. vortex31 a écrit

    Bonjour Cédric,

    Tout d’abord merci à toi pour ces tutos vraiment trés bien faits, c’est vraiment trés sympa de ta part!
    J’aurais une question concernant la conversion en profil de destination; cette étape doit elle être réalisée en toute fin? En d’autres termes, n’étant pas satisfait du rendu donné par l’aperçu, puis-je faire ensuite une petite retouche avant la sauvegarde en laissant la case aperçu cochée ou dois-je me fier à ce que donne l’image avant conversion en espérant que le tirage en soit plus proche que ce que m’affiche l’aperçu aprés conversion?

    Merci d’avance et encore bravo pour ton travail!

    Amitiés,

    Greg

  46. Cédric Girard a écrit

    Alors…

    Hélios : la réponse est "oui", mais je pense (je n’ai jamais essayé !) qu’une désaturation une fois l’image convertie ne peut pas faire de mal ! J’ai des tirages N&B chez moi, il y a une très très légère dominante magenta (il y a un peu de métamérisme mais je pense que ça n’explique pas tout !)

    Greg : tu dois faire TOUTE la préparation en Adobe RGB, et une fois ton image finale obtenue, on convertit "sans regarder" ! En effet, si le profil ICC final (du périphérique d’impression) est très éloigné de celui de l’affichage (par ex. des couleurs non affichables par l’un mais affichables par l’autre) tu ne pourras de toute façon pas "voir" le résultat à l’écran (CQFD)

    Voili voilà ;-)

  47. fredmeg a écrit

    Merci à toi pour ce tutoriel qui m’a déjà servi plusieurs fois.
    J’ai toujours été satisfait de mes tirages couleur Photoweb.
    Par contre, la dominante magenta sur les photos noir et blanc et un vrai problème.
    Elle n’est pas très visible en lumière du jour quoi que présente. Par contre j’ai fait récemment la très agréable expérience de montrer quelques images N&B dans mon club photo. La lumière est éclairée au néon et là ce n’était plus du noir et blanc. Tout apparaît rose/magenta. Le néon c’est mortel.
    Du coup j’envisage de faire des tests en compensant cette dominante mais avec sans doute un résultat qui deviendra potable en lumière néon mais moins en lumière du jour.
    En plus j’ai constaté dernièrement que plusieurs photos N&B restées sur le serveur Photoweb et tirées deux fois à 3 mois d’intervalle ont une dominante plus importante la deuxième fois. Et ce malgré des tirages refaits par Photoweb après leur avoir signalé le problème.
    Une question que je me pose et qui du coup me taraude: est-il normal qu’après conversion, j’aperçoive (déjà) une dominante magenta sur mon écran ?? J’ai pourtant tout suivi à la lettre.

  48. PIO a écrit

    Bonjour Cédric,
    Pleins de richesse sur ce site…
    J’ai 2 questions:
    1-j’ai l’intention de travailler avec PhotoWeb, pour le profil ICC sur Win Millénium, quelle procédure?
    2-je travaille avec l’EOS300d et je voudrais passer à mieux. j’ai vu que tu as commencé avec le 300 puis le 20 et enfin le 5D. Je travaille surtout en Macro avec le 100 2.8 USM et aussi avec l’EF 17/40 L, quel conseil pour un amateur comme moi ?
    Amicalement Pierre

  49. Cédric Girard a écrit

    Sous Millenium, je ne sais pas du tout où sont stockés les profils ICC :-(

    Est-ce que ton écran est calibré ? En recherchant (dans le répertoire Windows et ses sous-répertoires) sur les fichiers *.ic* tu devrais tomber dessus !

    Sinon en macro, très sincèrement le 5D est au top, de part son viseur (je ne parle même pas de la qualité d’image, aux antipodes du 300D, qui n’était pourtant pas ridicule !!!) Mais bon c’est un budget conséquent !

  50. Romy a écrit

    Bravo pour tes tutoriaux et pour tous les conseils que tu nous adresses si aimablement.

    Je voudrais revenir sur Photoweb et sur les résolutions d’impression. Je suis étonné par les formats des fichiers qu’ils conseillent. Le calcul montre des résolutions d’impression loin des 300 dpi théoriques.

    Ma double question est donc de savoir quelle résolution faut-il indiquer dans le fichier de la photo (est-ce que celà a une importance ou Photoweb fait sa cuisine lui-même) et vaut-il mieux prévoir des tailles plus grandes que celles conseillées sur leur site ?

    Cordialement. Romy

  51. Cédric Girard a écrit

    Au niveau résolution, les minilabs Fuji ont une résolution de tirage native de 300 DPI (sauf erreur de ma part) ; dans la mesure du possible je prépare donc toutes mes images à cette résolution !

    Néanmoins, au-delà du 15×23 je me permets des "dérives" et la résolution peut baisser en suivant que le format augmente ! Entre 220 et 260 DPI jusqu’au 30×45, entre 150 et 200 DPI au-delà…

    Au niveau purement "pratique", une résolution de 254 DPI est "passe-partout", même sur un tirage 10×15 cm (on a 10 points par millimètre au lieu de 12, il faut vraiment être observateur pour voir la différence ! de plus, au niveau de la préparation des fichiers c’est très facile, puisque dans cette résolution, 1 cm sur le papier = 100 pixels, ce qui simplifie bien des calculs !!!)

    Sur les grands formats (50×75 ou plus) je descends jusqu’à 150 DPI, voire 120 DPI… car un tirage d’un mètre de côté par exemple, ne se regardera certainement pas dans les mêmes conditions qu’un tirage 13×18 !

  52. yann lecomte a écrit

    Bonjour et bravo pour ce tutos et cette mine d’or d’informations!!! J’aurais 2 petites questions:

    1-je travaille bien en rgb 1998 dans PS CS2 mais en Affichage, Format d’épreuve, faut il se mettre en RVB windows pour travailler l’image? (car je suppose qu’il ne faut pas se mettre en personnalisé et choisir icc photoweb ?!?)

    2-pour la résolution, a quel endroit peut on changer la valeur dpi? pour ma part je pense dans édition, taille de l’image, et là on trouve résolution. Mais je suppose que l’on peut diminuer la résolution d’une image mais que l’augmenter ne sert à rien, ça ne ferait que diminuer la qualité de cette derniere?

    merci pour vos réponses et encore bravo pour votre travail!

  53. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Je n’utilise jamais le format d’épreuve, car je trouve que sa fiabilité n’est pas terrible (avis qui n’engage que moi…) ; je préfère travailler de A à Z en Adobe RGB, et une fois l’image finale obtenue, la dernière étape est la conversion pure et dure vers le profil Photoweb : pas de surprises, et le fichier préparé en Adobe RGB peut éventuellement être utilisé pour autre chose si sa résolution le permet ;-)

    La résolution se modifie effectivement dans la fenêtre "Taille de l’image" (menu "Image") ; je vous invite à aller faire un tour sur l’article consacré aux dimensions et recadrages sur ce blog :-)

  54. jipe0_10 a écrit

    merci pour ce tutoriel bien utile JP.

  55. Djuls a écrit

    Merci beaucoup pour ces merveilleuses explications que je recherche depuis longtemps !

  56. Ama a écrit

    Bonjour,

    Je reprends le post de Beawalk car il me semble qu’il manque un point important sur ce tutorial et qui est indiqué par photoweb:
    Photoweb préconise de travailler avec un certain espace de couleur sous Photoshop(Edition/Couloeur), et donne en particulier les contrôles suivants :
    Désaturation des couleur de l’écran : 20%,
    Blend RGB Colors Using Gamma : 1,00

    Ce réglage modifie amplement l’image et il est donc nécessaire de refaire des réglages pour arriver à un résultat satisfaisant. Cela permet notamment de constater la baisse de saturation, de luminosité et de contraste dont plusieurs personnes semblent se plaindre. Il me semble qu’il serait utile de préciser ce point dans le tuto.

    Ama

  57. Cédric Girard a écrit

    Effectivement, Photoweb indique ceci dans son "atelier", mais force est de constater qu’une gestion "normale" de profil ICC ne nécessite pas d’utiliser ce genre d’artifice !

    La preuve en est que de NOMBREUSES personnes utilise "ma" méthode (qui n’est pas la mienne mais "une" méthode qui fonctionne en tout cas avec les écrans CRT correctement calibrés) mais c’est effectivement une piste fort intéressante !

    J’ai justement des contacts avec une personne qui souffre de problèmes de tirages avec Photoweb, avec les symptômes habituels, je vais lui demander qu’elle essaye ça. Je pense qu’à ma prochaine commande je vais refaire des essais en prenant en compte ces paramètres, qui je le rappelle, ne font que corriger la visualisation des images à l’écran (en passant : il semble qu’ils "ternissent" visuellement les rouges à l’écran alors que beaucoup se plaignent justement de rouges trop saturés…)

  58. ama a écrit

    Bonjour,

    merci pour la réponse. En effet cela n’a d’incidence qu’à l’écran mais c’est tout de même censé refléter ce qu’on obtient au tirage, je suis surpris qu’on puisse s’en passer.

    Je ferai un test avec et un sans lors de ma prochaine commande. J’essaierai de penser à vous en tenir informé.

    Ama

  59. forpascal a écrit

    Merci pour ce tuto, mais as-tu une idée de la démarche à suivre quand on utilise Capture NX?

  60. Fred a écrit

    Salut, Photoweb a également son tuto :http://www.photoweb.fr/atelier/t...

    Question : Pour la preview, Photoweb propose de cocher "Desaturated Monitor Colors By" 20% dans "Color Settings"

    Est-ce que ça veut dire que par défaut, les tirages sont désaturés de 20%? (comme c’est le cas à l’écran, une fois la case cochée)

  61. Cédric Girard a écrit

    Forpascal, je ne connais pas (du tout :-( ) Nikon Capture NX… Je pense que l’on doit pouvoir indiquer quelque part le profil ICC de sortie (la "conversion" doit pouvoir donc se faire directement lors du dématriçage)

    Personnellement je préfère partir d’un fichier issu de DPP et retravaillé dans Photoshop, AVANT de le convertir. Il faut dire aussi que DPP, aussi bon soit-il au niveau du dématriçage, est bcp plus limité que NX !

    Pour Fred : y’a la réponse 5 posts plus haut que le tien ;-)

  62. Eric a écrit

    C’est en effet un tutoriel utile, car les explications de photoweb ne sont pas forcément très claires et de surcroit bourrées de fôtes.

    La question que je me pose est par rapport à la compensation du point noir (option à cocher selon photoweb). Dans l’excellent livre de Jean Delmas – la gestion des couleurs pour les photographes – aux éditions Eyrolles, il est préconisé de ne pas opter pour la compensation du point noir car cette option sert surtout aux conversions RVB vers CMJN, opérations réservées aux imprimeurs car délicates (pour résumer).

    Alors voilà, est-ce un oubli de la part de photoweb ou bien y a-t-il réellement un intérêt à cocher cette case, et si oui, pourquoi ?

    Merci et cordialement,

    Eric.

  63. Eric a écrit

    je prépare actuellement une expo et une partie de mes tirages sera faite chez photoweb dont j’estime le travail honorable.

    j’ai acheté un écran professionnel (vieux mais bon, c’est un lacie electron blue 22") que j’ai calibré et caractérisé.

    Je me suis plongé dans la lecture du bouquin cité dansle post précédent et j’ai commencé à comprendre des trucs pas forcément très simples.

    J’ai téléchargé les profils d’imprimante de photoweb et ai suivi les procédures qui sont les suivantes :

    1)Ouverture du fichier et conversion (si profil non concordant à l’espace de travail toshop) à l’espace adobe 1998.
    2) retouche de mon image jusqu’à obtention du résultat souhaité
    3) conversion vers le profile photoweb ver 1.1 soit en perceptive soit en colorimétrie relative avec et sans compensation du point noir (plusieurs essais)
    4) enregistrement sans inclure le profil et fermeture du fichier.

    Je crois donc que la procédure est respectée.

    Après conversion dans le nouveau profil (photoweb) l’image semble correcte dans toshop. Mais lors de la visualisation avec un autre logiciel (i.e breezebrowser ou fast stone image viewer) les couleurs sont entièrement altérées (verts criards et fluorescents, rouges luminscents etc, de quoi attraper une crise d’épilepsie).

    Pire, lorsque je rouvre le fichier qui a subi la conversion dans photoshop, les couleurs sont toujours altérées que j’assigne ou non un profil.

    En clair, même s’il est écrit partout qu’il ne faut plus toucher à l’image (la retoucher) après conversion dans le profil d’imprimante, ça me fait un peu flipper d’envoyer 50 fichiers à photoweb en voyant un résultat à l’écran aussi altéré. Est-ce normal docteur ?

    (ps : ca me fait presque la même chose chez le copain négatifplus).

    Tout tranquilisant sera le bienvenu, merci.

  64. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Éric

    C’est tout-à-fait normal ;-)

    En effet, seuls quelques logiciels (comme Photoshop) gèrent les profils ICC, et de ce fait ceux qui ne les gèrent pas affichent les couleurs "tel que".

    Fais un essai très simple : tu prends en photo en Adobe RVB un objet avec des tons rouges (un coquelicot, etc…)

    Puis tu le regardes via l’explorateur Windows par ex. : résultat, couleurs ternes, rouges délavés ;-)

    Si tu ouvres le même fichier dans Photoshop, les couleurs seront nickels.

    CQFD

    Je te conseille tout de même de faire un tirage test chez Photoweb, étant donné le nombre de personnes confrontées à des soucis de "tirages sombres" (ne me concerne pas, comme un certain nombre d’autres clients de Photoweb d’ailleurs, mais je ne comprends pas pourquoi "ça le fait" chez d’autres !)

  65. Eric a écrit

    merci Cédric de ta réponse.

    J’ai continué mes investigations car il y a urgence pour moi et je suis arrivé aussi aux réponses suivantes qui pourront profiter à d’autres :

    1) au préalable il faut savoir que les photos que je travaille proviennent de 3 boitiers différents : 1 powershot G3, un EOS 10D et un EOS5D.

    Les deux premiers ont un espace colorimétrique srgb, le troisième permet le choix entre ce dernier et l’espace adobe 98 que j’ai choisi.

    2) Lors de mes dématriçage des raw avec Bibble, j’ai converti les fichiers sRVB en Adobe 98, et c’était une erreur. J’aurais dû travailler les fichiers avec leur profile d’origine et les convertir dans le profile d’impression photoweb à la fin j’ai fait le test et le rendu à l’écran est meilleur et j’ai moins d’altération.

    3) Mon logiciel Breezebrowser qui permet de visualiser les images avec ou sans profil colorimétrique assigné présente des images tout à fait correctes dès lors que j’assigne le profile photoweb aux photos que j’ai converties.

    4) enfin, j’ai en effet, comme tu le suggère fait des tirages tests chez photoweb. Je vous tiendrai au courant des résultats.

    Voilà, entre tes explications et mes tests, il y a concordance. j’espère que ça servira à d’autres.

    J’ai aussi beaucoup constaté des pb de tirages sombres chez photoweb, mais je n’ai jamais jusqu’à présent appliqué une politique colorimétrique très stricte. On verra bien ce que ça donne maintenant.

    Et au fait, pour la compensation du point noir, une idée ?

    En tous cas merci des tes éclaircissement. Ton blog est très instructif.

    Eric.

  66. Francis a écrit

    Bonjour Cédric, j’essai de bien étudier cette manip de préparation pour envoyer des tirages chez Photoweb, je dispose d’une version Photoshop 5.5 et je procéde donc par Image/Mode/conversion Profil à profil. Le résultat sur des visages produit une couleur carrément orangée. Faut-il faire une correction colorimétrique à partir de là?

    Merci pour ton soutien technique (qui n’est pas des moindres.

    Cordialement.

  67. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir Francis

    Non, AUCUNE correction après la conversion car justement, une fois l’image convertie dans un profil ne correspondant pas forcément (voire forcément pas !) à ce que peut afficher l’écran, il ne faut plus en juger visuellement du résultat ;-)

    C’est parfois difficile mais c’est ainsi !

    Si tu as un doute, règles une mire de couleur (on en trouve sur le web en haute définition), convertis-là et commande un 20×30 pour test. Ça te coûtera quelques euros avec le port mais au moins tu seras certain de toi par la suite ;-)

  68. Francis a écrit

    Effectivement, je crois que ce sera la meilleure façon d’observer l’ensemble du process. Merci et bonne journée.

  69. Fabien a écrit

    Bonjour Cédric,

    Tout d’abord un grand bravo pour ton blog que je consulte régulièrement et sur lequel je me décidé à poster aujourd’hui !

    J’aimerais avoir plus de précisions quant à la préparation de fichiers en vue de tirages chez Photoweb… en ce qui concerne la taille de mes images.

    Je précise que j’utilise CS3.
    Je possède un boitier Nikon numérique full frameet par exemple pour un tirage 20X30 Photoweb conseille une résolution de 1946×1295 pixels… qu’en est il du nombre de dpi… ? Je patauge vraiment dans ces histoires de tailles, aussi j’aimerais que tu puisses, si possible m’éclairer sur les formats, dimensions exactes, résolutions conseillée et autre dpi !!

    Merci par avance.
    Fabien

  70. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Fabien

    Ne pas tenir compte des "tailles conseillées" par Photoweb, car ce sont les tailles MINIMALES de fichiers ;-)

    Je te conseille la lecture de la première partie de cet article pour en savoir plus sur les DPI => blog.aube-nature.com/?200…

    Pour faire (très) simple, DPI = "dot per inch" = "points par pouce" ; en clair, c’est le nombre de pixels par pouce (1 pouce = 2.54 cm)

    J’utilise très souvent la valeur de 254 DPI car qualitativement il n’y a pour ainsi dire aucune différence visuelle avec du 300 DPI (valeur "normalisée" si j’ose dire) sauf à comparer avec un compte-fil (et encore), mais surtout, à 254 DPI, 1 cm sur le papier équivaut à 100 pixels !

    De fait, la préparation des fichiers est extrêmement simple : pour du 20×30 cm, tes fichiers devront faire 2000×3000 pixels ;-)

    Voilà !

    Amitiés

    Cédric

  71. Fabien a écrit

    Un grand merci Cédric pour ces explications et pour le lien vers l’autre article qui m’a éclairé sur toutes mes interrogations…

    A bientôt
    Fabien

  72. Virginie a écrit

    Bonjour! Un grand merci pour ces conseils sur Photoweb. C’est sur ce site que je fais mes tirages mais pour l’instant, je n’ai pas encore trouvé la solution qui me satisfais en rendu des couleurs… Je n’en suis qu’aux débuts mais je progresse… Peux-tu me conseiller sur l’achat d’un écran? On me propose un Eizo à 650 euros mais n’y a-t-il pas un peu moins bien certes, pour un peu moins cher…? Chez HP? Chez Dell? Car pour l’instant, j’étais sur mon portable, mais je me rends bien compte qu’une bonne retouche photo y est impossible. Je me mets à Photoshop CS2. J’espère enfin un jour proche être satisfaite de mes tirages papiers sur Photoweb. Une autre solution est d’investir dans une imprimante mais bonjour le coût (mon prochain album sur le Sri Lanka va faire 450 photos…).

    Merci pour tes conseils avisés. Je me perds dans la jungle des écrans LCD…

    Virginie.

  73. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Virginie

    Dans la jungle des écrans LCD, à des tarifs "raisonnables" il faut taper soit le 20" en dalle IPS, soit le 24" en dalle Premium MVA ou S-PVA.

    Dans les 20" il y a l’excellent HP 2065 (4:3 1600×1200 pixels, dalle S-IPS) que l’on ne trouve plus partout malheureusement mais qui s’avère très bon.

    Dans les 24" (éviter les 22" qui sont quasi tous à dalle en technologie TN, à éviter à cause des angles de vision catastrophiques et du gamut affichable) voir du côté du HP 2465, ou du Samsung SyncMaster 245T (très bon !).

    Il existait une pléthore de références il y a encore quelques mois mais progressivement elles sont toutes remplacées par des dalles TN "à cause" du marché des jeux et de la vidéo (produits grand publi)…

    Pour le Eizo, tout dépend du modèle qu’on vous propose. Un L997 en occasion, c’est effectivement pas mal ;-)

  74. marion a écrit

    Bonjour,
    J ai commandé un 20×30 chez photoweb pour "test" (et j ai bien fait!) et j ai reçu un tirage tres tres foncé! Du coup je me suis attelée à comprendre cette histoire d’icc et j ai donc telechargé le profil etc Par contre je remarque une chose, dans le parametrage des couleurs ds photoshop photoweb indique pour les gris "gray gamma 2,2" et toi "dot gain 15%" alors…. ??????
    Une autre question, lorsque jai fait toutes mes retouches et que je convertie l’image au profil photoweb, j ai d’énormes changements; Alors ça veut dire quoi? Que ça va etre imprimé comme ça? Si oui comment faire pour avoir des images qui "ressemblent" à celles qui nous convenaient avant de convertir?
    en tous cas merci pour tout d’avance!

  75. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Marion

    La différence de luminosité entre écran et tirage provient très souvent d’un soucis de calibration (ou d’une comparaison non valable, genre lumière de bureau… là où l’écran "produit" sa propre lumière, le tirage n’utilise que celle présente dans la pièce où l’on se trouve !)

    Concernant la conversion, il est tout-à-fait normal de voir quelque chose de parfois "surprenant"… Une fois l’image prête en Adobe RVB (ou autre espace normalisé), on la convertit et on n’y prête plus attention ! En fait le profil d’impression ne colle pas (du tout) avec l’écran et il est donc normal de voir des choses incohérentes sur son écran ;-)

  76. marion a écrit

    Merci, c’est donc bine normal me voilà rassurée!
    Par contre je pense qu il faut impérativement que je calibre mon écran, je savais que cela était important mais comme jusque là je n avais pas de probleme je m en etais passé…
    J ai un imac 20" tout neuf, je pense à une sonde spyder2 express, est ce suffisant?

  77. Cédric Girard a écrit

    Je ne connais pas les écrans Mac, faut voir… Une Monaco XRite serait préférable à mon avis (mais c’est plus cher !)

  78. marion a écrit

    Encore moi! ok je vais voir pour la sonde, j ai lu des essais ou il est dit que la spyder2 express (et même pas express) et rien c’est pareil! alors y croire ou pas y croire??? je vais y reflechir..
    Par contre au sujet du parametrage des couleurs et du reglage du gris (dans mon premier message)?

  79. Cédric Girard a écrit

    De mon côté je laisse le gamma à 2.2 et le gain du gris tel que (c.à.d neutre, par défaut – de mémoire)

    Pour les Spyder, effectivement les sondes ne changent que par version (Spyder 1, Spyder 2, Spyder 3) mais sur les packages par version, seuls les logiciels changent ;-)

  80. Bishabawoo a écrit

    Bonjour,
    Article tres intéressant:
    J’ai tout de même une ptite question:
    J’hésite toujours à prendre un ecran en WideGAmute: si je developpe mes photos prises en sRGB (nikon D200)dans un espace WideG sous photoshop ou Lighroom: ca donne quoi avec les profils ICC de Photoweb ?

    Merci !

  81. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir Bishabawoo

    La question des écrans wide gamut est intéressante… Je possède les deux (un 24" gamut normal en Premium MVA, et un 26" wide gamut) ; et bien je préfère travailler sur le 24" même si son affichage est "moins large" ;-)

    En fait les écrans wide gamut sont déconcertants en ce sens que les couleurs très saturées sont affichables (couleurs qui ne sont d’ailleurs pas imprimables généralement, et que l’on ne rencontre jamais dans la nature je pense) ; mais c’est une question d’habitude paraît-il. Ils nécessitent une calibration pointue et une bonne sonde (j’utilise une Monaco XRite DTP94)

    Question d’affinité… Quoi qu’il en soit il est toujours plus intéressant de pouvoir afficher un gamut plus large que l’espace colorimétrique de travail, fut-il sRVB. Cela a tout son intérêt avec les profils Photoweb, qui s’ils ne sont pas aussi étendus que sRVB, sont par contre décalés (verts et bleus notamment). Travailler en sRVB restreindra donc quelque part la capacité de ces tirages en matière de colorimétrie, puisque l’on ne prendra que le plus petit facteur commun des deux espaces Photoweb et sRVB.

  82. Bishabawoo a écrit

    Bonjour,
    Merci pour cet avis !
    Il va donc falloir choisir parmi les dalles non-TN pouvant afficher en 1920*1200 pour avoir un espace de travail assez grand.
    La grande majorité d’entres elles sont en WideG: difficile d’en trouver des "normales"…
    Ou alors, j ecroise les doigt en espérant que les applications généralise la prise ne charge du WideG: Adobe Flash en particulier (pour les galleries photoWeb) et le futur Windows7 devrait le faire.

    A bientot !

  83. olivier a écrit

    Bonjour

    super ce tuto

    donc si je récapipète bien : on prend ses photos (en raw), on la retravaille avec aperture (par exemple), on l’ouvre avec photoshop, on la convertit au profil photoweb….. mais doit on encore la re-modifier après cette conversion ou ne plus rien faire après la conversion ?

    merci pour ces éclaircissements

  84. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Olivier

    Après ça, PLUS RIEN ;-)

    (la raison est très simple : le profil Photoweb n’est pas du tout adapté à une représentation écran… Bien difficile alors de juger si ce sera bon ou pas !!!)

  85. Olivier a écrit

    merci Cédric

    j’ai désormais un doute, je prend mes clichés en adobe rvb, je les retravaille avec aperture avec un écran calibré (donc avec un profil "perso" ) dois je les exporter (pour les affichés sur le web) vers photoshop en gardant le profil perso ou dois je les exporter vers photoshop avec un profil adobe rvb ?

    car le résultat à l’affichage est très différent, je m’y paume un peu, désolé si je suis pas sur le bon post

    merci d’avance

  86. QuentinH a écrit

    Lightroom 2 permet désormais lors d’une exportation d’inclure un profil ICC autre que sRVB, Adabe RVB et Prophoto. Donc maintenant on peut inclure le profil de Photoweb. Est-ce que c’est l’équivalent de la manip avec Photoshop décrite dans ce tutoriel ?
    J’ai un doute parce qu’il y a déjà deux choses qui ne vont pas : le profil semble être inclus au Jpeg puisque celui ci double de poids ; et puis on ne peut pas choisir entre colorimétrie relative ou perceptive…
    Mais à part ça, est-ce que ça convient ?

  87. QuentinH a écrit

    J’ai trouvé réponse à ma question ici :
    http://www.etisan.ch/wordpress/2...

  88. Olive White a écrit

    Super article, je comptais justement commander des tirages chez photoweb, il paraît que ce sont les meilleurs, merci Cédric!

  89. Pateouf a écrit

    Bonjour,

    Photoweb me conseille dernièrement, dans un courrier, de régler la température de couleur de mon écran LCD à 5000 ou 5500 degrés Kelvin (la valeur exacte est 5150). La luminance du point blanc doit être comprise entre 80 et 110cd/m²: cela évite que l’écran émette trop de lumière et que les tirages photos soient perçus trop sombres..
    La luminance du point noir doit être la plus basse possible(0 cd/m²), d’où les noirs sont plus profonds car émettant moins de lumière.
    Le gamma doit être de 2,2 sous Windows et de 1,8 en environnement MAC.
    Photoweb me conseille encore de cocher la case "désaturation des couleurs" de 20% dans le logiciel de retouche, pour mieux simuler la réponse du papier.

    Ainsi, le rendu à l’écran sera très proche du rendu papier.

    En outre, Photoweb me recommande d’utiliser leur profil ICC.

    Enfin, Photoweb me certifie effectuer plusieurs tests par jour sur chacune de leurs tireuses.

    Que penser de toutes ces recommandations? Est-ce normal de devoir faire toutes ces manipulations pour obtenir des tirages corrects de la part d’un labo photo en ligne?

    Je n’ai pas de sonde pour le moment, mais la seule qui me paraisse à peu près adaptée pour faire de tels réglages est la Spyder Elite. Mais elle coûte 149€ à la FNAC.
    J’ai essayé de régler mon écran Viewsonic sur 5000K, mais l’écran devient franchement jaunâtre. Mes photos ne sont guère "récupérables" sous Photoshop CS2 dans de telles conditions (à moins d’utiliser la Balance des Couleurs de façon extrême.

    Que penser de tout cela?

  90. Pateouf a écrit

    Rectification: la Spyder Elite coûte près de 250€. C’est la Spyder Pro qui coûte 149 €. Mais celle-ci ne permet pas de régler la luminance du point noir et la luminance du point blanc. Dès lors, comment régler cette dernière pour être dans les paramètres recommandés par Photoweb?

    Faut-il diminuer la luminosité (et le contraste de son écran)? Mais de combien?

    En définitive, est-ce vraiment possible de « récupérer » des photos de chez Photoweb qui ne soient pas sombres si on ne possède pas une sonde qui permette de régler la luminance du point blanc, c’est-à-dire la luminosité… ?

  91. Pateouf a écrit

    Monsieur Girard, j’ai encore une question qui m’interpelle: pourquoi recommandez-vous de choisir pour son écran une température de couleur de 6500K, alors que Photoweb recommande une température de 5150K?
    Merci pour votre réponse.

  92. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Que de questions ;-)

    Respecter les consignes de Photoweb sous-entend de posséder un écran de qualité (dalle MVA, PVA ou IPS) et une sonde de calibration permettant des réglages fins, matériels qui ne sont pas chez tout les photographes.

    Utiliser une température de couleurs de 6500K permet de s’aligner avec la plupart des écrans du marché. L’usage d’un écran calibré à 5000K est plus l’apanage des graphistes, certains photographes privilégient une valeur intermédiaire de 5500K (cette valeur nécessite comme écrit plus haut que l’on puisse précisément mesurer les valeurs de l’écran, et donc que l’on possède une sonde le permettant, par exemple une Monaco XRite DTP94)

    Les sondes Spyder restent des solutions abordables, certes moins précises car le réglage des points blanc et noir est manuel et ne donne la mesure de leur valeur qu’une fois les mesures effectuées, mais on s’en sort généralement.

    Quant à régler son écran, cela dépend… de l’écran, pas du modèle : de l’écran ! Car d’un exemplaire à l’autre sur une même référence il peut tout-à-fait y avoir des disparités (d’où l’intérêt d’une sonde !)

    Un écran étalonné offre des images "pisseuses" (pour celui qui n’a pas l’habitude, comparé à ce qu’un écran TFT classique donne) et je pense que c’est la raison pour laquelle certaines personnes obtiennent des tirages sous-exposés : il y a une interprétation humaine des valeurs de points blanc et noir faussée à un moment donné.

    Dans tous les cas, l’usage du profil ICC Photoweb est indispensable et doit se faire par CONVERSION et non attribution. C’est la méthode la plus simple et la plus efficace qui soit.

    Ne vous attachez pas trop aux chiffres, bien précis pour des histoires de calibration…

  93. Pateouf a écrit

    Merci pour votre réponse aussi rapide. Mais je ne comprends pas bien lorsque vous écrivez: "Utiliser une température de couleurs de 6500K permet de s’aligner avec la plupart des écrans du marché. L’usage d’un écran calibré à 5000K est plus l’apanage des graphistes,"

    Mon écran Viewsonic VP2130b permet de choisir différentes températures de couleur, dont 5000K. L’écran est effectivement "jaune pisseux", et très désagréable à regarder! Mais pour autant, ne dois-je pas garder cette température, quitte à utiliser la Balance des Couleurs à tour de bras dans Photoshop pour "éliminer" ce jaune (et par contrecoup me retrouver avec du bleu !), dans la mesure où Photoweb recommande cette valeur?

    Je me pose ces questions car effectivement je suis très déçu de Photoweb ces derniers temps (mais je n’ai pas utilisé leur profil, ni désaturé Photoshop de 20%) : tirages trop sombres, couleurs pas fidèles…J’avais pourtant réglé mon écran à 5000K, et diminué la luminosité de mon écran au point de (presque) plus rien voir !!! J’ai d’ailleurs retourné bon nombre de ces tirages pour me faire rembourser, car si personne ne râle rien ne changera !

  94. Cédric Girard a écrit

    Ce qui vous induit en erreur est ce qui est inscrit sur le site Photoweb.

    Dans l’idéal, un écran doit utiliser sa température de couleur "usine", c.à.d celle où il offre le plus grand gamut (étendue de couleurs) : les valeurs préprogrammées dans les OSD (typiquement 5000 / 6500 / 9300K) ne sont proposées que pour faciliter l’usage des écrans, mais ne font certainement pas référence. On considère qu’en photo, la valeur de 6500K est celle la plus adaptée, ou plutôt la moins pire, de celles offertes d’usine par les écrans (même si les spécialistes préfèrent une valeur de 5500K…)

    Un écran convenablement calibré ne DOIT PAS dénaturer votre interprétation visuelle des photographies. Au pire, les premiers instants on a l’impression de voir des images "pisseuses" (les écrans étant d’origine réglés de manière extrêmement contrastée) ; mais vous ne devez pas avoir à fortement retoucher les couleurs pour obtenir des résultats naturels (et encore moins constater de gros écarts sur les écrans d’autres utilisateurs ; il peut y en avoir mais ils doivent être minimes)

    Un écran calibré est un écran qui répond à une norme colorimétrique : des patchs de couleur dont les mesures se rapprochent le plus possible de valeurs théoriques "idéales".

    Une fois cela obtenu, vous travaillez vos images dans LEUR espace de couleur (typiquement sRVB ou Adobe RVB – on parle d’espace de couleur et non de profil ICC, notez bien la nuance)

    UNE FOIS l’image finale obtenue (à vos yeux sur votre écran calibré), ALORS vous la convertissez dans le profil ICC Photoweb, qui est un profil d’impression (et que l’on ne doit donc jamais interpréter sur son écran, puisque ce profil peut être très décalé avec ce que votre écran sait afficher !) ; je dis toujours qu’une fois l’image convertie, il ne faut plus la regarder…

  95. Pateouf a écrit

    Sans vouloir abuser avec mes questions, j’ai aussi dans mon réglage de couleurs le «mode» sRGB. A quoi correspond cette température de couleur? D’autre part, si je règle mon moniteur sur sRGB le réglage et le contraste ne sont plus accessibles. Pourquoi?

    J’aimerais aussi savoir si les imprimantes Fuji Frontier qui équipent les mini-labs de quartier sont réglées dans cet espace de couleur sRGB, ou bien en 5150 degrés Kelvin comme chez Photoweb, ou en 6500K?

  96. Cédric Girard a écrit

    Le mode sRVB doit être un mode offrant un gamut au plus proche de l’espace sRVB (la température de couleur dépend de chaque écran, il n’y a pas de valeur par défaut même si globalement on retrouve plus ou moins les mêmes données sur tel ou tel modèle d’écran)

    Comme tout périphérique d’impression, un mini lab a son propre profil ICC. Il n’y a pas de règles prédéfinies.

    Je demanderai pourquoi cette valeur de 5150K car ça m’intrigue… quand on sait que +80% des écrans calibrés tournent en 6500K, et que le reste est à des valeurs tournant autour de 5500K !

  97. Pateouf a écrit

    Merci pour toutes vos réponses et conseils éclairés.
    Cordialement.
    Pateouf.

  98. Xavier a écrit

    Bonjour,

    Je me permets de réagir à ce billet pour obtenir quelques précisions :

    – Tout d’abord, conseillez-vous de choisir dès la prise de vue sur le boîtier l’espace colorimétrique "Adobe RGB" ou bien laisser "sRGB".
    Je m’explique, comme vous le signalez, une photo prise en Adobe RGB apparaîtra avec des couleurs "faussées" si elle ets visionnée depuis l’explorateur Windows.
    Conseillez vous donc de prendre les photos en sRGB pour pouvoir "montrer" ou visionner rapidement celles qui ne nécessitent pas de retouche particulières et dans le cas d’un tirage photo de passer sous l’espace colorimétrique "Adobe RGB" dans photoshop (avant de la convertir au final avec le profil photoWeb).
    Ou bien conseillez vous de tout prendre dès le départ en Adobe RGB sur le boîter, quitte a devoir "visionner" ses photos avec photoshop en permanence, mais évitant peut-être la perte de certaines informations à la prise de vue…

    Dernière chose, lors de la conversion d’un raw sous DPP, quel format de fichier choisissez-vous pour l’export vers photoshop (TIFF 8bits, Exif-Tiff 16bits, …?) et laissez-vous ou non la case "incorporer le profil colorimétrique ICC" ou non… (même si j’ai bien compris qu’il ne faut pas la cocher dans photoshop une fois le fichier préparé pour son envoi vers Photoweb…)

    Merci :)
    Xavier

  99. Gamin a écrit

    Bonjour,

    j’ai une question, peut-être stupide, mais à laquelle je ne trouve pas de réponse. Je prends mes phtos en RAW et les retouche en RAW dans l’esapce Adobe RVB (ou sRVB suivant les photos). Pour tirage Photoweb, j’applique la procédure ci-dessus (conversion selon profil icc photoweb, et enregistrement en JPEG sans incorporer le profil ICC).
    Lorsque je fais un clic droit sur le fichier JPEG et que je regarde dans "détail", l’espace colorimètrique reste sRGB ou alors "pas d’espace colorimètrique" (suivants les photos), mais jamais le profil photoweb. Pourquoi ?????

  100. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir

    Si vous respectez la procédure, vous ne devriez avoir AUCUN profil colorimétrique dans les fichiers à envoyer à Photoweb :)

    (c’est normal, ça évite d’alourdir inutilement les fichiers et le labo attribue son profil dès lors qu’on demande "sans retouches" !)

  101. Gamin a écrit

    Bonjour,

    c’est bien le cas : je n’en ai aucun puisque je n’incorpore pas le profil ICC lors de l’enregistrement JPEG. Ce que je ne comprends pas (c’est pourquoi je dis que ma question est peut-être stupide), c’est quelle est l’information ajoutée ou transformée dans le fichier et comment l’imprimante s’en sert-elle, si le fichier ne contient aucune information de profil ICC ? En bref, que se passe-t-il dans le fichier quand on le convertit suivant un profil ICC ?

    Merci

  102. pitchalou a écrit

    Bonjour cédric,
    Photo web, en 2010 est-il toujours d’actualité en terme de qualité au vu de l’évolution et de la concurence grandissante ?
    As tu testé d’autres labos en ligne ?
    Je viens de tester photobox et je suis fort fort fort déçu !
    Photos sombres, ternes, molles voire noires dans certaines zones (ombres totalement bouchées alors qu’à l’écran elles sont très bien), rognages de mes cadres crées sous toshop (je les fais éditer en format 10X15, c’est peut-être pour cette raison !??).
    Les livres ont-ils évolués dans le bon sens (élargissement de la gamme…)?
    Bref, je cherche à éditer mes photos mais je m’aperçois que certains labos ne disposent pas d’un gage de qualité en terme de rendu !! C’est bien dommage. mes photos rendent mieux sur mon imprimante que sur le tirage fait par le labo photobox, c’est un comble tout de même !!!
    En attente de te lire,
    Bonne journée à toi !

  103. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    J’ai refait des tirages chez Photoweb, je n’ai pas noté de baisse de qualité particulière (tirages classiques cependant).

    On m’a dit le plus grand bien de Darqroom… Pour le reste, faut tester, mais il y a une concurrence énorme, bien difficile alors de jauger de manière équitable !

  104. gemfrance a écrit

    Tout d’abord un grand merci pour toutes ces informations.
    J’ai un double problème;
    D’une part je gère mon site http://www.gemfrance.com et pour cela il est indispensable que mes photos partent depuis ce que j’ai sur mon écran avec des couleurs les plus fidèles possibles aux pierres précieuses que je commercialise.
    D’autre part je suis un passionné de photos d’une manière générale et je voudrai obtenir des résultats les plus fidèles possibles pour mes tirages papier.

    J’ai un écran Samsung Sync Master P2470H, Photoshop CS4 et un Nikon D200.
    J’ai envoyé des photos chez Photoweb, tirages 20×30 (pas des photos de pierres) et j’ai eu une couleur plus verte de ce que j’ai à l’écran. Je calibre tous les jours mon écran avec ce que propose Windows 7.
    J’ai voulu acheter la sonde Spyder mais j’ai du la renvoyer car pas compatible pour le moment avec Windows 7!!!

    Je dois aussi faire tirer des « livres photos » à partir de mes photos de pierres et de bijoux tel que vous pouvez les voir sur mon site.

    J’aurai bien aimé voir une réponse au post de Xavier du 12/02/10. Cela m’aiderait aussi.

    Pour l’avenir j’ai bien téléchargé le profil Photoweb. Mais si j’ai bien compris, il va me falloir 4 fichiers différents, celui pour les photos conservées brutes, celui pour les photos travaillées sous Raw, celui pour les photos à faire tirer sur papier, celui pour les photos à publier sur mon site.
    Est-ce bien cela?
    Compte tenu de cette double utilisation, quel espace couleur choisir sur le D200? AdobeRVB ou sRGBsRVB? Ou est-ce que cela va dépendre de l’utilisation finale?
    De même quel réglage de base pour Photoshop dans Edition/Couleurs?
    1-Paramètres (j’ai actuellement "Utilisation générale pour l’Europe 2")
    2- pour le RVB
    3-pour le CMJN, etc…
    J’ai vu ici le profil que j’ai téléchargé pour Photoweb. Mais question pour les photos à envoyer chez Photoweb… je récupère ce que j’ai travaillé sous RAW, je mets le profil Photoweb, je retravaille la photo pour retrouver la tonalité que je souhaite et j’expédie…C’est ça?

    Désolé, mais je suis un peu perdu avec les contraintes du numérique et suis nostalgique de l’argentique…

    Dernier point. Si vous connaissez une personne faisant des courtes formations à domicile sur Photoshop et tous ces problèmes de réglages, je suis preneur…

    Je suis ouvert à toutes critiques et suggestions sur la qualité des photos de mon site telles qu’elles apparaissent chez vous. Je ne souhaite que faire mieux!

    Merci d’avance

  105. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Dans l’absolu, travailler d’un bout à l’autre en sRVB ne doit pas poser de soucis outre mesure (on sait que l’on "perd" des couleurs, mais bon, sincèrement hormis quelques pratiquants expérimentés, je doute que quiconque fasse la différence !)

    Cela permet de simplifier grandement le schéma de travail.

    Concernant Photoweb : la "conversion" se fait EN TOUT DERNIER LIEU puisqu’elle va modifier le référentiel colorimétrique (qui ne correspondra plus à ce que vous voyez à l’écran !)

    Donc il ne faut surtout pas modifier une image fraîchement convertie, car vous ne retoucherez plus "ce que vous voyez" en quelque sorte :)

  106. pitchalou a écrit

    Bonjour,
    Je reviens une nouvelle fois pour t’exposer ce problème :
    Lorsque l’on envoie les fichiers à photo web, il appert que lors de la réception des dites photos, eles se retrouvent rognées !
    Ce qui est facheux !
    En effet j’ai effectué des tirages en 10*15 et je me suis aperçu qu’elles étaient "cisaillée" malgré le recadrage auto du site.
    Sous photoshop, y’a t-il une modification a apporter afin de conserver le format natif ou exsite-til une autre méthode pour disposer d’une photo en plein format sans rique de rognage (ce qui est facheux par exemple lorsque l’on place sa signature en bas à droite de la photo et que l’on s’aperçoit après coup qu’il n’en reste que la moitié horizontale !!) ?

  107. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir

    Il faut aller regarder les dimensions "exactes" des tirages (par exemple aucun labo ne tire les 10×15 pile en 10x15cm ! Il y a toujours quelques millimètres de plus, et le ratio n’est pas strictement – exactement – du 3:2)

    Il faut donc faire avec, et soit "élargir" la photo d’une manière ou d’une autre, soit la recadrer avant tirage pile aux dimensions au millimètre près, soit prévoir le léger recadrage.

    Ou alors laisser une petite marge blanche et découper à réception.

    Mais c’est inévitable.

  108. Pitchalou a écrit

    Bonjour Cédric,
    D’abord, merci pour toutes ses réponses.
    J’en ai encore une mais dans un domaine plus généraliste !
    Lorsque j’ouvre une photo provenant de mon reflex, toshop me spécifie que ma photo "contient un profil colorimétrique intégré qui ne correspond pas à l’espace de travail RVB. Incorporé : adobe RGB (1998). Espace de travail : RVB monitor-sRGB display profil w…"
    Ensuite, il me propose 3 solutions :
    1.Préféré le profil incorporé (à l’espace de travail)
    2.Convertir les couleurs du document selon l’espace de travail.
    3.Supprimer le profil incorporé (pas de gestion des couleurs).
    Et d’ailleurs c’est cette dernière proposition qui est sélectionnée par défaut.
    Que dois-je faire ?
    Merci d’avance pour tes conseil avisés !

  109. Cédric Girard a écrit

    Je pense que ton Photoshop est mal paramétré : le profil de travail ne DOIT PAS être un profil écran (ce qui semble être le cas !) mais un espace colorimétrique "générique" (Adobe RVB, sRVB, Photo Pro RVB…)

    Le profil matériel doit être assigné au matériel. Dans ton cas, profil écran => chargé dans la LUT lors de initialisation de Windows (si tu es sous Windows)

    ;-)

  110. Pitchalou a écrit

    ouais mais alors comment faire et comment remédier à ce problème ?
    Dois-je choisir un des choix proposé par toshop ou dois-je changé un paramètre de windows ?
    c’est un PC que je viens d’acheté et je l’ai formaté et j’ai fait toutes les MAJ des drivers et donc de la carte graphique !

    • machet julien a écrit

      bonjour Pitchalou !

      j’ai le même problème !
      tu as trouvé depuis ?

      bonne journée !

  111. tolunq a écrit

    bonjour

    merci beaucoup pour ce tuto … très instructif …
    sur le site de photoweb, il est conseillé 2 methodes pour le traitement des photos avec leur profil.
    - la conversion de profil à profil
    - le soft proofing (prévisualisation de l’impression) :

    perso, j’aurai tendance à choisir le soft proofing qui permet de se rendre compte immédiatement des differences avec ou sans profil icc de photoweb …

    pourquoi conseilles tu la première methode ?

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Tolunq

      Disons que c’est une méthode qui permet d’éviter de se poser des questions, et cela permet de préparer son image, et en tout dernier lieu de la convertir.

      Plutôt que de travailler en softproofing et de se poser des questions existentielles sur le rendu de telle ou telle zone de l’image…

      Dans l’absolu « moins bon » (je dis bien dans l’absolu) mais très largement suffisant pour que 99% des mortels n’y voient pas de différence ;)

  112. machet julien a écrit

    Bonjour !

    je suis consciencieusement la démarche indiquée en espérant arriver à produire mon premier bouquin photoweb … je m’accroche !

    Bon, j’ai deux questions !

    Question 1 :
    1) je fais mes réglages
    2) je converti en ICC photoweb
    et là mon fichier fait plus de 6 Mo !
    2 solutions :
    1) changer la dpi
    2) enregistrer en qualité moins bonne en jpeg (pas 12 qualité maxi mais plutôt 11 par exemple).
    La solution 2 donne des solutions catastrophique changeant tous mes réglages ..
    Quand à la 1 … ben puis-je descendre en dessous de 300 dpi ?

    Question 2 :
    J’ai le même problème que Pitchalou au dessus !
    et je en comprends pas …
    comment dire à photoshop que l’espace de travail doit être abobe rvb ? (dans edition/couleur/espace de travail : je ne peux choisir abobe rvb !)

    Merci en tout cas pour tous ces tutoriels et les réponses ! C’est vraiment génial, ça me permets d’avancer depuis bientôt 1 an !

    Si tu n’as pas le temps de répondre tant pis pour moi ! je trouverai !

    • machet julien a écrit

      Pour la question 1 : si j’enregistre en 254 dpi (comme le conseille un certain C. G. sur un forum) c’est pareil je perds mes régleages (mes couleurs saturent carrément !!)

      fou !!

  113. machet julien a écrit

    mais j’y pense !

    abobe RGB et abode RVB c’est pareil ?

    dans ce cas pour la question 2 (celle de Pichalou aussi) : cela veut juste dire que la photo est pris en sRVB et que photoshop nous propose à l’ouverture de choisir un espace de travail abobe RGB … et c’est ce qu’il faut si j’ai bien compris …

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Julien

      Effectivement si la photo a été importée en sRVB, il n’y a aucun intérêt à travailler en Adobe RVB… vu que sRVB est un sous-ensemble d’Adobe RVB (qui est la même chose que « Adobe RGB » : RVB signifie « rouge-vert-bleu » et RGB signifie… « red-green-blue », c’est simplement la version anglaise !)

      Pour ta question 1 : une fois l’image convertie au profil Photoweb, il est NORMAL qu’à l’écran ce soit n’importe nawak (ou en tout cas qu’il y ait des anormalités) mais il ne faut pas s’en soucier ! On vient de convertir l’image dans un profil d’impression… très différent de ce que peux interpréter un écran !

      Pour ta question 2 : à vérifier mais le poids des fichiers que l’on peut envoyer chez Photoweb a peut-être été revu à la hausse depuis l’époque où j’ai rédigé cet article. Mais si l’image dépasse la taille requise, il suffit de baisser la qualité JPEG (généralement entre qualité 10, voire 9, et qualité 12, sincèrement à l’oeil je doute qu’on puisse réellement voir la différence…)

      • machet julien a écrit

        merci ! !

        pour la qualité jpeg c’est aussi ce qui se passe d’habitude mais là ça change carrément ( c’est pas subtil du tout comme changement ! c’est comme si j’avais augmenté considérablement la saturation !)

        si je réouvre le fichier en le re-passant en abobe rgb et ben j’ai perdu tous mes regleages et là aussi tout est sur-saturé … (qualité pourrie)

        bon bref. je vais trouver.

        merci à toi en tout cas pour cette réponse !

  114. Laure a écrit

    Bonjour,

    merci tout d’abord pour la qualité de ton site et des tuto !

    une petite question : lors de l’enregistrement, tu dis qu’il ne faut pas cocher le profil ICC « photoweb ».
    Est-ce que spécifique à cet enregistrement en profil photoweb ou est-ce identique pour les autres photos enregistrées en profil Adobe RVB par exemple?

    Merci d’avance pour ta réponse !

    • Cédric G. a écrit

      Bonsoir Laure

      C’est spécifique à la manipulation pour Photoweb, dans le sens où d’une part le profil ICC « pèse » lourd (plus d’un mégaoctet) et que d’autre part, il est inutile de l’inclure dans le fichier puisque de toute façon il sera attribué aux images lors de la commande :)

      Dans le cas d’une image en profil Adobe RVB c’est totalement différent : Adobe RVB est un espace colorimétrique « normalisé », alors que le profil Photoweb est lui un profil colorimétrique caractérisant une machine précise !

      Voilà :)

  115. Laure a écrit

    Merci de ta réponse!

    du coup, j’ai une autre question : mon appareil photo photographie en adobe RVB. SI je retravaille ma photo sous photoshop, qui est également dans l’espaec RVB, il faut quand même lors de l’enregistrement du ficher cocher le profil Adobe RVB ?

    Je me permets une autre question : j’ai une photo, que j’ai passé en gris 8bits. Lorsque je l’enregistre en jpeg, en cochant le profil Dot Gain 15%, et que je la visionne avec l’exploreur Windiws, elle est très très foncée. (alors qu’elle est bienb sur photoshop…)
    Si tu as une explication, merci de ton aide ! :-)

    Merci

    • Cédric G. a écrit

      Alors

      Si tu travailles en Adobe RVB, Photoshop va laisser (par défaut) l’image en Adobe RVB (le « RVB » affiché en haut dans la barre de titre de l’image indique juste le mode : RVB, CMJN ou Lab, par exemple ; pas l’espace ou le profil utilisé)

      Il n’y a donc pas nécessité de recocher l’espace Adobe RVB (sauf si bien évidemment Photoshop a été paramétré pour convertir à la volée en sRVB par exemple !)

      Au niveau du gris 8 bits : à fortement déconseiller !!! Je te conseille de laisser les images N&B en… couleurs (!) mais en n’affichant que les tons de gris, ainsi tu n’auras aucun problème pour les afficher où que tu sois.

      Plus d’infos ici sur quelques techniques applicables : http://www.aube-nature.com/technique_photoshop_passage_noir_et_blanc.php

  116. Laure a écrit

    Merci pour les conseils en N&B, ça marche :-)
    Bon, par contre, j’ai pas dû tout saisir sur les profils et mode colorimétriques…
    J’ouvre sur bridge une de mes photo, j’ai les indication suivantes:
    - Profil colorimétrique : RVB
    - Mode colorimétrique : sRGB

    Du coup, lorsque j’ouvre tout ça sur photoshop,il me demande si je veux convertir selon mon espace de travail, que j’ai mis en RVB, passant que mes photo étaient en RVB !!!!
    Bref, j’y comprends plus rien… :(

    je veux pas poluer le fil de commentaires, si tu veux que je change de lieux de post, pas de pb !

    Merci !

  117. Laure a écrit

    Re, en fait, je crois que je comprends :
    mes premières photo étaient en Raw, donc pas de profil.
    Mais, celles que j’ouvre maintenant (prises avec le même appareil) ont été directement prises en jpeg…
    Donc, je pense que mon appareil était réglé en sRVB ! Tout simplement !
    Mon raisonnement est-il bon?
    Et du coup, je dois remettre mon photoshop en espace sRVB ?

    Merci :)

  118. raclin a écrit

    bonjour
    d abord merci pour votre forum est tres interessant et enrichissant
    voila mon probleme losrque j importe mes photo brut sur photoshop elle apparaissent en taille environ entre 73*130cm
    je les retravaille et recadre du mieux possible
    ensuite je les importe sur photoweb et la surprise si je commande du 15*21 ou 15*23 il me demande un recadrage enorme avec des lignes rouges partout et un troncage des photo obligatoire
    alors on m a conseiller de mettre toute mes photo sur photoshop en 20.5*28 apres recadrage mais la surprise idem .
    pour photoweb il ne veut que du 11/20 pour ne pas avoir a recadrer
    je suis tres embeter je ne sais pas quel taille ou quel dpi mettre sur photoshop pour obtenir la taille que je veux sur photoweb sans etre obliger de tronquer mes photo

    merci

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.