[Astuces] Protection anti moustiques, comment se protéger

31/05/2007 126 commentaires par Cédric G. +
Se protéger des moustiques

Les moustiques : comme tout amateur de nature, le photographe animalier est confronté un jour ou l’autre à cotoyer ces salop… oups pardon, ces petits insectes volants piqueurs ! Présents notamment dans les milieux marécageux, les arthropodes pompeurs de sang peuvent parfois véhiculer des maladies ou provoquer des réactions cutanées assez désagréables. Petit aperçu des méthodes pour se protéger

(dernière mise à jour : juin 2015)

Pourquoi piquent-ils plus certaines personnes que d’autres ?…

J’en ai souvent rigolé quand Virginie, mon ex femme, se faisait littéralement dévorer la nuit malgré les draps tandis que moi, peinard, pouvait dormir en tenue d’Adam sans risquer la moindre rougeur… En fait, l’explication est relativement simple, puisque les moustiques, comme bon nombre d’êtres vivants, réagissent à certaines substances chimiques, comme le dioxyde de carbone, la sueur (acide urique), l’acide lactique et bien d’autres choses sécrétées par le corps humain. On sait notamment qu’un épiderme dont la sueur serait riche en acides gras (comme l’acide butyrique, aux relents ammoniaqués) serait propice aux piqûres répétées ! En d’autres termes, cela signifie que l’attirance de certaines personnes par rapport à d’autres pour ces petites bêtes peut varier jusqu’à un facteur 20 !!! Il faut aussi noter l’action des œstrogènes qui fait que de manière générale, les moustiques préfèreront les femmes aux hommes 😉

Il semble aussi que certains médicaments aient une action attirante sur les arthropodes piqueurs, notamment certains traitements contre le cholestérol ou les troubles cardio-vasculaires… Et il en serait de même pour quelques produits cosmétiques (décidément, les dames ne sont pas aidées !)

Pourquoi ça « gratte » ?

Il faut tout d’abord savoir que seule la femelle moustique pique. Ses besoins physiologiques impliquent la nécessité de trouver du sang pour mener à bien la gestation de ses oeufs ; pour cela, elle va donc pomper du sang là où elle en trouve ! Le fait de piquer l’épiderme humain ne génère pas en soi de douleur ou de démangeaisons ; c’est lorsqu’elle injecte sa salive (un puissant anti-coagulant qui neutralise les plaquettes pour que le sang reste liquide et puisse être plus aisément aspiré) que notre organisme réagit : les mastocytes, cellules spécialisées situées dans la couche inférieure du derme, sécrètent entre autres de l’histamine.

Ce neuromédiateur, qui est aussi sécrété lors des réactions allergiques, est le principal responsable de la démangeaison et des rougeurs qui l’accompagnent ! La sensation de démangeaison débute dans la minute suivant la sécrétion histaminique, se poursuit durant 2 à 3 minutes, pour s’estomper environ 10 minutes après… Bien difficile de ne pas se gratter !

C’est lors de l’injection de sa salive, que le moustique peut communiquer certaines maladies à l’homme (chikungunia…)

Une astuce pour éviter les démangeaisons qui fonctionne très bien, lorsque vous venez de vous faire piquer, est d’avoir un fumeur à votre portée : approchez doucement une cigarette (allumée, évidemment…) à proximité du bouton durant quelques secondes afin de chauffer la peau, et vous verrez que très rapidement, les démangeaisons disparaissent (fonctionne également sur les piqûres de guêpes et autres insectes…)

Les « faux remèdes miracles »

Il existe deux grandes arnaques relatives à la protection contre les moustiques : la citronnelle, et les systèmes électroniques à ultrasons !

La citronnelle et ses dérivés à base d’huiles essentielles sont en effet efficace sur quelques espèces d’arthropodes piqueurs… au détail près que cette efficacité dépasse rarement les 15 minutes. Ce qui limite grandement son intérêt…

Quant aux systèmes à ultrasons, basés sur la génération de fréquences censées reproduire le battement d’ailes des moustiques mâles pour éloigner les femelles (en passant, on se demande pourquoi cela les éloignerait), ils sont de facto totalement inefficaces ! La démonstration est très simple : même au sein d’une même espèce, la fréquence sonore générée par le battement d’ailes varie selon la taille des individus ! De plus, cette fréquence varie fortement d’une espèce à une autre (ndlr : il y aurait plus de 300 espèces et sous-espèces de moustiques rien qu’en France)… ce qui tend à prouver l’inefficacité absolue de ce stratagème. Accessoirement, un système générant des ultrasons pour approcher les animaux sauvages ne me semble pas vraiment une solution élégante… car eux, contrairement à nous pauvres humains, perçoivent les hautes fréquences !!!

Première protection : choisir ses vêtements pour éviter les piqures

La protection vestimentaire est la première barrière efficace contre les insectes piqueurs. En matière de photographie animalière, et ça tombe plutôt bien, la nécessité de camouflage fait que généralement le photographe est couvert de la tête aux pieds (souvent visage inclus s’il pratique la billebaude ou l’approche). Il faut néanmoins savoir que les moustiques ne sont pas sectaires, et peuvent parfaitement piquer au travers d’un jean’s !

Il faut donc éviter impérativement les vêtements collants ou moulants et préférer les tissus amples et relativement clairs (il est reconnu que les moustiques aiment le noir…) ; un pantalon de treillis, dont la coupe est souvent relativement large et la toile assez épaisse, fera généralement l’affaire pour les jambes. Pour le haut du corps, je préconise (dans les coins « difficiles ») une veste « temps sec » doublée (généralement avec un filet) par-dessus un T-shirt à manches longues. Pour la tête, la fameuse cagoule en filet s’avèrera très efficace, beaucoup plus que les cagoules en toile ! En effet, plus ample et plus rigide, elle évite aux petites bêtes d’atteindre la peau (exception faite pour les chauves… lesquels pourront ajouter un bandana ou une casquette). Le plus grand soucis vient généralement des mains : c’est toujours à cet endroit que je suis piqué lors de mes sorties, lorsque je ne prévois pas de lotion anti-moustique (sujet abordé ci-après). Et ce malgré la présence de gants ! L’utilisation de sous-gants en soie (utilisés généralement en hiver) peut partiellement remédier au phénomène, mais n’empêche pas quelques diptères récalcitrants d’opérer leur ponction sanguine. Pour les mains et les parties sensibles du corps, le seul remède efficace s’avère la protection chimique !

Les produits réellement efficaces

Je ne ferai pas la liste exhaustive des substances protégeant de manière totalement efficace les personnes contre les piqures de moustique, mais me contenterai de parler de trois produits que j’ai moi-même testé (sur moi et ma famille 😉 de manière à être totalement exhaustif quant à leur efficacité !)

Protection contre les moustiques
Les 4 produits que je possède

Le DEET :
Sur le marché depuis plus de 50 ans, le Diethyl Toluamide (plus simplement appelé DEET) reste encore à l’heure actuelle l’une des plus efficaces. Relativement décrié du fait de nombreux cas recensés d’intolérances (et même de 2 décès suite à des utilisations massives !), ce composé synthétique présente la particularité de « manger » certaines matières plastiques et autres textiles synthétiques (bracelets de montres, lunettes, etc…). À appliquer si possible sur la peau, son efficacité peut aller jusqu’à 10 heures après application, pour une solution en dilution de 50% (attention, la sueur ou la pluie réduisent son efficacité, ainsi que les frottements répétés avec les vêtements)

Passée cette petite présentation 😉 je dois avouer qu’il montre une efficacité absolue contre à peu près toutes les espèces d’insectes piqueurs, quels qu’ils soient ! Il convient néanmoins de ne pas l’utiliser directement sur le visage (déjà testé sans conséquences, mais c’est contre-indiqué) ou sur les jeunes enfants étant donné son agressivité relative. En vente libre en pharmacie sous le nom d’Insect’Ecran (dilution à 50% de DEET), ce n’est pas un produit dangereux s’il est utilisé avec parcimonie (qu’on soient bien clairs !)

  • Points négatifs : gras au toucher (donc pas vraiment agréable à étaler), éviter absolument d’en mettre sur son matériel, réservé aux adultes, et odeur assez forte de produit « chimique »… Accessoirement potentiellement dangereux ( source ) !
  • Points positifs : efficacité probante sur tout type de peau, et est aussi réputé efficace contre les tiques, les puces et les aoutats !

L’ IR 3535 :
Substance un peu plus naturelle que le DEET, le 3535 (dont le doux nom savant est Ethyl Butylacetylaminopropionate) est moins réputé mais tout aussi efficace… à priori sur certaines personnes (de nos essais personnels, le produit a semblé beaucoup moins probant que le DEET sur ma chère et tendre, mais tout aussi efficace sur moi que sur le fiston !) Commercialisé en dilutions à 25% en spray, sous les appellations Cinq sur Cinq Tropic (celle que j’ai testé) ou Prébutix, cette solution s’avère relativement agréable à l’usage car moins agressive que le DEET. Son odeur rappelle celle de la citronnelle (les produits commercialisés sont parfumés), et c’est la substance recommandée pour les femmes enceintes.

  • Points négatifs : un peu « collant » mais pas gras (en tout cas bien plus agréable à utiliser que le DEET…) ; semble moins efficace sur certains types de peaux (à tester au cas par cas)
  • Points positifs : sent assez bon et n’a aucun effet sur les matières plastiques en cas de contact accidentel ! De la même façon, aucune contre-indication particulière (même s’il faut bien évidemment éviter de s’en mettre dans les yeux, car ça picote sévèrement ! J’ai testé pour vous…). Enfin, est réputé efficace contre les tiques, les taons, les guêpes et les abeilles !

L’icaridine :
L’icaridine (appelé aussi 1-methylpropylester ou KBR 3023) est la substance qui fut utilisée lors des épidémies de chikungunia en 2006. Cette molécule réputée très efficace, possède tous les avantages du DEET (répulsion d’à peu près tous les arthropodes piqueurs existants) sans ses inconvénients ! Elle est commercialisée sous le nom d’Insect’Ecran Spécial Tropiques (dilution à 25%). On la retrouve d’ailleurs légèrement plus diluée et couplée à d’autres substance dans les produits spécifiques pour les enfants (chez Insect’Ecran, toujours)

  • Points négatifs : Aucun ?… L’efficacité me semble excellente (testé sur moi et mon fils avec succès)
  • Points positifs : Beaucoup ! Sans odeurs ou presque, pas gras ni collant, ne semble pas attaquer les plastiques, efficace contre à peu près tous les insectes nuisibles…

Une autre molécule reconnue comme efficace est le citriodiol (je n’en ai néanmoins pas trouvé en pharmacie) ; extrait d’huile essentielle d’eucalyptus, elle est reconnue comme aussi redoutable que le DEET, sans ses inconvénients (elle est toutefois déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 30 mois)… Je suis preneur de toute information sur un produit commercialisé utilisant cette substance !

Pour les vêtements, la Permethrine :
Il existe un produit de chez Insect’Ecran estampillé spécial Vêtements, à base de Permethrine. Il est annoncé pour durer jusqu’à 2 mois (même après 5 lavages à 40°C) et être inodore (hum…) après séchage sur les vêtements. Je l’utilise depuis peu, avec assez de succès je dois l’avouer (finies les piqûres sur les mains au travers des gants !)

  • Points négatifs : Nécessite de se couvrir de la tête aux pieds (donc très bien adapté aux photographes animaliers, mais pas aux promeneurs qui ne se baladent jamais avec une cagoule et des gants !!!) ou à défaut, d’être utilisé avec un répulsif classique pour les zones exposées du corps ; l’odeur, susceptible d’être détectée par la faune sauvage (ce produit n’est pas réellement inodore même si une fois sec, il faut coller le nez dessus pour le sentir !)
  • Points positifs : Évite de se badigeonner la peau ; durabilité ; insensibilité à la pluie et la sueur ; protection excellente contre les tiques !

Conseils d’utilisation et conclusion

Je ne vais pas réinventer la poudre, en conseillant d’utiliser des vêtements amples pour le corps et les jambes (mais évidemment silencieux et camouflés !) ; pour les jours de grande chaleur, l’utilisation de répulsif corporel pourra se faire sous des vêtements fins (voire en plus avec du répulsif spécial vêtements). Au niveau du choix des produits, j’aurai tendance à conseiller le couple Insect’Ecran Spécial Tropiques + Insect’Ecran vêtements, pour leur côté pratique et leur efficacité. Pour le reste :

  • Pour les jambes : utiliser du répulsif vêtements des chevilles jusqu’aux genoux de manière à éviter les tiques (d’une pierre deux coups !) ; on pourra aussi en mettre sur les chaussures (toujours pour les tiques)
  • Pour les mains : préférer le répulsif vêtements sur les gants (je déteste personnellement m’enduire les mains de produits collants ou gras…) – dans les zones très difficiles, genre marécages, on pourra mettre en plus du répulsif sur le dos de la main et les poignets (parfois découverts momentanément lorsqu’on tend un bras), voire comme c’est pratiqué en Alaska par les chasseurs, littéralement se scotcher les manches !
  • Pour la tête : répulsif à vêtements sur la cagoule ou le couvre-chef utilisé, plus répulsif sur le visage et dans le cou (voire dans les cheveux si comme moi, ils mesurent 2mm la plupart du temps !)
  • Si vous êtes « seulement » en randonnée ou en promenade : répulsif corporel adapté (enfant ou adulte) sur les zones dénudées, à renouveler toutes les 6 heures environ (voire toutes les 2/3 heures si vous suez beaucoup !)

Il ne faut pas négliger la protection contre les petites bêtes, qui peuvent parfois s’avérer fort dangereuses, et pas seulement dans les pays exotiques (la maladie de Lyme, véhiculée par les tiques, en est le meilleur exemple…). Pour information, ces produits coûtent entre 6 et 9 € le flacon… Donc, protégez-vous !

, , ,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

126 réponses sur [Astuces] Protection anti moustiques, comment se protéger

  1. Frédounes a écrit

    Merci beaucoup pour cet exposé très complet, documenté et testé sur femme et enfant.
    Je cherchais justement des solutions anti moustiques pour permettre aux enfants de dormir avec les fenetres ouvertes (c’est la nuit que la température redevient acceptable et permet de ventiler la maison).
    J’ai donc ma réponse.
    Bonne continuation à vous, et bons reportages.
    Frédéric

    • Lagrange a écrit

      Pour ma part j’utilise les huiles essentielles Pikpanou et c’est très efficace. Pas de risque contrairement au deet.

      • Miss a écrit

        Bonjour,
        Malheureusement malgré la citronnelle et le géranium+ lavande en HE je me suis faites piqué 25 fois sur les jambes…..
        Ca doit dépendre des moustiques car jusque là ca fonctionnait bien

    • marcus a écrit

      Rien contre répulsif, mais vous avez déjà essayé de moustiquaire??

  2. didierfwi a écrit

    Bonjour.
    Pouvons-nous utiliser l’ICARIDINE avec un systeme de brumisateur,qui à l’origine,n’est prévu que pour rafraichir les terrasses.
    Merci pour votre reportage.
    Didier de saint martin.

  3. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Concernant l’icaridine, très sincèrement je n’en ai aucune idée : il faut voir si cette spécialité est adaptée à la brumisation ; le mieux dans votre cas est de voir directement avec une pharmacie, ils sauront certainement mieux vous répondre que moi 😉

  4. didierfwi a écrit

    Bonjour à tous.
    A quel endroit pourrais-je acheter du DEET en bouteille d’un litre.
    Salutations didierfwi

  5. Cédric Girard a écrit

    Ouuuuuhhh alors là je crois qu’il ne faut pas rêver ! Ce type de substance est à mon humble avis soumise à une réglementation stricte, surtout non diluée…

    Voir plutôt du côté de l’icaridine, sensiblement moins toxique et polluante… Mais bon, je le redis : ces substances sont à mon avis soumises à une réglementation stricte et réservées aux professionnels (laboratoires, etc…)

  6. sylvie a écrit

    les moustiques … ma hantise ! l ètè dernier j ai dù utiliser la lotion 5sur5 TROPIC tous les jours ! très efficace mais je me demande si ce n est pas nocif à la santé ? je dois vraiment m en appliquer sur tout le corps sinon je suis dèvorèe et en ce qui me concerne les reactions sont terribles et durables . un cauchemar . et j ai constatè que les moustiques sont de plus en plus virulents et piquent meme en pleine journèe. aujourd hui en fin d après midi, j ai eu la visite de mon pire ennemi . . .

  7. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Sylvie

    À priori le 5/5 tropic ne fait pas parti des produits considérés comme nocifs car non basé sur le DEET ; à contrario, je n’aime personnellement pas le fait qu’il soit odorant et légèrement poisseux (je lui préfère l’Insect’Ecran Spécial Tropique – à ne pas confondre avec l’Insect’Ecran tout court !)

  8. dieusios a écrit

    ras le bol de ces moustique on ma parlé des comprimé homéopatique et jaimerais savoir si rééllement sa existe merci

  9. Cédric Girard a écrit

    Comprimés homéopathiques ?

    J’en doute fortement. Je suis utilisateur de l’homéopathie dans certaines limites (celle des préparations jusqu’à 13CH : au-delà, plus de substance active ! Je vous renvoie à vos vieux cours de chimie et au nombre d’Avogadro pour en faire la démonstration ^_^ ) mais de là à modifier les phéromones du corps (car je pense que c’est de cela qu’il s’agirait), j’en doute un peu…

  10. sylvie a écrit

    merci pour la reponse et j essaierai le produit conseillè. personnellement je m en passerai bien ! mais je n ai pas le choix. par contre je connais qlq un qui a pris les granulès homeopathiques et c etait efficace . . vous n avez pas l air convaincu .

  11. gui a écrit

    En ce qui concerne les comprimés homéopathiques, j’en ai déjà utilisé et l’effet est bluffant ! Il s’agit de placer 4 petites billes sous la langue chaque matin (comme pour les traitements allergiques) et très honnêtement 5 minutes après la piqûre le venin n’est plus visible, aucune démangeaison, bref, je les recommande. Il est possible d’en trouver en pharmacie.

  12. Cédric Girard a écrit

    Bon, je prends de l’homéopathie très régulièrement (et nous soignons nos chats avec : c’est très souvent plus efficace que l’allopathie !)

    Maintenant c’est au niveau des dilutions que j’ai du mal à croire certaines choses 😉

    Si quelqu’un peut donner ici le nom des granules et la concentration à utiliser, ce sera nickel (ma femme est très sensible aux piqures de moustiques)

  13. Xavier a écrit

    merci pour cet excellent exposé !

    Nous avons des chambres d’hôtes dans le Vaucluse, et un patio de 150 m². (10 x 15 )
    Nous faisons très attention aux arrosages (seulement après minuit). Pas de coupelles de plantes avec eau stagnante.
    Néanmoins, nos hôtes se font gentiment bouffés.
    C’est anticommercial de distribuer des pommades ou des sprays.

    Pour l’extérieur, y a t-il un appareil miracle ?
    Les lampes (40 ou 80 w) sont elles efficaces pour l’extérieur ?
    J’ai entendu parler d’un appareil à base de gaz butane qui attirerait les insectes. Appareil très cher, mais est-ce réellement efficace ?

    Venez à mon secours. Les moustiques sont déjà de retour, et ont bon appétit.

    • Lea G a écrit

      Bonjour,
      Je suis en ce moment dévorée par ce qu’on appelle les arabis dans le sud de la France. J’ai lu pas mal de choses sur internet. Je sais que les écossais sont aussi envahis par ce qu »ils appellent les « midges ». Apparemment il existe une machine appelée Midge eater à installer dans les jardins. Je l’ai lu sur le site du telegraph.co.uk (article intitulé « don’t let the midges bug you »). Je ne sais pas du tout si ça marche… Sinon, j’ai aussi lu à d’autres endroits que certains se protègent avec de l’huile de monoï. C’est gras et ça fait comme une barrière sur la peau. Si ça marchais, ça serait un truc « sympa » à distribuer aux touristes en vacances ! Bon courage, si vous trouvez des solutions efficaces faites-le moi savoir…

      • Cédric G. a écrit

        Bonjour Léa

        Ce que l’on appelle les « arabis » appartiennent au groupe des Diptères (insectes n’ayant que 2 ailes comme les mouches ou les moustiques), de la famille des Cératopogonidés et du genre Culicoides.

        Comme les moustiques, ils naissent dans les milieux humides, et comme les moustiques, les femelles sont hématophages et piquent donc tout ce qui peut leur apporter du sang, dont nous.

        Ils ne sont pas dangereux pour l’homme mais constituent une gêne réelle, c’est clair.

        Un répulsif « classique » doit les éloigner en principe.

  14. antoine a écrit

    vraiment merci pour ce travail tres bien écrit!
    je suis interessé par le coté diffuseur qui permet d’éviter de s’asperger pour le sitting du soir à coté de la tente! donc si j’ai bien compris l’heucalyptus serai mieux que la citronnelle?
    en tout cas merci.
    antoine.

  15. BIBI a écrit

    Et les lumières bleu ( qu’on branche sur une prise genre veilleuse de nuit dans les chambres ) et autres trucs de ce genre c valable ou bien c la même que ultrasons et compagnie…
    Merci

  16. Cédric Girard a écrit

    Une petite astuce très simple pour faire un barbecue sans bestioles sur vos convives…

    Un grand panneau blanc avec un spot dirigé dessus : procure de la lumière douce et sympa, et attire toutes les bestioles des alentours là où vous le voulez !

  17. sylvie a écrit

    je viens d acheter les granulès homeopathiques en prévention des piqures .ça a l air d ètre efficace . en tout cas pour moi. j ai passè l ètè dernier a me vaporiser de 5 sur 5 SPECIAL TROPIC . trés efficace mais je prèfére prendre les granules. pour info le nom c est LEDUM PALUSTRE 9 ch . salut a tous et bon courage !

    • Lagrange a écrit

      J’ai utilisé sous les tropiques Ledum Palustre mais en 7ch ( prendre 3 granulés par heure en zone et période infestée !). Je confirme que ça marche plutôt bien, notamment en complément d’huiles essentielles riches en Citronellol et Géraniol.

  18. Peu importe a écrit

    Un site sur lequel se trouve un produit contenant la substance dont vous parliez : le citriodiol
    http://www.discount-marine.com/p...

  19. bellejournée a écrit

    ASTUCE PRATIQUE POUR STOPPER LA DEMANGEAISON!!

    Le plantain!
    Une "mauvaise herbe" que l’on trouve dans tous les jardins!
    Prendre une feuille et la frotter 30 secondes sur la piqûre en faisant "sortir le vert" – effet immédiat.
    Plus de démangeaisons interminables le jour J – et les jours d’après…

    Marche également sur piqûres de scorpion (testé), araignée (testé), mais aussi lors de réactions cutanées comme après avoir été en contact avec une plante urticante (testée – quel soulagement immédiat!).

    Autres utilisations: plaies, brûlures…

    A quoi ça ressemble? Images sur GOOGLE IMAGES…

    NB il en existe deux sortes: à feuilles arrondies ou longues – les deux fonctionnent!

  20. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Bellejournée

    Tout simplement merci pour cette astuce naturelle et efficace comme on les aime !

  21. audreygak a écrit

    Bonjour !
    Merci tout d’abord, je pars dans le XinJiang et mes seuls ennemis notoires sont sont ces petits violonistes aériens. Il suffit que je sois dans une pièce pour que tout le monde soit tranquille pour la nuit … sauf moi, souvent en dépit d’une prophylaxie éprouvée. Par ailleurs le XinJiang est habité par de nombreux tiques qui ne sont pas non plus mes amis, encore moins ceux des chevaux (j’en ai vu un mourir de la pyroplasmose)…
    Une question : que pensez-vous de Repel Insect, je crois que c’est un ersatz d Insect Ecran (50 deet aussi) ?
    Avec toute ma reconnaissance,
    Audrey.

  22. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Pour ma part j’ai proscris les produits à base de DEET, du fait de leur nature pour le moins nocive…

    Écologie d’abord ! Et si c’est toxique pour la nature, ça l’est certainement pour moi et ma famille. CQFD 😉

  23. sven a écrit

    bonjour !

    merci beaucoup pour cet article détaillé.

    une de mes voisines m’a parlé d’un melange d’huiles essentielles qui, selon elle, repousse tres bien les moustiques, qu’elle diffuse a l’aide d’une bougie chauffe plat ( par evaporation ) de maniere quasi continue…
    ce mélange est à base de citron, de citronelle ( y a-t-il une difference ? ) et d’eucalyptus, substance dont vous parlez dans votre post.
    qu’entendez vous par " 15 minutes d’efficacité " ? celaconcerne la resistance meme du moustique, ou lefficacité propre au produit ?
    si c’est relatif a la durée du produit en lui meme, une utilisation continue ( dans une maison, bien sur, pas dans le cadre d’une sortie ) semble-t-elle adaptée ?

    sinon j’ai entendu parler de la technique des clous de girofle plantés dans une orange ( soit disant efficace 5 heures pour une distance de 3 m, le temps de desechement de l’orange ) , methode utilisée souvent dans la chambre d’enfants en bas age car absolument pas toxique en cas d’ingestion…
    qu’en pensez vous ?

    je me rapelle, pour la petite anecdote de technique efficace, qu’étant petit, je me forcais a ne boire que de l’eau et eviter au maximum les sucreries, alors que je donnais tout ( sodas, gateaux, bonbons ) a mes cousins…
    la nuit, leur sang chargé de sucre attirait d’avantage les moustiques que le mien, fade. ce n’est pas efficace a 100% bien sur, et un peu dégueulasse pour eux, je l’admet… mais ca m’a permis de limiter quelques degats pendant un sejour a la campagne…
    de la meme maniere, certaines personnes prennent des breuvagesà base d’ail et de vinaigre ( bonjour legout et l’haleine apres.. ) afin de donner une odeur infecte a leur sang ( car on le sait, les aliments influencent le gout des substances produites par le corps..)

    ca sera tout pour ce commentaire trop long
    je vous remercie encore

    à bientot

  24. Germanie a écrit

    Autre astuce pour stopper la DEMANGEAISON
    Prenez du VERNIS à Ongles et mettez le sur la piqûre. 10 min. apres vous sentez plus rien.
    Moi je me fais piquer dans mon salon ou dans mon lit.

  25. Anne a écrit

    Bravo pour votre article très documenté. Je pense que si les femelles fuient les males (et par extension les appareils à ultrason sensés les imiter) c’est parce qu’elles sont déjà fécondées et qu’elles n’ont pas besoin d’un male à ce moment là mais juste de "nourrir" leurs oeufs avec notre sang, donc exit les males.
    Pour ma part, les répulsifs font bien rigoler les moustiques… une fois aspergée et désagréablement odorante (5 sur 5)ils (pardon elles) sont encore à tournoyer au dessus de ma tête.
    J’ai testé l’huile essentielle de lavande dont j’applique une petite goutte à la base des cheveux et derrière l’oreille, l’odeur doit bien les incommoder.
    D’après moi si des personnes se font plus piquer que d’autres, c’est une question d’odeur de peau,je ne pense pas qu’il y ait un rapport avec le sucre ingéré, et pour cause je mange bcp moins de sucre que mon mari qui lui ne se fait pas piquer !
    Il me reste à essayer une chose qui semble à priori efficace, la vitamine B11; est ce que quelqu’un connait ?

  26. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Merci pour votre passage et vos précieuses informations ! Je verrai pour agréger toutes les "nouveautés" au sein de cet article d’ici la fin de la saison, c’est très intéressant 🙂

  27. anthony a écrit

    question les piqure de moustique pourrait nous apporter des maladie transmisible comme le sida

  28. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Il faudrait pour cela que le moustique en question pique une personne infestée puis repique derrière une autre personne… Sincèrement je ne sais pas.

    Il y a d’autres maladies qui sont effectivement transmissibles par le moustique, c’est peut-être possible pour le SIDA. C’est une bonne question !

  29. nhaoues a écrit

    Un grand bonjour de l’Algérie,

    Je viens de lire avec intérêt votre excellent article. Merci pour les informations fournies, notamment pour ce qui est du recours aux appareils, franchement je pensais que çà serait LA SOLUTION pour se protéger contre cet ennemi.

    Au fait d’ennemi, moi, ce qui m’agace le plus, c’est aussi le fait que la bestiole, une fois rassasiée, "me taquine" en bourdonnant à hauteur de mon visage.

    Y aurait-il une astuce pour éviter ce cauchemar ?

    Merci d’avance de votre réponse et bonne fin de Ramadhan pour ceux qui le pratique.

  30. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Nhaoues

    Une solution pour la nuit est l’utilisation des prises à UV (petites lampes que l’on branche sur une prise de courant et qui émettent de la lumière noire : les moustiques, irrésistiblement attirés, viennent se griller les ailes dessus)

    Inodore, silencieux… La solution consiste à la faire fonctionner la première heure de la nuit grâce à un minuteur (personnellement je n’aime pas dormir avec une veilleuse !)

  31. nhaoues a écrit

    Merci pour le conseil quant à utilisation de lampe UV.

  32. troubladours a écrit

    http://www.youtube.com/watch?v=a...

    A écouter absolument ….. prévention et musique, quand santé rime avec reggae 😉

  33. dannny3 a écrit

    avez vous consulté le site http://www.protec-vert.fr, édifiant à voir

  34. Edouard a écrit

    Bonjour,
    Je viens de tomber sur votre site, qui m’intéresse car je travaille actuellement sur une exposition sur le moustique…
    Je suis en Guyane et ici, c’est un sujet important ! Je travaille notamment avec l’Institut Pasteur et le Service de démoustication du Conseil général.
    Tellement de choses sont dites sur ce sujet… et beaucoup d’idées fausses circulent.
    Pour répondre à une question plus haut : NON, le moustique ne transmet pas le Sida… et heureusement !!! Nous serions déjà tous morts…
    Les diffuseurs électriques : oubliez, c’est ce qu’il y a de plus toxique, malgré leur caractère inodore…
    Mais je n’ai pas vu une seule fois le mot "moustiquaire"… La nuit, c’est ce qu’il y a de mieux pour se protéger non seulement des piqûres mais aussi des bourdonnements…

  35. Cédric Girard a écrit

    Il est normal que le mot "moustiquaire" n’ait pas été écrit, du fait que l’article d’origine traite de la protection des moustiques sur le terrain 🙂

    Ceci dit, j’ai déjà utilisé un très fin filet de camouflage (que l’on trouve chez Décathlon) et qui permet de très bien se protéger quand on est à l’affût (ce qui n’est pas un mal quand on sait comment se comportent les moustiques dans les zones humides, même en France métropolitaine !)

  36. Elea94 a écrit

    Bonjour,
    Un grand merci pour cet exposé qui s’il date un peu est d’actualité (en ce qui me concerne !).
    Depuis plusieurs jours je cherchais un article sérieux concernant le "combat" contre ces satanées bestioles piqueuses et voilà j’ai enfin une réponse claire avec exemples et tests à l’appui.
    Bonne continuation.

  37. carabosse a écrit

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces infos !!
    Personnellement j’ai utilisé à plusieurs reprises des produits contenant du citriodiol et ça été plutôt concluant pour moi (qui suis la proie préférée des moustiques) et mon chéri !!
    J’utilise le bracelet MoustiCare et le soir, je complète avec le spray de même marque. Non gras, odeur agréable, et naturel !
    En général, il n’est pas dispo en pharmacie, il faut les commander. Voilà !

  38. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Carabosse, et merci pour ce retour intéressant ! Je ne connaissait pas Mousticare.

  39. Fadette a écrit

    Bonjour,
    Alors que j’étais en train de mener une bataille contre une dame moustique (un vrai monstre d’au moins 3 millimètres !), j’ai cherché sur le Net pour trouver un moyen de combattre ces insectes (au fait, à quoi servent-ils ? il me faudra potasser ça !), j’ai trouvé votre exposé pendant que l’un(e) de ces bestioles se pointait carrément sous mon nez et sur l’ordinateur. Imaginez la scène : j’avais un balai à proximité.
    Je vis à cheval dans deux pays différents, l’Algérie et la France mais les moustiques ne font guère la différence : suis la proie rêvée pour eux !
    Pour moi, c’est un cauchemar depuis l’enfance. Il y a 2/3 ans, j’ai subi une attaque en règle : jusqu’à 100 piqûres sur le corps. On s’était amusés à les compter.
    Votre article m’a donné au moins une réponse : les acides gras. Et je suis une grande mangeuse de fromage et buveuse de lait !!!
    Alors ? Quoi ? Me priver d’un bon Salers ou d’un chèvre ? De yaourts que je dois manger pour des raisons de santé d’ailleurs?.
    J’avais testé la citronnelle. Je m’enduisais de vinaigre. Rien n’y fait. Je m’habille de couleurs clairs car je n’aime pas le noir. Je dors avec une lampe allumée. J’avais testé les petites lampes bleues vers lesquelles les moustiques sont censés être attirés. Rien. Souvent les piqûres sont tellement douloureuses que cela en devient maladif; les boutons sont énormes, souvent infectés. Même la polaramine n’arrête pas la sensation des démangeaisons (je prends à longueur d’année car je suis une grande allergique).
    Et je ne suis pas sur le terrain : une vraie citadine. Je ne veux même pas aller, en été, au Canada où j’ai de bons amis et cela, à cause des maringuoins (ils ont des moustiquaires mais j’ai la frousse) – je compatis avec votre épouse, la pauvre !

    Pardon d’avoir été si longue mais le sujet m’est très parlant. D’autant que beaucoup de gens dans mon entourage ne comprennent pas le cauchemar vêcu en été, en hiver, en automne, au printemps.
    Votre article va devenir mon article de chevet. Vous pouvez compter sur cela et merci de vous être donné la peine de le rédiger.
    Fadette

  40. Tsuhya a écrit

    Merci pour toutes ces informations. Vivant dans un appartement où la chambre est à côté d’une salle de bain très humide, les moustiques viennent souvent me rendre visite la nuit… Je ne savais pas quoi acheter pour m’en débarrasser (j’ai un Insect’Ecran normal mais l’odeur m’horripile) maintenant grâce à vous je sais 🙂

  41. Mélanie C. a écrit

    Vraiment sympa cet article détaillé! Justement je recherchais des informations pour lutter contre les moustiques.

    Vous indiquez pas mal de produits anti-moustique comme le Deet ou l’icaridine, mais que pensez-vous des solutions naturelles?

    Ex: http://www.anti-moustique.info/s...

    J’ai lu qu’on pouvait jouer sur l’environnement des moustiques (les bassins où les larves grandissent par exemple). J’habite moi-même la campagne, j’ai un jardin et je dois avouer que l’hiver il y a bien par ci, par là quelques bassins d’eau stagnantes.

  42. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Mélanie

    Ces solutions fonctionnent, et j’ai moi-même une mare dans le jardin… "blindée" de larves de moustiques, mais j’ai également la chance d’avoir chauves-souris, oiseaux et araignées en nombre qui se font un festin de ces satanées bestioles 🙂

    Donc oui, les solutions naturelles existent et fonctionnent à la maison. Le hic, c’est quand on est ailleurs 😉

  43. carabosse a écrit

    Bonjour à tous,

    Je viens de voir en pharmacie un bracelet velcro, dans lequel on insère une plaquette naturelle à base d’huile de lavendin. Cela semble très bien comme ça, mais j’aimerais avoir vos avis !
    Quelqu’un connait-il les effets réels de cette huile, ou a-t-il dejà testé ce bracelet nommé Para’Kito ?

    Merci !!
    Carabosse

  44. Cédric GIRARD a écrit

    Bonjour

    Je ne pense pas que ce type de bracelet ait une quelconque efficacité, en tout cas pour les moustiques.

    Peut-être contre les tiques lorsqu’attaché aux chevilles (et encore…)

    L’espace de diffusion de l’huile essentielle est très restreint, et un bracelet attaché au poignet me semble illusoire pour protéger les mollets des piqûres (par exemple !)

  45. marmolyon a écrit

    MERCI infiniment pour votre éclairage !!!
    Bon été !
    Marmolyon

  46. Warlem a écrit

    Je conseille aux gens qui se font devoré par les moustique d’allé achté un bracelet anti moustique c’est trés eficace et testé 🙂

  47. Patricia a écrit

    J’ai acheté le bracelet Pakito et ça n’a pas fonctionné.
    Ma fille s’est fait piqué de partout.
    J’ai acheté un gel à l’aloe vera bio (Santé verte) conseillé par la pharmacie et quand je lui applique sur les piqures : des plaques rouges apparaissent. Qqn connaît ce produit ?

  48. Cédric GIRARD a écrit

    Bonjour Patricia

    Les bracelets ne fonctionnent pas, c’est clair (ou alors c’est un coup de bol ; j’en ai parlé dans mon article sur les tiques je crois)

    Quant à la réaction de votre fille, peut-être est-elle allergique à un composant ? L’excipient du gel par exemple ?

    Bio ne signifie pas forcément absence de réaction 😉

  49. Devoré. a écrit

    Bonjour, pour ce qui est des bracelets, ils marchent !!
    Je suis allé en egypte et je dormais à la belle etoile j’avais ce bracelet et 2 nuit d’affilés j’ai laisse mon bras dans le sac de couchage (avec le bracelet au poignet) j’avais 8 piqures sur le visage le matin, ensuite j’ai laissé mon bras dehors, PLUS RIEN !

    Sinon pour se proteger des moustiques c’est simple :
    prise & repulsif.

    Et j’ai une astuce pour eviter la demangaisons :

    L’astuce est simple, si vous vous apercevez que vous venez de vous faire piquer, aspirez avec la bouche la salive. vous n’aurez rien =)
    PS :la salive est un peu derangante en bouche mais il suffit de manger ou boire ^^

    Bonne vacances.

  50. zorglub a écrit

    Bon, mon truc à moi pour toute la famille (5 personnes)et testé en Afrique : 3 gouttes d’huile essentielle de géranium (en pharmacie ou herboristerie) dans une capsule de gélule vide (achetées en pharmacie) chaque matin. Il faut commencé le traitement avec une semaine d’avance. Le fait de mettre les gouttes dans la gélule évite leur mauvais goût. La sueur, au bout d’un mois, a un petit parfum de géranium. Après piqûre, contre les démangeaisons, il existe un petit appareil très efficace : le Stylo anti moustique Beurer. C’est une petite plaque de métal chauffée à 50 degrés. Une minute d’application (les enfants ont du mal à supporter au début)et il n’y a plus de grattouilles.

  51. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir

    Effectivement, la chaleur permet de soulager efficacement les piqûres de moustique ! Je vais écrire une bafouille à ce propos car c’est aussi un sujet très intéressant 😉

  52. the jocker a écrit

    j’ai appris que les plantes carnivores mangent les moustique pendant la nuit mais il faut bien entretenir ces plantes la allez voir sur les site de ces plantes.

  53. Cédric GIRARD a écrit

    Bonjour

    Effectivement, les plantes carnivores se "nourrissent" essentiellement de diptères, et notamment de moustiques.

    Elles sont cependant assez fragiles et nécessitent un entretien rigoureux !

  54. Trench a écrit

    Bonjour,

    Je pars à l’Ile Maurice d’ici quelques jours. Ai je vraiment à me méfier des moustiques la bas?

    Merci par avance

  55. Exploser a écrit

    Eh bien ! Quel succès, cet article ! 🙂
    J’ai vécu en Espagne. Surprenamment, j’ai rarement vu aussi peu de moustiques que là-bas. Sauf chez moi, au-dessus du jardin botanique. C’était terrible. Au début, j’ai refusé l’usage d’insecticides. Je me suis amusé à compter : 50 piqûres en une nuit rien que sur un seul avant-bras. Du coup, j’ai acheté un appareil à ultra-sons. Complètement inefficace. Je me suis alors résigné à utiliser des vaporisateurs insecticides. Efficace. Mais pas sûr que ce soit très bon pour ma santé.
    Les lampes à UV, j’ai lu que ça ne marchait pas contre les moustiques, je ne sais pas si c’est vrai.
    Au début de cet été, j’ai installé des moustiquaires amovibles aux fenêtres. Super. Jamais aussi bien dormi ! Je recommande !
    Pour la personne qui parlait de la transmission du sida par les moustiques : non, le moustique ne transmet pas le sida, d’après ce que j’ai lu.

  56. Papymonmon a écrit

    Anti moustiques. Supprimer toutes les petites eaux dormantes, bien
    Mais en plus avoir un peitit plan d’eau avec……des poissons rouges,SUPER.
    Je ne suis pas dans une région à forte dansité de moustique mais, depuis que je l’ai je vois très très rarement une de ces petites bêtes.
    Pourqoi? Les moustiques attirés par ce point d’eau viennent pondre et les poissons rouges se régalent des larves. Essayer c’est l’adopter.

  57. planri a écrit

    Il existe une pilule à prendre une seule fois, ma grand-mère qui était dévorée l’a prise et puis plus rien pendant 2 semaines. Malheureusement elle est décédée et je ne connais pas son nom (je précise qu’elle n’est pas décédée à cause de cette pilule!). Je me suis renseigné chez plusieurs médecins et pharmaciens mais ils ne connaissent pas. Je vais un mois aux Antilles et pour moi ce sera la totale : vaporisateur sur vêtements, peau et deux diffuseurs électriques. Même si c’est mauvais pour la santé, je préfère ça à la dengue. Et une bonne dose de DEET sur les chaussures contre les scolopendres! Attention de ne pas abuser de DEET sur la peau il est cancérigène.

  58. Michel a écrit

    Bonjour Cédric
    Nous nous sommes rencontrés lors de l’achat d’un gros matou (Fosbury). Je voulais vous faire part de mon expérience concernant les moustiques. Lors d’un récent voyage en Inde, mon médecin ostéopathe m’a conseillé de prendre de la vitamine B6. Elle a pour propriété, entre-autre, de modifier l’odeur corporelle et donc de ne plus attirer les moustiques. L’expérience a été concluante. Cela nous a permis d’éviter de prendre le médicament contre le paludisme aux effets souvent forts désagréables.

    • Cédric G. a écrit

      Bonsoir Michel

      Merci pour cette astuce très naturelle ! Je ne connaissais pas, c’est toujours bon à savoir 🙂

      Grosses caresses à Fosbury (et merci pour les photos récemment envoyées !)

  59. mrjuls a écrit

    Bonjour,
    Merci pour ce super article ! Est-ce que vous sauriez quelles solutions ont été testées pour éloigner les moustiques mais qui ne soit pas un produit à mettre sur la peau ? J’ai vu beaucoup d’avis divergeant sur les spirales, les diffuseurs, les pièges, les UV, les ultrasons, ou même des machines sophistiquées à plusieurs centaines d’euros, mais je n’ai vu aucun véritable comparatif…
    Je pense déjà me tourner vers une moustiquaire dans un premier temps…

  60. SYSSY a écrit

    Bonjour j’ai utilisé plusieurs produits mes je suis la proie rêvée des moustiques leurs piqures me fonts des bleu et des plaques rouge et toutes gonflés que faire Merci

    • Cédric G. a écrit

      Bonsoir Syssy

      Sur les piqûres de moustique, la Pierre d’Alun fonctionne super bien pour apaiser les démangeaisons (on peut en acheter en pharmacie, dure des années)

      L’idéal est quand même de se protéger un minimum : le mariage Insect’Ecran spécial Tropiques + Insect’Ecran vêtements est la meilleure combinaison !

  61. SYSSY a écrit

    MERCI beaucoup pour votre réponse car nous avons un plan d’eau qui est super mes tros de moustiques et le week end je suis piqués de partout mème avec des bougies aux citrons que faire pour les repoussés soutout en pleine air

  62. Michèle a écrit

    Qui a entendu parler de la « pierre noire ».?J’en ai une,achetée aux Pères Blancs missionnaires en Afrique, depuis des années dans ma sacoche cycliste. Appliquée sur une piqure d’abeille ou une morsure de serpent, elle aspirerait le venin. Je n’ai heureusement jamais eu à m’en servir.

  63. robert a écrit

    Bonjour ,
    j’ai découvert un site qui propose un service gratuit qui est l’emission d’ultra son anti moustiques. Depuis que j’utilise se site plus de moustqiues dans ma chambre http://www.nomoskito.com/

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Robert

      Pour ma part je ne crois pas que ce genre de gadget puisse fonctionner : chaque espèce de moustique utilise des fréquences différentes, et rien qu’en France il y en a des dizaines…

  64. Jean-Marc a écrit

    Bonjour Cédric,
    J’ai lu plus haut que tu as une mare blindées de moustiques dans ton jardin.As tu pensé à y mettre des poissons rouges (si elle le permet) pour t’en débarrasser. Ces petites bêtes sont friandes des larves de moustique : hécatombe garantie dans la pouponnière des nuisibles.

    • mrjuls a écrit

      Bien vu Jean-Marc, j’ai un ami qui a un aquarium, et les poissons mangent toutes les larves de moustiques !

  65. lokita a écrit

    Il y a pas un produit que l’on met sur soi pour pas se faire piquer car moi je ne fait pas très confiance à ces produits qui doivent à priori fonctionné.

  66. monsterleet a écrit

    Bonjour ,

    Je me rends en Asie de l’est début août et je réagis depuis quelques années aux piqûres de moustiques ( piqûres s’infectant en « bubons » violacés + démangeaisons …). J’ai vu sur internet qu’il existait des mosquitopatchs vendus en pays anglo-saxons . Quelqu’un en a-t-il déjà utilisé ? est-ce efficace ? par quel site sérieux, êtes-vous passé ? …..
    Merci à l’avance…

  67. Franck jandvain a écrit

    Je reviens de Martinique 1 semaine ou j’ai testé le bracelet anti moustique M’oust
    et bien c’est plutot satisfesant pas une piqure sauf a la cheville, j’ai été piqué au restaurant la prochaine fois je mettrais un bracelet aussi a la cheville.
    teste validé avec le bracelet M’oust.

  68. Franck jandvain a écrit

    Désolé j’ai oublier le lien du site
    http://www.moust.fr
    a bientot pour de nouveau test.

  69. monsterleet a écrit

    merci pour le renseignement.

  70. Franck jandvain a écrit

    Avec plaisir

  71. Philae a écrit

    Un bon article, avec lequel je suis assez d’accord. Rappelons cependant qu’aucune étude n’a été faite sur la dangerosité de l’icaridine.
    Pour plus d’informations sur d’autres moyens de protection, notamment les insecticides, voir cet autre article :
    http://lagazette-blog.fr/sciences-techniques/se-proteger-du-moustique/

  72. Patrick R a écrit

    Personnellement je ne me fais pas trop piquer, mais lorsque cela arrive l’astuce du plantain est efficace.

    Par contre un question au sujet des différents produits, quel est l’impact olfactif vis à vis des animaux en sortie photo ?

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Patrick

      De manière générale je préfère Insect’Ecran Special Tropiques, du fait qu’il est inodore (pour l’humain en tout cas) contrairement aux autres produits.

      La version « Vêtements » sent relativement fort, il faut laisser sécher et aérer. Mais sur de l’approche cela ne gêne pas outre mesure, dans le sens où de toute façon, si tu es dans le vent, c’est foutu 😉

  73. shinko a écrit

    Bonjour,

    Pour les avoir testés, essence de citronnelle dans un diffuseur, bracelet repulsif (Décathlon) au poignet et cheville, prises ultrasons (le tout efficacité 90%)
    .
    Le truc aussi pour éviter gros boutons et démangeaisons, c’ext JUSTEMENT de ne pas se gratter pendant les 10/15 premières minutes suivant une piqure et ç a passe tout seul.
    Pour ceux qui habitent e’n appartement je conseille les moustiquaires sur cadre fixe et ainsi vous pouvez laisser vos fenêtres ouvertes la nuit sans problèmes (on peut les faire soi-même si on est un peu bricoleur) ou sinon les acheter pour environ 20€
    voir http://www.antimoustiques.fr/lang-en/1-moustiquaire-pour-fenetre-fixe-en-aluminium.html

  74. aurelie a écrit

    Bonjour Cedric,

    Concernant ton questionnement sur les produits a base de citriodiol, je suis en Haiti et j’ai essayé un produit fabriqué localement « mousticol organique » à base d’huile d’eucalyptus (13%) (j’imagine donc qu’il s’agit de la meme substance?) et ce n’est absolument pas efficace, en tout cas sur moi. J’ai beau me badigeonner je me fais quand meme piquer.
    Ici les moustiques c’est 24h/24 et par centaines.
    Nous utilisons les produits Moustikologne qui sont assez efficaces, notamment celui « protection extreme zones tropicales », et ont surtout l’avantage de proposer un produit special pour les bébés a partir de 6 mois « Haute tolérance », ce que je n’ai trouvé dans aucune autre gamme de produits anti moustiques.
    Une technique est également utilisée ici, mais que nous n’avons pas encore essayée nous meme, qui consiste a suspendre des ballons remplis d’eau autour de la maison/terrasse, les moustiques croient y pondre les oeufs et quittent ensuite l’endroit, puisqu’il parait qu’ils ne restent pas là où ils ont pondu. Et bien sur aucun oeuf n’a réellement été pondu… Simple légende ou efficacité prouvée? Je n’en ai pas la moindre idée.
    Pour terminer ce long commentaire, j’aimerais savoir si tu as un sponsor 5 sur 5 et/ou insect ecran pour ton site, afin de connaitre ton objectivité vis a vis de ces produits que tu recommandes systematiquement. Je me pose cette question puisque tu mets une photo des produits que tu possedes, dont insect ecran alors que tu dis toi meme ne pas les utiliser pour leur nocivité (cf. commentaire 18/06/09)! 😉
    Merci et bonne continuation!

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Aurélie

      Merci pour ce témoignage très complet 🙂

      Je n’ai aucun sponsor au niveau de ce blog (malheureusement… ou heureusement ?) et tous les produits que je teste, même si j’ai parfois des prêts voire des dons concernant les matériels photo, se font en toute objectivité : je tiens absolument à mon intégrité éditoriale 😉

      Concernant la photo, disons que je suis photographe et que j’ai juste photographié les produits que j’avais sous la main. Quoi qu’il en soit, mon « Insect’Ecran » classique à base de DEET n’a pas été réutilisé (me demande s’il n’est pas périmé d’ailleurs)

  75. aurelie a écrit

    Merci pour cette reponse tres complete! 😉

  76. Cornaz a écrit

    Merci article très intéressant futur voyage en perspective

  77. nad a écrit

    Infos et échanges très intéressants.
    Peu de choses à ajouter, sauf pour las amateurs d’huiles essentielles : je confirme l’efficacité naturelle des 3 gouttes de HE GERANIUM à avaler chaque jour (quant au goût, je l’ingère accompagnée d’un peu de thé fort, ou dans un cuiller de miel).
    Après piqure, j’utilise HE LAVANDE ASPIC.
    Attention cependant à l’usage inconsidéré des Huiles Essentielles de manière générale, et notamment chez les enfants et femmes enceintes.
    Je vis, ainsi, au Sénégal plusieurs mois par an ….

  78. Sonia a écrit

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour cet article très complet!!!
    Bon le soucis, après avoir lu tout les coms, c’est que je ne sais plus trop quoi penser!!! ^^
    Je pars en Guadeloupe au mois d’avril avec mon chéri et notre fils qui aura 7 mois. Et je m’inquiète beaucoup pour lui, car j’y suis allée y’a deux ans et je me suis faite, comment dire, dévorée!! J’avais les jambes remplies de boursouflures violettes!!! Et ça me démangeais énormément!! Pourtant, j’en avais eu pour 50 euros de produits!!! + une moustiquaire!!!
    J’avais acheté Mousti fluide « zone tropicale et à risque », pour le corps, pour les vêtements, des prises anti-moustiques… + la grosse moustiquaire au dessus du lit!!! Mais je me faisais piquer quand-même et même sous la moustiquaire!!!
    Ma petite nièce qui a vécu 2 ans en martinique a eu la dengue… Bref, j’ai peur pour mon fils, qu’il passe un mauvais séjour à cause des piqures si ça le démange… -_-‘
    Si vous avez des solutions? Des conseils? Je suis preneuse!!!

    Mais sinon, alors, les bracelets, ça marche ou pas? certains disent oui, d’autres non… Et l’homéopathie? Et la vitamine B6? Bref, on peut cumuler tout ceci?!!!

    Merci d’avance pour les réponses!!!

  79. Gwena a écrit

    J’ai une lotion pour vous !
    http://www.bivea.fr/Spray-Lotion-Anti-Moustiques-ARIES-9857-p

    Je pense que vous cherchiez ça, après votre article date j’arrive peut être en retard…

    Tres bon blog 😉

  80. Guy McNicoll a écrit

    Bonjour, Je suis producteur d’huile essentielle de cèdre
    ( THUYA OCCIDENTALIS DE L’EST DU CANADA ) Il y a
    longtemps que je me suis rendu compte que c’était un excellent chasse-moustique. Par contre cette huile est
    très volatile et son odeur de durait pas long. Que son
    coût de production en faisait un produit dispendieux par le fait qu’il fallait en appliquer souvent. ( Voir aux heures )
    Cette année j’ai obtenu un excellent mélange de plusieurs huiles essentielles trè odorantes et jumelées avec des huiles porteuses qui en font un chasse moustiques très
    efficace avecune teneur prolongée… une à deux applications par jour suffisent…. J,aimerais le faire essayer….

    • Lagrange a écrit

      Oui Guy a raison les huiles essentielles de Thuya sont efficaces, surtout mélangées avec Palmarosa. J’utilise les huiles essentielles Pikpanou qui sont très efficaces et en plus le parfum est très agréable. J’achète cela directement sur le site de Pikpanou, un peu cher mais excellent produit.

  81. Zimmermann a écrit

    Combien de temps vie une moustique ?

  82. Marjorie a écrit

    Bonjour Cédric, Bonjour tout le monde.

    Je voulais juste vous prévenir quant à l’utilisation des huiles essentielles.

    Attention aux utilisateurs incontournables de ses petites lotions, certes qui ont généralement des odeurs agréables. Mais elles ne s’utilisent pas n’importe comment et peuvent comporter des risques.

    Lisez bien ce petit article : http://suite101.fr/article/les-dangers-des-huiles-essentielles-a10833

    Et surtout renseignez-vous bien au près des professionnels de santé.

    Attentions pour l’utilisation des huiles essentielles pour enfants, les femmes enceintes et à vos animaux de compagnie, voir sauvage si vous camper.

    Merci beaucoup Cédric pour cet article 🙂 !

    Quant aux piqûres c’est vraiment aléatoire. L’été dernier je ne me suis pas faite piquée une seule fois (sur Grenoble et en Savoie). Et cette année, après avoir emménagé dans l’Essonne, il est certain que ces petites bêtes ont rattrapé leur retard de l’année dernière. En plus, ils font mal ceux-là 🙁 !!

    Il parait qu’il existe aussi une branche d’arbre qui se trouve sur les îles et qui une fois travaillée, fait des miracle porté en pendentif. Malheureusement je n’ai pas plus d’info, quelqu’un en aurait entendu parler ?

    Bon été à tous…. 🙂

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Marjorie

      Merci pour ce rappel… essentiel 🙂 concernant les huiles essentielles !

      Je vais prochainement mettre à jour l’article, car je suis en train de tester un bracelet « nouvelle génération » qui apporte réellement d’excellents résultats !

  83. Marjorie a écrit

    Merci à vous de tester tout ça pour nous 🙂 !!

  84. LOUTYJU a écrit

    Pour ma part j’ai équipé toutes les fenêtres de moustiquaires ;de cette façon je peux laisser tout ouvert sans aucun risque de piqures et j’évite de sortir sans une application de produit antimoustique

  85. muriel a écrit

    bonjour à tous!! les commentaires des uns et des autres sont vraiment variés , j’ai pris des notes!! alors, je vis en Camargue et…nous sommes gâtés : les « arabis », les tigres, les moustiques « normaux »…bref du mois d’avril à fin septembre, les piqûres c’est 24 h sur 24 h. ici, pour les premiers, on utilise le monoÏ. les gardians s’en protègent pour aller dans les marécages. Ceux là piquent toute la journée. Pour les autres, il est vrai que la vitamine B6 est utile, elle transforme l’odeur du gaz carbonique que nous dégageons. Mais je pense qu’il faut en prendre avant la saison. Il se vend ici des appareils à Gaz, venant de Floride ‘infestée!) mais je ne trouve pas d’avis concernant leur efficacité. Si quelqu’un connait, j’aimerais avoir son avis .Parce que nous, nous ne pouvons pas profité de notre jardin en été et même de la piscine la journée, ils sont à l’affût!! merci pour vos conseils.

  86. felix a écrit

    je pêche a port saint louis du rhone et la nuit les moustiques ils piquent pas ils t’empalent j’utilise moustique ecran la bombe blanche ci-dessus super efficace un seul jet et les moustiques tournent mais ne piquent plus

  87. Lio974 a écrit

    J’habite à la Réunion et je viens d’acheter le bracelet anti-moustique aux huiles essentielles bio (j’ai pris un pack rasta) qui est enfin vendu à côté de chez moi. C’est vrai qu’il sent vraiment bon et il est efficace avec les moustiques qui sont ici. Personnellement je mets le parfum sur mes savates car le bracelet est moins efficace au sol.

  88. elie a écrit

    je suis tombé par hasard sur une campagne pour un anti-moustique en afrique : http://www.youtube.com/watch?v=YE-RGgUHm6k&feature=plcp CA DECHIRE !!

  89. Geneviève a écrit

    Un tout grand merci pour cet article! 🙂

  90. Germinèt a écrit

    C’était très compréhensif mais tout à fait amène. J’ai entendu que le jasmin reste un répoussant des insectes grâce à sa fine odeur.

    Attention aux culicides trop insistants et évitez les piqûres!

  91. mora a écrit

    pendant mon service militaire j utilisé des oignons coupés en deux et placés aux quatre coins de mon lit sommeil assuré

  92. Léo a écrit

    Bonjour, j’ai testé depuis quelques semaine un stick trouvé chez nature et découverte, « mosi-guard » dit naturel, très efficace jusqu’à présent

    « Il contient un anti-insectes puissant et naturel : le citriodiol, extrait d’eucalyptus citrioda »

  93. romain a écrit

    Bonjour,
    Cet article est vieux mais il est toujours aussi vrai. Je viens de m’installer à la réunion, et on est en pleine saison des moustiques.
    Je viens de réaliser une commande de bracelet anti moustique sur http://braceletantimoustique.fr/, et comme vous ne parlez pas des bracelets dans la catégorie des produits qui fonctionnent, je commence à avoir des doutes 😀
    Sinon j’ai essayé les ultrasons, j’ai téléchargé un programme sur mon ordinateur, et j’ai fais le test dans mon jardin. J’ai attendu d’avoir une vingtaine de moustiques qui tournent autour de mes jambes, et j’ai lancé les ultrasons à fond. Résultat, aucun changement. (Je précise que je bougeais les jambes, si j’étais immobile je me serais fait bouffé). Donc les ultrasons, peut être que ça marche pour les moustiques pas féroce de l’hexagone, mais pas à la réunion en tout cas !

  94. Francis a écrit

    Merci pour ces détails. On m’a dit que les huiles essentielles sont dangereuses pour les femmes enceintes, que préconisez-vous dans ce cas la contre les moustiques ?

    Bien à vous,

  95. Moragues Pons a écrit

    Merci beaucoup pour cet exposé très complet, documenté et testé sur femme et enfant.Ici, dans les villages de l’Espagne à ce moment-là, il devient très difficile à supporter

  96. xavierMars a écrit

    bonjour,

    Pour ma part, pour ma part j’utilise les produit en spray depuis des années car allergique aux piqures de moustique. Je lis beaucoup de chose sur les moustiques tigre qui font un peu peur.
    Dernièrement, j’ai essayé de nouveaux produits dont l’un deux me ravi parfaitement de la marque Technocid et que l’on peut trouver sur plusieurs site de commerce tels que Amazon, Cdiscount,1001pharmacies, insecticide-spray.com et d’autres. Pour les bracelets, j’ai tout essayé… Insect écran n’est pas mal non plus mais je regrette sa petite contenance

  97. Celie a écrit

    Bonjour,

    J’ai vécu pendant longtemps en Afrique noire, et l’on faisait brûler des spirales vertes en prévention . Je les ai aussi utilisées en Italie. C’était efficace.
    Par ailleurs et si on le peut, on peut installer des pots de géranium sur les terrasses ou en planter dans les jardins près de la maison, les moustiques n’aiment pas cette odeur, et ça c’est naturel.

  98. jouannet a écrit

    as-tu quelque chose pour les tiques qui sont pour moi le pire dans ma région (. région centre) j’en attrape une centaine par an….

  99. Marie de Javea a écrit

    Ici en Espagne à Javea nous avons bien souffert cet été des moustiques tigres et petite mouches carnivores qui font des piqûres immense, gonflées et qui durent 2 ou 3 semaines. Les moustiques sont tellement affamés qu´ils résistent aux produits et viennent même sur le corps alors que j´utilise un produit pour la peau. J´essayerai ces produits cités dans l´article dès l´année prochaine. Merci

  100. Marie a écrit

    Bonjour,
    Un grand merci pour toutes ces informations très intéressantes.
    Pour ma part, j’ai stoppé les moustiques en optant pour un système efficace, le volet avec moustiquaire : http://www.fenetre123.fr/volets-roulants/moustiquaire/
    Bonne continuation

  101. Marine a écrit

    Bonjour et merci pour l’article. Il me semble que l’huile de ricin protège également des piqûres de moustiques.
    Avez-vous des informations à ce sujet ?
    Marine

  102. Sylvie a écrit

    Merci pour cet article assez passionnant sur les protections anti-moustiques quand on sait de quoi il est question.

  103. Nathalie a écrit

    Bonjour Marine,

    L’huile de ricin ne protège pas contre les piqûres de moustiques (sauf si on en met une bonne couche pour qu’ils s’engluent dedans ^^). En revanche, elle peut soulager les irritations suite aux piqûres.

    Je t’invite à lire ce sujet : http://huile-de-ricin.net/guide/utilisation/peau/

    Cordialement

  104. Sophie S a écrit

    Donc globalement nous nous faisons piquer parce que nous transpirons. Donc plus on transpire et plus on se fait piquer?
    mais du coup il y a quand même une question que je me pose, est-ce que les déodorants anti transpirant limite les piqures de moustique?

  105. Dupleix Estelle a écrit

    Bonjour je suis une femme allergique à tout puce ex…. Mais il se trouve que je vie prêt de l eau et que mon herbes es moche mais de plus j ai des ayaoutas et je n arrive plus à me protéger des moustiques qui adorent ma peau j ai 28 chats bien-sûr entre les tiques et les allergies au puce cela devient invivable ! Comment puis je traités tout cela ? Je peu plus allée au jardin car j en reviens avec d énorme bouton plus les moustiques bref ma vie es un enfer je c est plus quoi faire pour pouvoir manger dehors ou bien etre à la maison ! Svp donner moi de vieux remèdes de grand mère qui sont souvent très effilassent ou autres pour mes problèmes de piqûres de touts insectes pire les ayaoutas ! Svp en attente de vous lire je reste à vous attendre ! Mme Dupleix Estelle

  106. Amandine a écrit

    Bonjour, j’ai une question par rapport à l’attirance des moustiques vers certaines personnes plutôt que d’autres. Selon les dires, cela dépend si l’on a le sang sucré ou non. Est-ce vrai ?

    • jouannet a écrit

      pour ma part je n’ai pas de sucre dans le sang, mais les moustiques me piquent quand même , en ce moment c’est vraiment intenable……… même à travers les habits , il faut même en mettre plusieurs épaisseurs……… les piqures me laissent des boutons de deux centimètres de diamètre je l’ai craint plus que les piqures de guêpes…….

  107. guy a écrit

    si vous êtes dans la nature, et que vous avez une grosse fourmillière sous la main , mettez la main dedans et frottez vous les parties à l’air ,mains bras , l’acide formique repousse les moustiques…….

  108. DE BUYST OIERRE a écrit

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire quel produits utiliser
    contre les moustiques, je pars en Afrique
    du sud faire un safari photos.
    Votre article sur la Macro est super encore merci.

  109. Thomas Wak a écrit

    Bonjour
    La première lessive anti moustique au monde
    Une info qui peut vous intéressez
    Merci
    Thomas

Laisser un commentaire