[Camouflage] La ghillie suit, test de terrain

12/02/2008 65 commentaires par Cédric G. +
La ghillie suit, camo extrême par excellente

Cela faisait des mois que je « fantasmais » sur les tenues camo 3D utilisées par certaines forces spéciales, et plus particulièrement sur la ghillie suit.

Si elle s’avère à priori fort efficace envers les humains en déguisant son porteur en arbuste vivant, qu’en était-il face à la faune sauvage ? Pour le savoir, je m’en suis acheté une et j’ai essayé ;-)

Le camouflage 3D

Avant toute chose, il convient de rappeler ce qu’est le camouflage dit « 3D » : comme son nom l’indique, il s’agit ni plus ni moins d’utiliser des tissus et matières textiles ou assimilées, de manière à reproduire de la « matière », de l’épaisseur et du mouvement aux vêtements. Il en existe différentes formes, les plus simples étant constituées de simples encoches faites dans le tissu (alors en double-épaisseur), simulant le rendu d’un feuillage. Leur efficacité est honorable mais l’effet 3D très limité et ne permet donc pas leur utilisation dans n’importe quel milieu. Les plus extrêmes (appelés « sneaky leaf ») reproduisent quasi à la perfection feuilles et branchages, transformant leur porteur en véritable reconstitution vivante de l’arbuste dont les feuilles sont imitées ! De ce fait, ces tenues à l’efficacité éprouvée (les feuilles artificielles sont silencieuses), ne sont pas adaptables aisément à tous les milieux.

Camouflage hyper-réaliste Sneaky Leaf
Camo 3D hyperréaliste
Tenue de camouflage 3D simple de chez Geologic
Camo 3D simple

Il existe entre ces deux formes, une version intermédiaire au niveau du réalisme et basée sur la longueur des éléments physiques constituant le « 3D » : ce que l’on appelle les ghillie suits. Elles reproduisent non pas un détail particulier de végétation, mais les formes globales, les couleurs et surtout les mouvements (sensibilité au vent par exemple) des végétaux rencontrés le plus généralement dans la nature, avec de longs morceaux de bandelettes ou de fils plus ou moins épais pendant partout autour du porteur de la tenue.

Le terme Ghillie vient de la langue gaélique écossaise et fait référence au terme anglais brownie qui est un petit être comparable aux lutins, et qui a la faculté de se changer en feuille ou en plante pour se cacher.

Modèle de ghillie suitLe camouflage dit 3D est donc à opposer au camouflage classique, qui se contente de reproduire les motifs par impression sur les tissus utilisés dans leur conception. Si le camouflage classique permet de casser efficacement les formes en reproduisant des formes déstructurées se confondant dans l’environnement, il ne permet pas de reproduire le mouvement ni les ombres de la végétation, et c’est ce qui fait la différence ;-)

Quels sont les avantages du camo 3D par rapport au camouflage classique « 2D » ?

  • il reproduit le mouvement de la végétation (lorsqu’on bouge, ou en cas de brise)
  • il casse très bien la forme humaine, nous rendant totalement méconnaissable et grâce aux ombres générées naturellement par la lumière
  • il s’adapte beaucoup mieux aux différents milieux, sans avoir à changer de tenue d’un environnement à l’autre (grâce aux ombres générées par la structure en relief du camo, ce que ne permet pas le camo classique !)
  • dans une certaine mesure et sur certains sujets, il est utilisable en milieu quasi ouvert (on ressemble à un arbuste !) et peut être parfois utilisé sur des animaux à la vision très performante (oiseaux notamment)
  • extrême discrétion (personnellement je déteste être vu par mes congénères humains…)

Mais il n’est pas exempt d’inconvénients :

  • difficile à porter (lourdeur relative, encombrement, peut rendre la visée ou la manipulation de l’appareil difficiles)
  • peu utilisable sous la pluie car pas du tout imperméable (et fera à la longue office d’éponge)
  • sensibilité à l’accrochage (ronces, épineux, branches d’arbres) donc pas utilisable dans n’importe quel milieu pour l’approche, ni en rampant
  • coût ! (compter au grand minimum 130€ pour une tenue complète assemblée)

Conception d’une ghillie suit

La ghillie suit est en fait composée d’une sorte d’habit en filet à large maille, affublé de longues bandelettes de tissus ou de fils de couleurs variées et naturelles, et devant reproduire les nuances observées dans la nature. Il est possible de se confectionner soi-même un tel camouflage, mais au prix d’un temps passé considérable (je le sais pour avoir essayé de me fabriquer un mini-filet pour mon matériel, voir 2 paragraphes plus loin !!!)

On trouve différentes sortes de ghillie suit : sous forme de bandelettes de tissus, de reproductions de végétation artificielle, de fils plus ou moins fins… C’est cette dernière forme que je désirais acquérir car à mon avis, la plus efficace au niveau visuel et s’accomodant le plus facilement à divers milieux. La tenue se décompose généralement en 3 parties :

  • le gilet (avec fermeture éclair sur le devant… pas bien pratique à attacher avec tout ce qui « pend » devant !!!)
  • la capuche, généralement désolidarisée du gilet
  • le pantalon (avec cordon de serrage à la taille)

Au niveau pratique, il conviendra d’utiliser « sous » la ghillie, une tenue légère de couleur neutre ou camo (le tout étant d’éviter les tenues blanches, noires ou fortement colorées !), et de complémenter le tout par une paire de gants pour masquer les mains du photographe, et éventuellement (mon choix) d’une cagoule en filet pour achever de camoufler le visage (certes peu visible sous la capuche…) tout en conservant une « respirabilité » confortable.

Dans les milieux herbeux (prairies non fauchées par exemple) où l’on évoluera le plus souvent accroupi, on peut se passer du pantalon, ce qui permet des déplacements bien plus aisés et peut le cas échéant autoriser des passages dans des milieux un peu « épineux », en faisant attention. On pourra aussi l’utiliser de cette manière, assis à terre, en affût de courte durée ;-)

Sur le terrain…

L’objet de ce test : les essais sur le terrain ! Je vais donc procéder par ordre, avec tout d’abord l’utilisation pratique de la chose, mes sentiments sur le camouflage apporté, quelques photographies « en situation » et enfin, mes sentiments sur l’approche des animaux avec la tenue (pas eu énormément de tests réels étant donné la fréquence de mes sorties, même si je m’y remets très sérieusement désormais, mais ça donnera une idée de son potentiel !)

Dernier ajustement de ma ghillie suit...
Dernier ajustement de ma ghillie, avant la séance photo

En pratique

Je dois avouer avoir été charmé par l’utilisation de ce type de camouflage : outre l’efficacité réelle qu’il apporte (voir paragraphe suivant), son utilisation n’est pas aussi compliquée que ce que j’aurais pensé au départ, même s’il est un peu fastidieux d’enfiler la tenue (on se prend assez vite dans les « fils » !) et que les risques d’accrochage sur le terrain sont réels si l’on passe en milieu boisé. Par ailleurs, ayant les cheveux très courts (tondeuse sabot de 2mm tous les 10/12 jours 8-) ), il m’a été au départ assez difficile de supporter les « cheveux dans les yeux », ces fils qui vous pendent devant le visage ! L’astuce est de légèrement tourner la capuche de manière à avoir votre oeil directeur parfaitement à jour (la présence des fils pendouilleurs ne gêne réellement qu’à la visée, concernant la vision naturelle on s’y accommode vite même si l’on perd inévitablement de manière sensible au niveau du champs de vision pratique). Sans le pantalon (qui demeure pratique à l’affût, mais beaucoup moins à l’approche), j’ai même pu ramper sans trop de soucis, devant toutefois écarter un peu les coudes pour éviter de m’appuyer sur les fils ^_^, mais ça se fait très bien !

Dégager l'oeil directeur pour la visée...
Utilisant une cagoule en filet sous ma ghillie, je tâche toujours de dégager proprement mon oeil directeur

Le seul petit point de détail au niveau mécanique réside dans les petits risques d’accrochage avec son matériel (systèmes de verrouillage de trépied ou monopode notamment) et au niveau des manipulations de son boîtier, quand on n’a pas trop l’habitude (les fils peuvent venir perturber les manipulations manuelles). Accessoirement, la tenue est relativement lourde (3 kg environ), élément à ne pas négliger.

En terme de discrétion : la tenue est parfaitement silencieuse et inodore (la mienne en tout cas) ! Les fils étant constitués de matière synthétique imputrescible et le filet constituant la combinaison étant en nylon ou assimilé, ils ne sont pas sensibles à l’humidité. Par temps très chaud, je ne cache pas qu’au terme de deux heures en plein soleil, on attend vivement le moment où l’on pourra se débarrasser de son accoutrement ;-) mais cela reste supportable, en tout cas bien plus (puisque c’est aéré) que les tenues « imperméables » que l’on trouve parfois dans le commerce ! Par temps froid l’isolation est réelle mais reste relative, il faudra prévoir en-dessous une tenue à base de polaire pas trop épais et coupe-vent, éventuellement.

En situation en sous-bois : invisible je suis !...
En sous-bois derrière des feuillages : il est bien difficile de me voir quand on ne me « cherche » pas !

Enfin, comme je l’écrivais plus haut, pour l’approche, ou dans les milieux herbeux (prés non fauchés, etc…) l’utilisation du pantalon est facultative, ce qui rend la tenue beaucoup plus pratique à porter et toujours aussi efficace puisque les jambes demeurent camouflées de manière naturelle.

Efficacité sur les animaux

Je n’ai pu très longuement tester ma tenue, faute de temps à consacrer aux sorties de terrain « adaptées » à son utilisation. Mais les quelques expériences que j’ai eu m’ont convaincu de son intérêt (passé l’aspect ludique de porter un tel accoutrement et de voir parfois passer des promeneurs à quelques mètres sans se faire repérer !!!)

Sur les grands mammifères (testé sur chevreuil) : la vision n’étant pas leur point fort, ils axent la reconnaissance de leurs prédateurs sur les formes et les contrastes (concernant l’homme : stature debout, membres inférieurs en « V » inversé, face claire avec les deux yeux positionnés à l’avant comme la majorité des prédateurs). Inutile de préciser que la ghillie suit offre un camouflage parfaitement adapté pour leur approche !!! J’ai ainsi par 3 fois pu faire des approches « conséquentes » (milieu herbeux donc sans le pantalon ; distance d’approche > 250m et au final une distance de moins de 20 mètres… uniquement trahi par le bruit de mes pas et de l’obturateur !). Par temps venteux, les mouvements des fils couplés aux ombres générées par la structure en relief de la tenue, procurent un aspect totalement végétal au porteur de ghillie suit.

Sur les petits mammifères (testé sur lièvres et lapins) : efficacité totale… tout en sachant qu’une simple tenue camo permet déjà de faire des photos de manière relativement aisée (couché au sol notamment) ! Aucune difficulté donc à se poster et attendre nos lagomorphes préférés : ça marche !

Sur les prédateurs (vaguement testé sur chat haret et renard) : cas beaucoup plus difficile car les chats sont dotés d’une vision sensiblement plus performante que celle des ongulés ;-) , et pourtant ! Succès total, avec une approche certes dans des conditions extrêmement favorables, à moins de 10 mètres du félin. J’ai une autre fois entrepris une approche sur un renard, que je n’ai pu mener à terme faute d’avoir été dérangé par un promeneur qui passait « évidemment » au même moment (il ne m’a pas vu mais a fait fuir mon sujet). Le peu que j’avais pu entreprendre m’avait semblé toutefois corroborer mes impressions initiales.

Enfin, sur les oiseaux (testé à l’affût – sans filet – sur des pies-grièches écorcheur) : efficacité excellente, si tant est qu’il ne faille pas ou très peu bouger ! Il faut toutefois veiller à bien s’intégrer « dans » le décor (par exemple entre deux arbustes bien touffus) car les oiseaux, en tout cas les pies-grièches, sont relativement sensibles à la présence d’éléments imposants nouveaux (ils ne sont par contre pas du tout sensibles à un appareil sur trépied disposé en plein milieu de leur territoire, puisqu’ils viennent se poser à 20 cm de ce dernier !). Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester sur des oiseaux plus sensibles, comme des rapaces ou des hérons, mais je pense que je tenterai le coup (si j’arrive à rester immobile assez longtemps !)

Utilisation couchée le long d'un arbre...
Utilisation contre un arbre, couché au sol… On me devine, mais imaginez alors à la belle saison !
De plus près : le camouflage offert par la ghillie suit me rend invisible
De plus près : bien difficile de ne pas me confondre avec une souche, le camouflage est parfait !

Accessoirement, vous l’aurez compris, avec l’homme l’efficacité est totale dès lors que l’environnement demeure dans les mêmes teintes :-D

Camoufler son matériel

Un dernier aspect dans l’utilisation d’une ghillie suit, est le fait que son matériel, même affublé d’un joli filet camo, fait très vite « tâche » par rapport à soi !!! J’ai donc décidé d’offrir à mon couple boîtier+500mm un mini-shaggie (un shaggie étant à la ghillie suit, ce que le poncho est à l’uniforme) de confection « maison ». Pour cela, j’ai donc utilisé un petit filet camo de chez Arcadis-TOE à larges mailles, et du fil à broderie pour reproduire les fils pendants. Mais très vite ça a été la déconvenue : le nombre de bobines de fils à utiliser était considérable et la difficulté à les attacher non moins importante !!! Je me suis donc rabattu sur une solution alternative, consistant à fixer avec mes fils (regroupés par couleurs) des bouts de filets camo découpés à l’arrache pour produire du relief autour de mon matériel ;-)

Ne s’agissant pas d’art, je me suis contenté de découper grossièrement mon filet, de réaliser les encoches pour passer les groupes de fils (car les mailles ne sont jamais assez grosses et je n’avais rien d’autre que mes doigts pour les passer aisément à l’intérieur) et d’assembler des bandelettes de filet prédécoupées en languettes de différentes longueurs, à l’envers par rapport au sens d’utilisation du filet de manière à ce qu’une fois en place, elles pendent de part et d’autre du matériel avec un peu de relief.

On commence à trouver sur le net des petits filets présentant le même camouflage que la ghillie suit, mais malheureusement ces produits ne semblent pour le moment en tout cas disponibles qu’aux USA, et les frais de port sont exhorbitants (compter 50$ pour un article qui en coûte 20 !). Quand je suis certain de ne pas mettre le pantalon, je l’utilise enroulé autour de mon téléobjectif : pas très pratique quand on doit triturer les boutons de l’objectif, mais quelle efficacité !

Conclusion

Un achat osé puisqu’il n’y avait aucune possibilité de l’essayer avant acquisition, mais je ne regrette en rien mon geste : le camouflage obtenu est « extrême », réaliste, efficace, silencieux. Qui plus est, il s’adapte naturellement aux différents milieu, du fait que les ombres générées par le relief donnent un aspect plus ou moins « sombre » à la tenue selon que l’on est à découvert, en lisière ou à couvert : génial !

Malgré les petits défauts (encombrement, accrochages, liberté de mouvement un peu amoindrie…) ce type de tenue, très en vogue chez les chasseurs à l’arc et les amateurs d’airsoft et de paintball, et déjà très usitée aux USA, arrive petit à petit en Europe de part son efficacité, au plus grand bonheur des photographes naturalistes ;-)

Articles relatifs à [Camouflage] La ghillie suit, test de terrain

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

65 réponses sur [Camouflage] La ghillie suit, test de terrain

  1. Fred a écrit

    salut. vraiment terrible ton article ! ça permet de se faire une idée sans l’avoir acheté. ça fait un an que j’hésite pour acheter un "bon" ensemble camouflage, je pense que je vais prendre ça pour le "brâme" le mois prochain en Dordogne!!!
    Amicalement, Fred "photographe" amateur.

  2. Bad a écrit

    Où as-tu acheté ta gillie suit ?

  3. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir

    Dommage que tous mes commentaires aient sautés avec mon récent bug :’-( car il y avait pas mal de liens sympas pour trouver ce genre de produit…

    Perso je l’avais acheté sur un site d’air-soft (discipline semblable au paintball) mais ils ont arrêté ce produit. On en trouve aussi sur Ebay (attention à ne pas acheter en kit à monter, vous y passerez des dizaines d’heure !!!)

  4. Nougou51 a écrit

    Je pense que vous trouverez votre bonheur:
    http://www.usmcpro.com/liste-sou...
    http://www.asmc.de/fr/Equipem-mi...

    Plus d’infos sur le camouflage
    http://www.sniperland.net/bbforu...
    http://www.france-airsoft.fr

    Airsoftement…
    Nougou51

  5. enzorator a écrit

    je viens d’en acheter une sur usmc.com, je vous tiens au courant dès que je la reçoit!

    bravo cédric pour ton oeuvre…je suis ton travail depuis longtemps et je ne m’en lasse pas!

  6. phisdares a écrit

    Salut Cédric !
    asmc 50 € pour la moins chère. Très éfficace mais éprouvant à porter.Attention en période de chasse… J’ai vu bouger le buisson …et j’ai tiré..surement un sanglier…

  7. Cédric Girard a écrit

    ;-)

    En parlant de sangliers, j’ai fait une balade dimanche à 2km de chez moi, on a croisé une compagnie, c’était très sympa (je n’avais pas mon appareil)

    Vais y retourner, les sangliers, ça fait (très) longtemps que j’en ai pas photographié !

  8. fouinix a écrit

    Bonjour,
    Je viens de trouver ça pour environ 50€ :
    surplus-militaire-equipem…

  9. jiji6 a écrit

    Bonsoir,voila jabithe a Quebec et jaimerais savoir si un de vous tous pourais maider car moi meme je men cherche une et je narrive pas a un trouver occune jai deja faire quelque reserve pouver vous mindiquer ou en trouver une au quevev S.V.P!!!

    ps:dsl pour les faute!:S

  10. jiji6 a écrit

    fait *
    Quebec * =S

  11. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Jiji6

    Il existe pas mal de magasins qui vendent online aux USA, car pour le Canada, très sincèrement aucune idée !

    C’est bien loin de chez moi ;-)

  12. jiji6 a écrit

    kk merci pareille !

    ps: je kiff trop se blog =D

  13. Gautier Jean-Marie a écrit

    Bonjour ! Remerciements pour votre commentaire sur mon problème d’odeur.
    En ce qui concerne le camouflage connaissez-vous le produit  »Sneaky leaf » qui est peut-être susceptible de vous rendre service ? Voir le site  »Frère-Loup »puis Camo 3D.
    En parcourant votre excellent site je m’aperçois que nous avons des préoccupations communes !
    Bonne journée et bonne chasse !
     »Toujours plus près »
     »Partager le savoir » J-M G (Chasseur à l’arc)

  14. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Jean-Marie

    Oui je connais (j’y fais d’ailleurs allusion au début de cet article ;-) ) même si je n’ai jamais essayé… Mais j’y ai déjà pensé, plus pour camoufler le matériel en fait !

  15. Jean a écrit

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog qui est parfaitement passionnant.
    Je fais aussi de la photo naturaliste, et meme si j’ai l’habitude de me faire mes propres tenues camouflés (fils de peche, fougeres, herbes…), j’aimerais passer au niveau supérieur par l’achat d’une ghillie suit.

    J’aimerais donc simplement savoir quel est le modèle que vous avhez acheté.
    J’envisagais une "chameleon jacket and pants" (vu qu’il y en a une piece) mais je ne suis pas encore sur.

    Merci d’avance,

  16. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Jean

    J’avais acheté la mienne sur une boutique en ligne d’airsoft (sorte de "paintball" réaliste avec des répliques d’arme où on se tire avec des billes en plastique biodégradable…)

    Malheureusement la boutique en question n’en a plus : on en trouve par contre désormais un peu partout, notamment chez Jama.fr et sur le web de manière générale ;-)

  17. dan36 a écrit

    c’est un super site
    la tenue ghillie suit à l’air top
    merci pour tous c’est renseignements et c’est superbe photos
    dan du 36

  18. Jean a écrit

    Bonjour,

    Je me demandais si, après presque un an, vous utiliez toujours cette ghillie suit ou si elle est retourné au placard ?
    Bref, qu’en diriez vous sur le long terme ?

    (Etant a l’etranger, je ne peux malheureusement pas lire ce HS "Images et photos" consacré aux affuts…)

  19. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Jean

    Je l’utilise régulièrement, moins en hiver il est vrai car elle n’est pas vraiment adaptée aux ambiances neige/givre ;-)

    Mais je continue de l’utiliser (malgré le peu de sorties que je fais)

  20. dan36 a écrit

    bonjour
    un avis d’un pro sa me serait bien utile
    mon site : dann136.skyrock.com/
    merci d’avance
    dan du 36

  21. ALF a écrit

    bonjour, je viens de lire cet article par hasard et sans vouloir blaisser qui que ce soit ou paraitre supérieur, je pense qu’i ya des éléments a préciser sur les ghillie suit:
    les meilleures ghillies sont celes qui n’y paraissent pas, un filet recouvert entre 30 et 40% de jute (7teintes différetes au moins (plus moins claires selon la saison et l’enviromment) constituent une tres bonne base. Les 70% restants devront etre recouverts sur place avec la végétation environante (rien n’est plus conconrdant avec un milieu que des élément qui en sont tiré)
    deuxieme et dernier point, l’utilisation meme de la ghillie, l’oeil tant humain qu’animal est un organe fantastique qui détecte les mouvement et les contrastes lumineux donc vos mouvements doivent etre le plus lent possible (on estime qu’un tireur de haute précision se déplace environ a 2m/h en situation de caùmouflage) et jouez avec les contraste!!! enfin n’oubliez que les animaux ont un flair excellent donc ni clope ni after-shave ni parfum et ne lavez pas votre ghillie, laissez la reposer dans un sac au fond de coffre de la voiture par exemple pour la laisser vieillir ;)
    pour le reste tres bel article et pour les novices, croyez moi quand un animal en oublieras votre présence pour venir nicher a moins de 2m de vous, c’est que vous avez atteinds tous les objectifs d’une ghillie.

    Bon courage pour la suite

  22. Vito a écrit

    Bonjour,

    Votre article est extrêmement intéressant, merci d’avoir partagé votre expérience.

    Si vous désirez reproduire les "fils" sur votre mini-shaggie, il suffit d’utiliser un vieux sac en toile de jute : vous effilocherez des bandes de 4cm de large puis les nouerez sur votre filet. Si vous avez du temps devant vous, vous séparerez tous les fils, et les attacherez sur les mailles du filet deux par deux avec un noeud "tête d’alouette" après les avoir teintés.
    A noter qu’on trouve des filets de 2,20 mètres par 1m de couleur kaki avec des mailles de 30mm pour 8 € : ce sont des "mini-hamacs", de la marque Miltec ou TOE.

    Cordialement.

  23. Cédric Girard a écrit

    Merci Vito pour cette précieuse information !

  24. Spektral a écrit

    salut ben avant tout j’aime bien ton site et tes articles ils me donne quelques idées mais je voulais dire que pour la ghillie montré au commentaire n°8 je l’ai et frenchement elle est vraiment bien bien utilisé on peut être quazi invisible comme vous pouvez le voir ici :
    le-gro-con-du-28.skyblog….
    (90€ la ghillie suit complette :pantalon ,veste , chapeau complet et cache fusil)
    voila , merci pour tes conseils;) a+

  25. Jenni a écrit

    merci pour l’article! c’est super instructif. à propos, y a également pas mal de choix pas trop cher sur eBay.fr:

    shop.ebay.fr/?_from=R40&a…

  26. ureflex a écrit

    Effectivement ,je peux confirmer l’éfficacité de la tenue ghillie.Et l’on peut se procurer des bandes du tissu de la ghillie pour 5€ si elle est abimée.
    Outre la camo 3D, j’ai lu que certaines 2D apparaissaient bleu aux oiseaux (magazine allemand "vogel")

  27. Philippe a écrit

    C’est à couper le souffle!!

  28. jim011 a écrit

    salut jaime bien mes au niveau acrochage tu veut dire koi parla ?? est se que c fragile si tu lacroche sa casse ?

  29. Cédric Girard a écrit

    Pas vraiment fragile, mais bon faut juste pas abuser :-)

  30. leaderone a écrit

    Salut, je pratique l’airsoft en milieu boisé/urbain (ou je vise les fenetres) et j’hésite a m’en acheter une car je ne sais pas si il y a assez de poches =S. Pouvez vous m’éclairer ?

    Leaderone

  31. Chuck a écrit

    Salut à tous,magnifique article écrit de mains de maître,bravo aussi pour les photos!!!Je suis sniper en airsoft et je me suis fait ma ghuillie suit et je peux vous dire que une bonne galère qui demande énormément de travail de recherche comme les travaux pratiques.
    Primo,le vert ne représente que 30% sur les 3kg de toile de jute.
    Secondo,comme je l’ai lus plus haut,la jute ne recouvre que 40% de la surface totale de votre corps.
    Tertio,pour éviter toute déshydratation,Decatlon vend des poches d’eau de 2litres ou encore les marques Camelback et Sources.
    À savoir qu’il existe des couvres sac chez Bushrag distribué par USMC pro en France.
    Pour info,un sniper en opération avance à la vitesse de 500 Mètres/Heures.
    Leaderone,il n’existe pas de ghuillie suit muni de poches car on utilise des drag bag ou un sac pour le matos. ;)
    Bon courage à vous tous et continuer à nous faire rêver avec vos portraits de Dame nature en action.

  32. Cédric G. a écrit

    Bonjour Chuck

    Ça me fait plaisir d’avoir des « airsofteurs » ici même, et qui plus est des snipers, car quelque part, les photographes animaliers sont les « snipers » de la photographie :)

    Les techniques de camouflage sont parfois assez proches (bien qu’en général moins évoluées, les animaux n’ayant pas la même vision que nous humains) mais les techniques de progression sont les mêmes !

  33. simon a écrit

    Bonjour

    Que me recomendez-vous comme camouflage pour commencer dans la photographie animalière.
    Si quelqu’un pouvais m’aider.

    Merci d’avance.

    • Stephane a écrit

      Une Ghillie suit est la meilleure option. Plusieurs points: Il faut qu’elle soit en « accord » avec le lieu et le milieu. Inutile de trop charger le filet en fibres ou toile de jute, cela la rend lourde et l’effet camouflant en patiras. L’idéal est de se rendre sur le lieu, de prendre des photos et de la fabriquée en fonction des couleurs dominates dans l’endroit ciblé. Laissé des espaces du filet sans fibres ou toile de jute et y placer de petites branches (en moyenne 20 cm pourvu de feuilles. Laisser même des « carences dans le filet. Il est possible de vieillier ou de motifier un peu la teinte de la toile de jute (frotter des feulles dessus, de la terre par exemple. Perso je possède (dixit ce forum) un poncho. Je l’ai passer et repasser sur le sol de la forêt ou je me rendais pendant 30 mn avant d ela porter !

  34. Stephane a écrit

    Bonjour, pratiquant un peu la photo et vidéo animalière, je possède deux ghillie suit. Une, pantalon + veste couleur Mossy de marque Bushrag en synthétique). Cette dernière est très efficace seul bémole il faut enfiler sur place le pantalon et la veste. donc transport sur le terrain. La seconde est un poncho en kit toujours en synthétique sur lequel j’ai fixer des bandes de toile de jute (marron et beige l’éffet camouflant est très efficace en milieu boisé). De plus j’ai noué des fibres vendues avec de couleur grises, verte et beige. En fait il faut savoir qu’une ghillie trouve sa meilleure efficacité en restant sur place. Les déplacements peuvent avoir l’effet contraire (la végétation se prends dans les fibres ou le filet). Une anécdote pour la seconde le poncho. elle m’à permit de faire une superbe rencontre. Je suivais un cerf (vidéo) lorsque une Buse volant entre des arbres à moins de 30 cm du sol venait dans ma direction. surpris j’ai un poussé un « HOLA !!) elle s’est braquée devant moi à moins d’un mètre et surprise à changer de direction. Le pire s’est que je venais d’éteindre mon matériel !!! Alors penser à toujours garder son matos en mode pause !!!

  35. Prowler a écrit

    De nos jours il existe des camos 3d beaucoup plus efficaces et plus pratiques.

    Je vous invite à regarder les vidéos de MrDodilicious sur Youtube ou surfer sur le forum France-Airsoft…

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Prowler

      Effectivement, c’est très impressionnant :)

      Merci pour cette ressource ! Par contre ici nous sommes dans une optique « photographie de faune sauvage », et les besoins ne sont pas si extrêmes que pour la vision humaine.

      Mais je bookmarque ces vidéos car c’est vraiment top :)

  36. FredericS a écrit

    Hello,

    Suite à ton article, j’ai acheté une combi récement.

    Les premiers résultats sont très encourageants, voir la petite série sur le renard http://www.fredericsiffert.com/

    A+

  37. Max a écrit

    Bonjour, j’ai trouvé sur le site http://www.plumaffut.fr des tenues 3d, du scotch camo, des « chaussette à fusil » pouvant permettre de protéger les télé objectifs ..

    • Cédric G. a écrit

      Ahhhh je ne connaissais pas ce petit site (pas loin de chez moi en plus !)

      Chose très intéressante : ils vendent du filet fin AU MÈTRE et pas cher :)

  38. FredericS a écrit

    Cela fait des mois que je l’utilise. Je me concentre actuellement sur le chevreuil.

    Les résultats sont vraiment positifs. J’ai soit fait de l’approche et la curiosité du chevreuil le pousse à nous tourner autour ou alors l’attente.

    Vraiment beaucoup de plaisir…

  39. ceriz a écrit

    Bonjour a tous,
    Moi je cherche une belle photo de photographe en ghillie est ce que quelqun sait ou je peux trouver ca ? … C’est pour illustrer l’affiche d’une expo photo animaliere .
    Merci d’avance

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour

      J’ai p’têt ça :) faut que je regarde. Par contre faut me donner plus d’infos (quel usage précis, etc.) afin que je sache s’il s’agit d’un usage commercial ou pas.

  40. Sébastien.P a écrit

    Bonjours,Cédric
    Débutant dans la photographie(un penchant pour la macro et la photo animalière)et désirant progresser , je tiens à te remercier pour ton blog très enrichissant.

    Cordialement Sébastien.P

  41. Perceval a écrit

    Bonjour, en cherchant des infos sur les ghuillie je suis tombé sur votre excellent article.
    Pendant mes recherche sur le camo 3d je suis tombé sur une vidéo et un site sur des éléments de camouflage 3d destiné a des militaires.
    http://www.youtube.com/watch?v=nSjKyAPVjWM
    http://www.camo3d.com
    C’est le seul système que j’ai trouvé a ce jour qui permet de s’adapter suivant le type d’environnement.
    Quelqu’un as t’il déjà essayé?

    • Papa-Razzo a écrit

      Salut Perceval,

      Oui j’ai essayé puisque j’ai une Jackal « pimpée » pour l’été. C’est un produit militaire donc la qualité n’a rien à voir avec les produits civils « pas vraiment faits pour ».
      Je vais enlever le vert clair cette semaine et mettre du hêtre/chêne car l’automne est là.
      Les modules sont très réalistes. C’est impressionnant.
      Par contre je suis un peu déçu par la Jackal dont j’ai déchiré une partie du filet qui s’est accroché à mon trépied!!
      Mais bon pour 50e faut pas s’attendre à des miracles : (

  42. jean levasseur a écrit

    Renseignements sur la neutralisation d’odeur humaine?? y a t’il des méthodes pour nous les photographes,?

  43. Papa-Razzo a écrit

    L’armée utilise des tenues au charbon actif trouvables dans des surplus comme colemans pour 30$. Très efficace mais ne peut-être mouillé. Les tenues de chasse US anti odeur sont moins efficaces. Une marque phare a perdu un procès pour publicité mensongère…
    Les nouveaux Under Armour avec capture olfactive sont pas mal et me rendent moins détectable.
    Le plus efficace restent les baumes de scent control pour chasseurs US, mais chut c’est mon petit secret lequel est le meilleur.
    Cabelas regorge de produits « scent control », scent killer, etc: Google…

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Papa-Razzo

      Merci pour ton passage, toutes ces informations sont super intéressantes car elles m’ont permis de trouver des choses dont je ne soupçonnais pas même l’existence :)

      Prochainement, test d’un « ghillie blanket » sur le blog (filet en ghillie : j’en avais rêvé, un lecteur m’a indiqué où en trouver !)

  44. Mullah-Gringo a écrit

    tenues au charbon actif ????? …plus de détailles S.V.P

  45. Papa-Razzo a écrit

    Ce sont les tenues NBC des années 1980. On s’est rendu compte que ça retient les odeurs.

    Le US sont toutes vendues: à 30 $ ça part vite.

    restent les UK, j’ai pas testé mais faut voir, ça doit être kif kif les poches en moins, il faut essayer je ne sais pas:

    http://store.colemans.com/cart/british-charcoal-lined-nbc-chemical-protective-scent-suit-p-381.html

    Ma Jackal a vieilli dans la forêt et dort dans la remise, ainsi elle sent toujours la forêt. Déjà deux fois un sanglier s’est approché à 10 m de moi et a fini par m’identifier en me regardant dans les yeux.

  46. Pierrus 27 a écrit

    Salut,
    J’ai testé la Ghillie Suite de mon cousin pour aller à la chasse : J’ai pu tirer un chevreuil à moins de 15 mètres. Question odeur, je la laisse dans la foret derriere chez moi, donc pas de problème.
    La seule chose qu’il faut completer avec une Ghillie Suit, c’est des lunnetes noires Anti-reflet, car l’animal peut voir le blanc des yeux.
    A par ça, félicitation, super article.
    Pierre

  47. alexis goyette a écrit

    trop cool je vais men fair une

  48. Martin a écrit

    Bonjour,
    Merci pour ce super article qui donne envie et m’a donné pas mal d’infos !
    J’aimerais me lancer dans la photographie animalière, je pensais m’acheter un affut, mais finalement, le ghillie me tente bien !

  49. fréd a écrit

    Bonjour je me permets de vous contacter car je suis actuellement en formation à l’ecole de cinema animalier de Poitiers et je suis entrain de réaliser un film sur l’affût.

    En parcourant les articles et les commentaires qui m’ont d’ailleurs beaucoup aidé pour perfectionner mes affuts, je me suis demandé s’il il y aurait des volontaires qui accepterait de se faire filmer.

    En effet je recherche des personnes qui seraient intéréssés de me montrer des affûts qu’ils ont confectionnés eux mêmes ou des affûts originaux.
    Si jamais des personnes sont intéréssés je vous laisse mon adresse mail : ffal31@gmail.com.

    Il serait intéressant de discuter et d’echanger avant Et si des personnes désirent des informations sur l’ecole je suis à votre entière dispostion.
    Merci bien et continuez à alimenter le site c’est un régal.
    ENJOY

  50. Sébastien Billard a écrit

    Bonjour Cédric,

    On est bien d’accord que les Ghillie sont les top. Cela dit outre le coût il peut être difficile de les porter dans les lieux où il y a une présence humaine :)

    Concernant les camouflage intermédiaires le motif du camouflage est-il réellement important pour la faune, ou une couleur discrete (vert olive ou beige) suffit-elle si on casse les formes et masque le visage ? J’hésite entre une tenue unie vers olive avec boonie hat camo et filet camo pour masquer le visage, et une sur-tenue russe sniper de type KMLK…

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Sébastien

      Il est clair qu’en milieu fréquenté par des humains, la ghillie ça le fait moyennement :)

      Le motif dépendra surtout des animaux que l’on approche. Sur du cervidé et plus généralement sur les mammifères, il faut des motifs déstructurants, pas trop fins. Sur de l’oiseau, un motif photoréaliste est intéressant, ainsi qu’une ghillie bien évidemment.

      La surtenue avec un pattern KMLK est une bonne solution pour les mammifères, le motif est sympathique et devrait se montrer efficace…

      Pour les grands gibiers (qui ont la vue la moins performante) une tenue neutre suffit dans l’absolu, du moment qu’on se couvre les mains et le visage : le motif déstructurant voire la tenue réaliste apportent la touche finale et facilitent l’intégration au paysage, voilà tout ;)

  51. Sébastien Billard a écrit

    Merci pour ces conseils ! Et entre ces 2 patterns lequel aurait ta préférence pour la faune en général ?

    KMLK ou SEVER (connu aussi sous le nom de FLECTAR-D) ? Je trouve que le KMLK avec ses grands aplats et son abondance de vert se fond bien dans les forêts qu’on trouve dans la moitié nord de la France. Le SEVER à courte distance me semble mieux rendre un effet de feuillage et d’éclairage forestier. Mais il est aussi plus sombre… Donc j’hésite (et je n’ai pa sla vue d’un lapin, d’un oiseau ou d’un cervidé)

    J’aime beaucoup ces camouflages russes dont le vert correspond mieux à la végétation AMHA que les camouflage CE ou DPM.

    • Cédric G. a écrit

      Il est vrai que le Flectar (camo russe) est très prisé par exemple chez les pratiquants d’air soft, du fait de son efficacité à courte et moyenne distance.

      C’est juste à découvert que j’aurais des réserves, du fait qu’il est un peu foncé (problématique de contraste, rencontrée souvent d’ailleurs avec les camos « modernes », plus réfléchis pour l’approche en forêt)

      Ceci étant dit, c’est un excellent choix, avec le camo « digital » que j’aime beaucoup également (et que j’utilise !) et qui offre un rendu assez similaire.

      Pour de l’approche en milieu découvert, j’utilise soit la ghillie, soit un filet fin par-dessus, en plus : ainsi je m’adapte à toutes les situations ;-)

  52. Sébastien Billard a écrit

    PS : Je me trompe toujours… Lire KLMK et non pas KMLK

  53. Alain P. a écrit

    Bon et bien après avoir parcouru le blog en long, en large et en travers, l’envie de me lancer est de plus en plus pressante.

    Sauriez-vous donc où trouver un VESTE Ghillie par trop chère, mais sans tomber dans le jouet ? Dans les teintes plutôt claires… C’est sec par ici :) .

    J’insiste sur le côté VESTE, car dans mon coin (provence), la végétation est assez sèche, et surtout du genre épineuse qui accroche.

    Au passage, un grand bravo pour le blog, un vrai bonheur à lire, et plein d’informations.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.