Biographie : Cédric Girard, auteur photographe

Cédric Girard, dans ses oeuvres au cours d'une prise de vueNé en 1974, je n’aspirais pas à devenir photographe puisque c’est à 29 ans que je me suis sérieusement intéressé à la photographie, alors marié et père d’un jeune garçon. La nécessité de photographier nos chats de races pour les présenter aux futurs propriétaires m’orienta très vite vers le numérique, solution de facilité. Après un passage éclair avec un compact puis un bridge numérique, c’est vers le premier reflex numérique à « prix démocratique » (sic) que je me suis orienté : le Canon EOS 300D. Ces débuts dans la photographie sont menés de paire avec la découverte de la nature environnante, notamment par l’adhésion à diverses associations naturalistes locales.

Fin 2003, je découvre pour la première fois le Festival International de Photographie Animalière et de Nature de Montier-en-Der : un véritable choc, une révélation, encensée par la rencontre de Rémy Courseaux, maintes fois primé et photographe émérite, avec qui je vais beaucoup partager. Premières sorties sur le terrain, premières macrophotographies, et fin 2004, je suis primé au Festival de Montier-en-Der (la chance du débutant !) ce qui va définitivement me faire plonger dans ce monde merveilleux de la photo nature !

Parallèlement à cela, je me découvre une « vocation » dans la photographie d’animaux domestiques, un domaine souvent considéré comme ingrat, mais ô combien passionnant et instructif, car dans la droite lignée des techniques de prise de vue que l’on peut utiliser dans la nature. En 2005, une agence photographique (COGIS) me sollicite pour intégrer leur équipe de photographes.

Ce sera le début d’un grand nombre de parutions dans la presse magazine et dans l’édition, avec pour l’essentiel des photographies de chats (tout du moins à mes débuts !)

En 2006, Ronan Fournier-Christol me sollicite pour tourner le premier opus des « Secrets des photographes animaliers » : un grand honneur, et une surprise au final, puisque je vais me retrouver dans ce reportage, aux côtés de Grands Photographes tels que Vincent Munier, Christophe Courteau, Fabrice Cahez ou encore… Yann Arthus Bertrand !

Fin 2007, j’intègre la célèbre agence BIOS PHOTO, ce qui constitue pour moi quelque part un aboutissement et une petite reconnaissance. 2007 est également l’année de réalisation de mon premier livre : sorti fin janvier 2008, « Champagne Ardenne » est un ouvrage photographique de découverte de ma région d’adoption, diffusé par les éditions Déclics / Petit Futé. Ce sera une première expérience enrichissante, puisque je vais expérimenter nombre de domaines de la photographie que je ne maîtrisais pas totalement (architecture, paysage, photographie aérienne…) ; je ne suis toutefois pas l’auteur des textes du livre, mais en signe l’intégralité des photographies.

L’histoire se répètera en 2009, mais sous un autre angle : la production de mon premier livre écrit et illustré intégralement. Un ouvrage technique, dédié à la photographie animalière, qui m’est proposé par Ylan De Raspide, des éditions Pearson. Ce livre, qui m’aura demandé près de 8 mois de travail acharné, sort début 2010 et s’avère – à ma grande surprise – être un franc succès (le second tirage intervient seulement 8 mois après sa sortie !)

2012 constituera une année charnière, avec la sortie de la seconde édition de mon livre « Zoom sur la photographie animalière » (toujours chez Pearson), plus complète et plus mature, et par le partenariat avec mon ami Christophe Hayet, avec qui je partage désormais beaucoup de mes sorties terrain et projets.

Matériel utilisé

Devenu canoniste par un concours de circonstances (puisque c’était la seule marque à l’époque de mes débuts à proposer un boîtier abordable), je suis resté fidèle à la marque au liseré rouge, et travaille aujourd’hui avec divers matériels :

  • Boîtiers Canon EOS 5D mark II, Canon EOS 7D et Canon Powershot G1X
  • Objectifs Canon / Sigma / Tamron / Zenitar, m’offrant des focales de 16mm à 700mm
  • Accessoires (tubes allonge, bonnettes macro, filtres, trépieds, télécommandes radio, déclencheurs infrarouge, caisson étanche…)
  • Flashs de studio 400 joules avec divers diffuseurs (boîtes à lumière, nids d’abeille…)
  • Panoplie du parfait photographe animalier (camouflage classique / 3D / Ghillie suit / tente d’affût…)


Membre de la SAIF et signataire de la Charte de la photographie équitable.
+Cédric Girard sur Google+ et sur Facebook

Signataire de la Charte de la Photographie Equitable