Sauvons la photographie !

23/03/2009 14 commentaires par Cédric G. +

Une pétition… Une de plus me dira-t-on ! Un appel lancé par l’Union des Photographes Créateurs et par la SAIF contre l’utilisation massive des photos dites « libres de droit », celles vendues à quelques euros voire quelques centimes, les photos signées « DR » (ndlr : « Droit réservé »), les contrats ne respectant pas les lois, la remise en cause de l’originalité des photographies par la justice, etc… Au-delà de la crise économique que traverse notre pays, ces pratiques pour le moins abusives contribuent à dévaloriser et mettre en danger tous les acteurs de la photographie.

La France pays inventeur de la Photographie a le devoir de soutenir la liberté de création visuelle et maintenir une activité économique qui concerne des milliers d’emplois utiles à notre société.

Si vous vous sentez concernés par la survie de la photographie professionnelle, si vous refusez de tomber dans une société où l’image aseptisée deviendra banalité, si vous êtes sensibles à la qualité iconographique de vos magazines préférés, alors faites suivre ce lien !

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

14 réponses sur Sauvons la photographie !

  1. P h o n a l y s a écrit

    signé, of course 😉

  2. véro a écrit

    Idem !

  3. Jean-Marc a écrit

    +1 🙂

  4. strati02 a écrit

    ben moi quelqu’un l’avez deja fait à ma place.

  5. pyrros a écrit

    pareil mon adresse mail etait deja enregistrée mais j ai recu un peu plus tard la demande de confirmation (en mail indesirables)… pas grave j ai vote 2 fois avec 2 mails differents 😉

    ca compense avec un journal de PQR qui me vole mes photos (enfin une plusieurs fois) en recadrant pour virer la signature de mon site web et qui signe la photo par un : "photo : Archive"
    — les demarches sont en cours —

  6. Laurent a écrit

    Signé également

  7. SebJ a écrit

    signé et relayé

  8. Claire a écrit

    Salut Cédric ! Je ne sais pas si tu as lu cet article sur "Déclencheur" ? Cet article parle de la même pétition, mais Benoît Marchal semble vivre sur une autre planète :
    http://www.declencheur.com/photo...

  9. Claire a écrit

    Lui et ses lecteurs n’ont pas l’air de comprendre que le "crowdsourcing" (flickr et autres) consiste en grande partie à les faire bosser pour pas un rond pour des boîtes qui parfois ne sont ni petites, ni dans le besoin (je pense à Yahoo, propriétaire de Flickr, notamment. Doit-on, sous prétexte qu’on est amateur, avoir une une mentalité d’exploité ?! Vaste question quasi philosophique, tu ne trouves pas ?…

  10. Claire a écrit

    Il faut dire que l’UPC n’a peut-être pas très bien su trouver les mots pour présenter les choses au grand public. Du coup on peut avoir l’impression d’un reflex corporatiste qui oppose pros et amateurs uniquement… il faudrait peut-être que l’UPC ajoute quelques lignes d’explication sur cette question, sinon les amateurs (voire les semi-pros) vont se sentir stigmatisés à tort, à mon avis (sur le mode "vous volez le pain des pros!" – "Et alors, les pros n’ont qu’à s’adapter",débat qu’on entend beaucoup et qui est stérile…), alors que les amateurs et les semi-pros sont, dans le fond, tout aussi victimes de ces pratiques puisque le montant de la vente des photos (ou de la pub qu’elles rapportent) ira, au final, essentiellement dans la poche de ces multinationales…

  11. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Claire

    Merci pour l’info, je n’avais pas lu, non pardon : écouté, ce podcast ! Je vais y aller et… je pense réagir en conséquence 😉

  12. Claire a écrit

    Merci Cédric ! 😉

  13. Pinto a écrit

    voici un lien très intéressant. Effectivement nous rentrons dans le vis du sujet :

    http://www.slate.fr/blog/4179/le...

  14. Cédric Girard a écrit

    Typiquement la réaction de personnes qui voient le monde uniquement au travers de leur lucarne…

    Les deux marchés que sont le virtuel (le web) et la réalité (presse magazine, édition, publicité) sont radicalement différents, et il est illusoire (sauf pour ceux qui usent du crowdsourcing pour bâtir leur business) de vouloir à tout prix les considérer comme un seul et unique marché.

    Le web ne peut se contraindre aux règles de l’édition traditionnelle, et le marché dit traditionnel ne peut se plier à celles du web collaboratif.

    Le hic est que de chaque côté on trouve des personnes qui ne l’ont toujours pas compris… Le combat des photographes n’est pas de vouloir régir tout le monde à des règles strictes et immuables, c’est de faire respecter celles existantes pour un marché déjà existant. Le marché du web est nouveau, il est à part et il est donc quelque part normal que l’on adapte certaines pratiques. Mais ces pratiques (crowdsourcing, vente à très bas prix, et.) de DOIT PAS être imposé au marché traditionnel…

Laisser un commentaire