SEMAINE 6 : L’envol du rougegorge familier

05/02/2012 25 commentaires par Cédric G. +

Petit oiseau commun de nos campagnes, le rougegorge familier (Erithacus rubecula) s’avère un redoutable gardien des mangeoires, lorsque dans le froid il doit « partager » son garde-manger avec d’autres passereaux…

Rougegorge familier en vol
Rougegorge familier en vol
EOS 5D mark II + Sigma 500/4.5 EX HSM,
f/5.0, 1/2000ème, 1250 ISO

Malgré une vitesse élevée, l’oiseau n’est pas totalement net sur l’image… Réaliser des photos en envol n’est pas très difficile, car le rougegorge est « routinier » et revient toujours au même emplacement où il peut trouver de la nourriture ;)

Les rougegorges sont très nombreux cette année : 2 individus minimum se partagent notre mangeoire forestière, mais c’est une bonne dizaine d’individus que j’ai pu croiser lors d’une balade par -6°C, cet après-midi en forêt !

Articles relatifs à SEMAINE 6 : L’envol du rougegorge familier

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

25 réponses sur SEMAINE 6 : L’envol du rougegorge familier

  1. pyrros a écrit

    Il y en a bien un qui me nargue chez moi… mais il est encore un peu farouche, surtout quand je bouge avec le téléobjectif. Il a moins peu du bridge …

    Par contre lorsque le chat ou le chien passe derrière la fenêtre il ne bronche pas …

    La position de la photo est bien sympa

  2. Daniel Roch a écrit

    La photo est de toi ? Elle est tout simplement sublime. Bravo.

    Étonnant aussi les couleurs quand on connaît la température de la prise de photo et la météo actuelle en France….

    • Cédric G. a écrit

      Salut Daniel

      Oui, la photo est de moi ;) (tous les écrits et visuels de ce blog, sauf mention contraire, sont de moi…)

      La photo est mon second métier (j’ai même écrit un livre à ce sujet, voir en haut à droite dans la sidebar), je n’ai donc aucun mérite ^_^

  3. Cris H a écrit

    Malgré le manque de sujet présent tu « rentabilise » quand même la petit séance d’affût de ce matin.
    La prochaine fois on aura peu être des Pic

    • Cédric G. a écrit

      J’espère bien !!!

      Et la prochaine fois, je n’amènerai pas de pains au chocolat et ainsi je ne raterai pas le grimpereau devant mon gros pif plein de miettes :D

  4. Ze Courlis a écrit

    Les oiseaux et les écureuils sont difficiles à « attraper » en mouvement, bravo pour ce joli rouge-gorge

  5. Niko a écrit

    Bonjour,

    c’est marrant, je lis souvent des articles et des commentaires comme quoi le rouge gorge est un petit oiseau « agressif » qui défend bien son coin de mangeoire, et pourtant ici, il est super timide et fuit même devant les petites mésanges noires…

    Bonne photo.

    • Cédric G. a écrit

      Peut-être les mésanges sont-elles encore plus agressives que lui ?…

      Ici seuls les oiseaux plus gros (sittelles, pics, grosbecs…) osent lui faire entendre raison ;)

  6. Ducry Michèle a écrit

    Très joli le petit rouge gorge !!
    Depuis jeudi nous avons de la neige et 3 buses qui viennent manger, ça nous manquait de ne pas en voir.
    Par contre les petits oiseaux ??? me demande ou ils sont, je ne vois même + le rouge gorge du début de l’hiver.
    J’espère qu’il y en aura plein autour de votre affut ces jours prochains et nous profiterons des pics et autres.
    Bonnes photos…..

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Michèle

      Pas encore de neige ici, mais cela ne saurait tarder :)

      Nous espérons également que les pics affluent vers notre affût. La douceur ambiante des dernières semaines a probablement fait qu’ils trouvaient encore trop facilement leur nourriture !

  7. yohann a écrit

    magnifique photo par chez moi depuis les premières neige tombé je ne l aperçois plus … peut être reviendra t il lors de la fonte ^^
    en tout cas de bien belle photo tout au long de ton blog

  8. Régis M - Auxois Nature a écrit

    Salut Cédric,

    Ce qui m’impressionne c’est que malgré la vitesse à 1/2000 de secondes l’aile soit floue !!! On peut alors s’imaginer la vitesse du battement de l’aile … incroyable non ?!

    Rendez-vous compte, on divise une seconde par 2000, ce qui donne 2000 petits bouts de seconde, on en prends un seul bout sur les 2000, ce qui veut dire qu’il ne reste pas grand chose de la seconde de départ … tout ça pour dire qu’un battement d’aile de Rouge-Gorge est plus rapide que 1/2000 de secondes. Ca me laisse sur le c….

    Sinon, très jolie photo ! :)

    • Cédric G. a écrit

      Tu sais, à 1/8000ème, une aile de papillon n’est pas totalement nette ;)

      Et pourtant ça ne bat pas si vite que ça des ailes, un papillon !

  9. Wei - Photographie a écrit

    Petite image trèsss sympa. Je regrette juste l’ombre de l’oiseau sur l’arbre, c’est la tâche la plus sombre de l’image et donc très attirante pour l’oeil.

  10. Sofia a écrit

    J’adore cette photo !! Ca doit être difficile de prendre une photo aussi parfaite lorsqu’un oiseau vole. As tu déjà constitué un recueil de photos ? Parce qu’elles sont vraiment superbes et elles pourraient se vendre en un ouvrage !

  11. Clem a écrit

    Très jolie photo… Une balade dans les bois à -6 degrés ?!! tu es un amoureux de la nature toi ^^

  12. atena a écrit

    Vos photos sont a couper le souffle!
    elles sont superbe.
    Je ne suis qu’une amatrice et j aimerais tellement faire de si belles photos.
    bravo

  13. Antoine Dubois a écrit

    C’est impressionnant la manière dont vous avez capturé ce rouge gorge, ça mérite une belle impression !

  14. Ange a écrit

    Je viens de découvrir ce blog.
    Vos photos sont magnifiques!
    J’aimerai avoir votre technicité…
    Bravo.

    Ange.

  15. Fabian a écrit

    Bravo pour cette belle image de rouge gorge en plein envol. Le Piqué est parfait et la lumière magnifique…

  16. AALAYCH a écrit

    Très jolie Photo, le monde des oiseaux est totalement beau plein des secrets…Merci pour le partage de cette belle photo de rouge gorge familier.
    J’adore les oiseaux…

  17. e-Ness a écrit

    Vos photos sont magnifiques, c’est souvent l’élément qu’il nous manque pour valoriser le travail de nos graphistes. Je penserai à vous pour un projet nature.

  18. valerie a écrit

    Le rouge gorge est un oiseau assez facile à photographier car il n’est pas craintif, s’approche facilement quand on jardine un peu, quand on pique nique au jardin ou qu’on joue avec les enfants. Cependant, je n’ai jamais réussi a avoir une photo d’envol aussi nette.

  19. lola a écrit

    vous etes des pauvre nul pour des oiseaux

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.