[Humeur] Mais quand cela va-t-il s’arrêter ???

24/04/2006 38 commentaires par Cédric G. +

ENCORE une découverte macabre, avec ce renard visiblement tué par balle et pendu à 2 mètres de hauteur dans un arbre !!! Il me semblait pourtant que le tir des renards n’était pas autorisé en ce moment :-(

Renard pendu dans un arbre

En plus de tuer ce magnifique prédateur (qui je le rappelle se nourrit à plus de 90% de petits rongeurs, et qui est donc UTILE pour les agriculteurs !) est-il nécessaire d’en exposer sa pauvre carcasse à la vue de tous ceux qui passent le long du chemin où je l’ai trouvé ??? Provoc’ pure et dure !

Un peu plus souvent, j’aimerais voir ces animaux (renards, blaireaux…) vivants, avant qu’ils ne disparaîssent de nos campagnes…

Articles relatifs à [Humeur] Mais quand cela va-t-il s’arrêter ???

, ,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

38 réponses sur [Humeur] Mais quand cela va-t-il s’arrêter ???

  1. lionel a écrit

    D’accord avec ce coup de gueule, quelle fierté peuvent avoir ces gens pour exposer ce massacre? y aurait il des bons et des mauvais chasseurs?
    Lionel

  2. bruno a écrit

    autre region et meme type de comportement par chez moi !
    les "cons" seraient ils des migrateurs ?
    je suis désabusé devant un tel spectacle !

  3. Cédric Girard a écrit

    Merci pour vos réactions. Je tiens quand même à signaler que connaissant pas mal de chasseurs dans mon département (je travaille dans le milieu agricole : ça aide), la MAJORITÉ est respectueuse de la nature (en tout cas de ceux que je connais !) et certains sont d’ailleurs d’excellents naturalistes.

    Le problème, c’est la minorité qui se fait remarquer (comme dans de nombreuses communautés d’ailleurs…) et que certaines personnes de cette minorité, tirent les ficelles de la chasse à certains endroits !

  4. Gilles a écrit

    Triste en effet. Faire ça pour le plaisir me laisse sans voix.
    Bien sûr qu’il y a des chasseurs respectueux mais, dans ma région, je vois surtout des gros Suisses et Allemands qui débarquent en grosse bagnole, suréquipés. Et, dans la forêt derrière chez moi ( mon jardin est DANS la forêt ), j’entends parfois canarder toute la journée alors qu’en 1 an, à part 2 écureuils, je n’ai pas aperçu grand chose.
    J’ai un grand Maine Coon roux et je ne suis jamais tranquille quand il sort. J’ai peur de le découvrir truffé de plombs parce qu’un de ces malades l’aura pris pour un lynx ou je ne sais quoi d’autre.

    Gilles.

  5. Cédric Girard a écrit

    Gilles, les chats sauvages comme les lynx sont (normalement) des espèces protégées. Tout comme il est strictement interdit de tuer ou maltraiter les chats domestiques sous peine de fortes amendes et de peines de prison ferme (articles 353-1, 354-1 et 355-1 du Code Rural). Mais trop peu le savent, et trop peu sont condamnés (on se demande parfois si les autorités connaissent leurs propres lois !!!)

  6. Squirrel a écrit

    Le problème n’est pas de connaître les lois (quoi que y’en a tellement en france qu’on peut s’y perdre) mais d’avoir le courage de les appliquer. Triste exemple que ce renard, et t’as bien raison de témoigner !

  7. patalapin a écrit

    Ce n’est pas le genre d’images qui va me réconcilier avec la chasse et/ou les chasseurs en général.Ni d’ailleurs avec ceux qui confondent nos petits félins avec les lapins..
    La régulation des espèces n’est pas un argument,elle devrait être en principe assurée par nos gardes chasse et forestiers, qui sont payés eux avec nos deniers…

  8. jiheme a écrit

    Bonjour,

    Le renard hélas ne se nourrit pas que de petits rongeurs!!, d’ou la "nécéssité" de le réguler.

  9. Cédric Girard a écrit

    Oui pour une régulation "utile". Non pour une régulation dans des endroits où n’est chassé QUE le grand gibier !

    C’est là toute la différence. Le renard bouffe parfois quelques lapins et quelques oiseaux (et les poules qui sont laissées en liberté, mais ça même les chiens errants en sont capables) mais les rongeurs constituent au bas mot 90 à 95% de son régime alimentaire (tout comme le chat sauvage d’ailleurs).

    Je connais personnellement des agriculteurs qui sont HEUREUX de voir des renards et des rapaces sur leurs terres ;-)

  10. Snoop a écrit

    Braconage…

  11. heurtebise sylvain a écrit

    cela est tout simplement lamentable s’est animaux ne font pas plus de dégat que lhomme .il finira comme beaucoup ,une espèce en voie d’extintion et quand il ne sera plus dans nos campagne on pourra peu etre l’observé dans un musée empailler fixer sur un socle en chène qui lui aussi aura été dérraciné.

  12. Nicolas a écrit

    Simple réaction : j’habite en ville depuis 15 ans, mais j’ai grandi à la campagne et mes parents m’ont très souvent emmené me promener longuement dans une grande forêt domaniale normande (des Andaines).
    Et je n’ai vu mon premier renard que cette année, quelques semaines après avoir découvert la pratique la photo animalière. Je ne suis pas du tout persuadé que ce prétendu nuisible soit si présent qu’il faille le chasser. Je sais pourtant qu’il est impitoyablement traqué . Le comble de la connerie consistant à l’exposer mort.
    Bravo Cédric.

  13. lili a écrit

    je trouve sa lamentable de prendre du plaisir a tuer n’importe quel animaux car un homme avec un fusil peut toujours se defendre mais un animal n’est jamais a sa hauteur.mettez un homme sans arme devant un ours anrages il ne fera jamais le poid il sera comme l’animal fasse a l’homme armée

  14. hunter7808 a écrit

    la chasse est un moyen de réguler
    les renard provoque beaucoupe de dégâts lors des couvés des faisans
    il faut faire une régulation raisonner des espèces
    les anti chasse sont contre la chasse mais pourquoi ils ne le savent meme pas donc aretons de dire n’importe koi
    si le chasseur ne serait pas là ça serait l’anarchie et une surpopulation

  15. Cédric Girard a écrit

    Je pense que la régulation est nécessaire dans certains milieux, mais TOTALEMENT inadaptée dans d’autres : ce n’est pas une question d’anti-chasses ou pro-chasses.

    Pour avoir lu et parcouru un certain nombre d’études sur l’alimentation du renard (une petite dizaine d’études scientifiques menées généralement par l’ONCF, par analyse des contenus stomacaux de renards piégés ou "régulés", sur ces 25 dernières années – références disponibles sur demande), TOUTES se rejoignent alors qu’elles ont été menées dans toutes les régions de France (ainsi qu’en Suisse et en Belgique pour certaines) et sur toutes les saisons : le renard capture de manière TRÈS PONCTUELLE du petit gibier (levreau, lapereau, oiseaux…), soit MOINS DE 1% de son régime alimentaire !

    Je pense qu’il faut cesser de stigmatiser des animaux qui sont des prédateurs NATURELS – comme l’homme – d’autres espèces animales, alors que les PRINCIPALES causes de disparition des petits gibiers sont, de très loin, la modification des milieux par l’homme et la pollution !

    Il est très facile une fois le mal fait, d’accuser le renard (ou d’autres petits prédateurs : mustelidés, chats sauvages, etc…) de la disparition du petit gibier, quand c’est l’homme – et personne d’autre – qui l’a quasiment anhéanti (et qui étrangement, continue de le chasser alors que les populations sont plutôt mal en point !!!)

    Réguler les prédateurs ne va pas avec chasser les gibiers en difficulté au niveau des populations. D’autant que ces prédateurs permettent d’aller dans le sens de la sélection naturelle (les plus faibles et les malades se font bouffer…)

    Quant aux idées de surpopulation des renards, là aussi les études menées par l’ONCF démontrent qu’ils s’adaptent de manière naturelle à la densité de proies disponibles sur leur territoire, mais aussi à leur propre densité (leur territoire de chasse s’étend d’autant plus que la concurrence est faible : les éliminer favorise donc le déplacement des populations de manière mécanique, ce qui engendre la propagation des zoonoses…)

  16. Cédric Girard a écrit

    PS : on peut accéder librement aux études de l’ONCFS, il suffit d’aller sur leur site et de demander (attention, limité en volume ! Sinon j’aurais bien demandé le contenu des 147 études disponibles concernant le régime alimentaire du renard au centre de documentation de l’ONCFS d’Auffargis !)

    Beaucoup de monde (chasseurs comme naturalistes de tous bords… qu’ils soient extrêmes ou non dans leurs idées) a des idées souvent préconçues, et un peu de recherche permet de mettre tout le monde d’accord ;-)

  17. Emmanuel Boitier a écrit

    C’est un débat sans fin je crois…
    L’argument selon lequel le renard fait des dégâts dans les couvées de faisan n’est pas sérieux. On oppose une espèce très bien adaptée à son environnement et autochtone, le renard, à une espèce allochtone (introduite il y a longtemps il est vrai) et complètement inapte à vivre en toute autonomie et de manière pérenne dans notre pays. Réguler un prédateur pour permettre la survie d’une espèce inadaptée n’a pas de sens, autant déontologiquement qu’écologiquement (et je parle ici de la science, l’écologie, pas de la politique).
    Pour moi, le vrai débat est ailleurs et a trait à la sempiternelle question de « l’utilité » des espèces. Le chasseur, d’une manière tout à fait consciente, et beaucoup de gens, de manière plus inconsciente, classent les espèces selon des critères d’utilité : nuisible/pas nuisible, utile/pas utile, etc. Bien entendu, ce critère d’utilité ou non se rapporte à l’homme, et jamais ou rarement au fonctionnement des écosystèmes. On mesure très vite la valeur totalement subjective d’une telle appréciation.
    La régulation est ainsi l’argument numéro majeur des chasseurs. Le loup est un formidable prédateur, un « régulateur » de premier ordre. Pourquoi donc lui faire tant de misères en France ? Un loup est capable de « réguler » bien mieux que le plus efficace des chasseurs. Et pourtant… De manière générale, voir le sort dans le monde des prédateurs dans le monde : ours, félins, etc.
    La surpopulation si absence de régulation ? C’est un des fondements du fonctionnement de notre monde que de parvenir à des équilibres, certes dynamiques (c’est-à-dire susceptibles de à la fois dans le temps et l’espace), mais équilibres quand même. La surpopulation dans le règne animal n’existe pas. Je ne dis pas que quelquefois cet équilibre n’est pas rompu : ce sont alors des incidents, presque toujours temporaires, qui se résorbent d’eux-mêmes, pour diverses raisons : manque de ressources principalement, compétition inter- et intraspécifiques trop forte, mortalité, maladies, etc.
    Je connais pas mal de chasseurs, y compris au sein de ma propre famille, j’habite et ait presque toujours habité en milieu rural, je travaille de par mon métier parfois avec le milieu cynégétique, bref… mon constat est le suivant. Ce que le chasseur apprécie dans la chasse, c’est le droit de tuer, ni plus ni moins, une sorte de pouvoir extrême qui renvoie à des choses très profondes de l’inconscient. Ses arguments principaux : régulation, mettre de l’ordre dans la nature, etc., ne sont que des justifications (ou excuses) maladroites qui lui permettent de cacher son aspiration profonde (tuer) par des artifices démagogiques destinés à montrer l’utilité du chasseur auprès de la société.
    N’y voyez pas là une quelconque faiblesse, je ne suis pas de ceux qui vivent dans l’utopie d’un monde sans la mort. Le jour où les chasseurs diront « j’aime tuer, simplement », le débat aura avancé.
    Le vrai et seul remède à la gestion des populations et à la conservation des espèces, c’est la conservation pérenne et fonctionnelle des écosystèmes. Tout le reste n’est que jérémiades…

  18. naphtie a écrit

    hé oui!vraiment assez la persécution de ces merveilles de la nature,pourtant discrétes, innocentes;
    la vie devient de plus en plus difficile pour eux.
    nous sommes hélas trop peu nombreux à nous faire leur avocat,mais pour certains imbéciles,tous les prétextes sont bons, lâches,cruels, uniquement pour le plaisir de tuer parfois.
    devenus le souffre-douleur, les bouc émissaires de la démographie humaine.
    je vois de nombreux blaireaux au bord des routes…morts.victimes de chauffards le plus souvent, le "week end"
    alors que je rêve tant d’en rencontrer : en chair et en os.

  19. Paul a écrit

    Bonjour,

    Cela me révolte également ! Fils d’agriculteur, je suis énormément exposé à la connerie de certains chasseurs !

    Si cette bête a été pendue à cet endroit, c’est que cet agissement vient d’un des chasseurs du secteur ! Et la liste est connue !

    Le minimum serait de prévenir le garde forestier ou l’ONF !

  20. maman des bois a écrit

    De moins en moins de prairies, de haies, de bordures, de fossés… Des champs monoculture empoisonnés par un tas de sa… sont l’une des causes de la diminution d’especes qui sont chassés et non les renards et autres bouc émissaires de ces prétendu ‘régulateurs’!
    Ces individus qui chassent ( tuent) pour le plaisir me revolte, un sport la chasse!!!!! Comme si tuer était un loisir!
    Et voir, ce corps d’un renard me choque au plus haut point!
    Comment peut on au 21éme siecle se comporter de tel sorte et se dire civilisé!

  21. guillaume a écrit

    bonjour en voyant cette photo sur le net et les réactions je me suis senti obligé d’y laisser ma griffe. Fils d’agriculteur et chasseur moi même, je trouve cette pratique lamentable d’une part pour l’animal principalement le reste est pour l’image de la chasse. Cet acte n’est pas forcément commis par un chasseur, il y a de nombreuses personnes complètement plus déphasés que des chasseurs pour commettre ça. Cependant je vous rassure le renard est loin d’être en vois d’extinction. Les populations s’agrandissent toujours se rapprochant même des villes. De plus est porteur de nombreuses maladies ( écchinocose alvéolaire, douve du foie, rage ) totalement inconnue dont plusieurs centaines de personnes en meurt chaque en année en France, le plaisir des yeux en vaut il la mort de personnes ? Je ne dit pas qu’il faut les éradiqués loin de la mais cette espèce doit être régulé sans aucun doute, et de même pour le blaireau les populations se portent bien, habitant a la campagne je sais qu’il y sont bien présents.

    Pour avancer dans le bon sens discutons et coopérons
    Amicalement

  22. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Guillaume, et merci pour ton passage.

    Concernant le blaireau, peux-tu me donner UN motif (hormis le fait qu’il y en a "beaucoup") justifiant sa chasse ?

    Je rappelle que dans la plupart des pays d’Europe il n’est plus chassable…

  23. guillaume a écrit

    Pour répondre a cette question, je ne connais que très peu cet animal et je ne suis pas directement confronté a cet animal, mais sur certain élevage il arrive qu’il cause des dégâts, il creuse ses galeries sous des voies ferrés et peu être d’autre choses que j’ignore. Cela vaut il le cout de mettre cet espèce chassable ? Je ne suis pas assez concerné ou informé la dessus pour en débattre désolé. Mais ce n’est pas parce que dans d’autres pays il est interdit de le chasser que cela doit s’appliquer partout ! SI on résonne comme ça … à mon avis c’est l’histoire du chien qui se mord la queue, a ce moment la en Espagne par endroit il est possible de chasser le loup, alors pourquoi pas en France !!

    Ensuite le blaireau se chasse mais la seule chasse " efficace " est le déterrage, chasse qui est loin d’être pratiqué partout …..

    Amicalement

  24. Cédric Girard a écrit

    …et qui est loin d’avoir une bonne réputation !!!

    Je crois que c’est la pire chasse qui puisse exister de part sa cruauté (les pratiquants osent appeler ça un "sport"). Mais bon ce n’est pas le débat ;-)

    Les galeries sous les voies ferrées ?… C’est une plaisanterie ou une légende urbaine :-)

    Non, je pense que la meilleure régulation serait une régulation réfléchie, au cas par cas, pas une généralisation pour une espèce donnée (ce qui donne lieu à de véritables campagnes d’extermination à l’heure actuelle dans certaines régions de France…)

  25. guillaume a écrit

    Pour ce qui est des galeries sous les voies ferrées non c’est bien vrai, j’en entend parler depuis pas mal d’années. Il creuse sous les voies et a force cela s’effondre par endroit c’est pourquoi parfois il sont chasser de ces terriers. Renseigne toi tu verra bien ! On en apprend tous les jours !

    Pour la régulation elle devrais se faire par zone en fonction du niveau de " dégâts " de cette espèce mais bon après reste a trouver ce seuil mettre d’accord des écologistes et des chasseurs se n’est jamais facile !! Chacun tire la couette de son coté… c’est l’universel débat … !

  26. Olive White a écrit

    Si jamais je choppe celui qui a fait ça… A tous les chasseurs qui croient que l’homme est un régulateur de la chaîne animale, rappelez-vous qu’il est le seul être vivant dont l’extinction ne peut être que bénéfique pour l’ensemble des autres espèces vivant sur la planète.

  27. adjoumba a écrit

    Et bien que de conneries que je viens de lire. Etant chasseur je ne vais pas dire qu’ils ont toujours raison ou qu’ils sont tout ce parfait. mais bon-dieux parler de quelque chose que vous connaissez ou fermer la! Renseignez vous sur le pourquoi et le comment, comparez et voyer. merde!
    vous etes tout ce de la ville et vous avez jamais vue une vache chier !?
    le renard est pendut surement car la personne avait des chiens et tout chien qui se promaine vas aller se rouler decut. c’est donc en parti pour vous bandes de crétains que la personne la pendut et que vos chiens ne remontent pas dans votre belle voiture de luxe en ayant une odeur de crevé et dans un etat que je me passerais de décrire.
    sachez qu’il y as trois législations et a ne surtout pas confondre, elles sont bien différentes et il faut pour chacune d’elle un permis bien distinct: le piegeable/le chassable/le deterrable. Elle sont aussi différente suivant les regions ( je croit que je vais froissé quelques personnes qui demandaient du cas par cas !(abrutis)
    De plus une régulation n’as jamais eté une extermination,regarde dans le dico si ca peut t’aider car a mon pauvre niveau je me demande si je peut encore quelque chose pour toi ?
    Et si on ne régule pas une espèce pour en protéger une autre c’est une autre qui disparaitra car je te previens que depuis que le monde et monde il y as toujours eu des prédateurs.
    meme avant l’homme. on essaye simplement de ralentir l’evolution pour garder une diversité depuis que la chaine a été casser. Donc c’est bien l’inverse de tout ce que j’entend.
    Et si parfois ce n’est pas parfait ou qu’il y as des exagérations, n’oublié pas que l’homme n’est pas parfais et que surtout on est dirrigé en géneral par des incopétent qui viennent de la ville et qui n’y connaissent rien comme vous !!!!!!!
    salutation et arreter de faire circuler vos conneries pour foutre la merde. Et essayer plutot de passé un moment avec des chasseurs correctent car il y en as! et oui!!! il vous ferons découvrir beaucoup de choses, et vous pourrez partager avec eux vos idées directements et arrété de les critiquer sans rien y comprendre.

  28. Cédric Girard a écrit

    Que j’aime à me faire traiter d’incompétent et de "personne de la ville" sur mon propre site, par un parfait anonyme !!!

    VOUS, vous parlez de choses que vous ne connaissez pas : vous n’habitez pas où j’habite, vous ne savez pas comment ça se passe ici, en fait vous ne savez rien.

    Vous ne savez pas qu’il y a des charniers de chasseurs dans l’Aube (photos à l’appui, ça fera l’objet d’un prochain billet bien polémique sur ce blog). Vous ne savez pas que dans l’Aube ont été lancées des campagnes d’éradication du renard (marqué en toutes lettres dans l’arrêté préfectoral). Vous ne savez pas combien il est difficile chez moi de VOIR les renards VIVANTS.

    Ce renard a été flingué hors période autorisée pour le tir (ça je l’ai pas inventé, je me suis renseigné auprès de la préfecture) et si la personne avait été un tant soi peu intelligente, elle l’aurait au pire enterré, au mieux emmené pour le foutre à la benne.

    Des chasseurs, j’en connais et pas qu’un peu et ce sont des gens très bien. Seulement il y a une poignée d’incapables dans le tas qui pourrissent votre réputation. POINT BARRE.

  29. adjoumba a écrit

    Je vois que tu te sens visé, c’est donc que j’ai touché un point ! Alors que tu n’es pas le seul à écrire.
    Un parfait anonyme ! Oui autant que toi.
    Et si tu te trompais ! Sur je n’y connais rien ? J’ai travaillé avec les DSV ils y a quelques années pour traqué les renards et apprendre leurs habitudes c’était pour trouver un moyen de les vaccinés contres la rage .Je les ai suivit pendant des nuits entières et étudié pendants plus de deux ans, jour et nuits ! Donc oui je ne connais rien aux renards ! Maintenant je fait des prélèvements pour le ministère (je ne préciserais pas) pour voir le réel étendu des maladies porté par le renard. (D’ailleurs nous sommes bien en dessous de se que les gents pensent).
    Et encore une précision si je ne connais rien ! Aujourd’hui mon territoire principal s’étend sur trois régions : la Haute –Marne, Aube et Cote d’Or. Donc encore une fois je n’y connais rien !
    Sur le reste tu peux te reporter au dernier paragraphe de l’autre article.il y as des exagérations, mais ce sont loin d’être la majorité et c’est par des discours que l’on entend dans ces blogs que tu créé de l’anti chasse globale alors qu’ils ne sont qu’une minorité sur l’ensemble du territoire et d’ailleurs tu le dit toi-même ! Tu généralise en parlant d’animal en vois d’extinction! Tu fais passé ta haine par c’est message et les gents te suive sans rien comprendre. Tu as le droit d’être révolté contre tel ou tel chasseur mais si il ne respecte pas les règles dénonce les, je n’ai rien as dire, si il les respecte et que tu n’es pas d’accord, dénonce les crétins qui font les règles sans connaitre le terrain mais ne fais pas pensé au gents certaines choses qu’ils ne connaissent pas, car eux généralisent et c’est ca le vrais problème.
    J’en ai marre de voir des antis chasse au bord de la route qui manifeste ou qui dérange le gibier pour que les chasseurs ne puissent pas chasser, ils font souvent plus de mal que le chasseur lui-même. Ils laissent plein de poubelles trainé derrière eux et si on leur demande ce que mange le renard ils ne le savent même pas. C’est ca que tu provoque !
    Si tu as vraiment le courage de tes arguments prend tes tripes et dénonce ! Mais donne des lieux exacts et des Noms ! Mais arrête d’être si vague !

  30. Cédric Girard a écrit

    Euh je suis tout sauf anonyme, toutes mes coordonnées sont en clair là où il faut :-)

    Par ailleurs je n’insinue rien sur les connaissances des autres, je défends juste le fait que je suis très loin d’être un citadin.

    Pour ce qui est des maladies du renard, quelques chiffres des CHU de France pour 2008 : 4 cas d’échinococose alvéolaire recensés sur la France, zéro cas mortels, zéros cas dus au renard. Les maladies ont bon dos !!!

    Quant aux problèmes de prédation, le renard est accusé de les maux bien souvent à tord évidemment. Il existe plus de tous 170 études réalisé&es ces 20 dernières concernant l’alimentation du renard (études disponibles au centre national de documentation de l’ONCFS) : toutes vont dans la même direction, et prouvent que la prédation de goupil sur le "petit gibier" est ANECDOTIQUE.

    Il ne s’agit pas de faire de l’anti-chasse (je ne le suis pas et je m’en défends) mais de faire preuve de bon sens : certaines pratiques dont le tir de nuit, le déterrage et… la chasse en battue sont d’un autre temps ! Ça me fait toujours marrer quand on parle des dérangements occasionnés par les promeneurs et les photographes animaliers. Il suffit de voir comment une battue dérange la faune pour comprendre le ridicule de la situation : ce sont tous les animaux sans exception qui sont dérangés sur plusieurs hectares en quelques heures !!!

    Quant à dénoncer, pourquoi pas : commune de Briel-sur-Barse, Parc Naturel de la Forêt d’Orient. Chemin reliant Briel à Villy-en-Trode, à l’entrée des bois. Maintenant, ça sert à quoi ? On va pas faire un relevé d’empreintes trois ans après ! Ce que je sais c’est que mon gamin de 6 ans à l’époque a vu ce renard étripé et pendu dans un arbre : superbe spectacle donné aux promeneurs et cavaliers (nombreux) qui empruntent ce chemin passager !

    Quoi qu’il en soit, c’est le respect de la nature qui importe. Chasseur ou non chasseur, rien à f… Seulement, les chasseurs se défendent tous d’être des amoureux de la nature et malheureusement, tous ne le sont visiblement pas.

    PS : il ne s’agit pas d’un blog anti-chasse, mais de photographie animalière. Beaucoup de techniques d’approche y sont apparentées entre les deux pratiques, ne nous fourvoyons pas.

  31. Frédéric a écrit

    Bien dit !

    J’irai un peu plus loin, la chasse est malheureusement nécessaire de nos jours.

    Et pourtant je ne suis pas un défenseur des chasseurs.

    Mais sans chasse le gibier (cerf, chevreuil, sanglier…) proliférerait à un niveau dangereux pour la forêt…

    Fort heureusement le retour du loup, ce n’est qu’une question d’années à mon sens, devrait bouleverser les choses…

  32. Cédric Girard a écrit

    Le problème de la régulation du grand gibier est très complexe il est vrai, cependant il le serait un peu moins si d’un côté on cessait l’agrainage, qui favorise la reproduction des sangliers.

    En théorie une laie a une portée dans l’année, dans l’Aube il n’est pas rare qu’elles portent deux fois (et je suis gentil) : le résultat d’un agrainage massif, destiné à maintenir les populations sur des territoires… de chasse, et non des territoires naturels !

    Le résultat est que dans le Parc Naturel de la Forêt d’Orient, ce sont près de 2000 sangliers en trop qu’il faut réguler : cherchez l’erreur…

    Si au moins les chasseurs utilisaient l’agrainage linéaire, mais non, on continue à maintenir les bestioles là où on ira les tirer.

    Problème complexe que la chasse, même si elle demeure indispensable.

  33. adjoumba a écrit

    Mr Cédric désoler mais pour moi que tu t’appel Adan ou Eve ca ne change rien, je ne te connais pas plus ni même en connaissant ton adresse mail donc tu reste anonyme !
    Pour le reste
    Tout à fait d’accord je ne suis pas contre la réintroduction du loup c’est un animal superbe j’ai été le voir en Russie il y à quatre ans.
    Les chasseurs sont souvent contre sa réintroduction car c’est vrai, cela changerait beaucoup de chose pour eux. Mais croyez vous qu’ils n’y aura que les chasseurs qui serons contre. Les gents de la ville disent que c’est beau mais beaucoup d’inconscient voudrons le voir et il ne faut pas chercher le loup c’est toujours le loup qui viens a vous. Ils y a un risque, et au premier accident les gents se révolteront encore en disant que c’est inadmissible, une incertitude grandira pour une parti de la population. Et, est ce que tout la civilisation est prête à revoir le loup avec ces avantages et ces désavantages. N’oublier pas que dans certaines région du grand Nord les enfants ne sortent pas de chez eux et que tout est barricadé .Ils ont accepté, mais leur vie n’est pas toujours simple, entre les loups et les ours. Leur sécurité est à rude épreuve ! Êtes-vous sur de pouvoir réagir à un dixième de cela ? Est ce que vous pensé que la civilisation est prête à perdre une infime partie de sa liberté et de sa sécurité ? Je n’en suis pas sur.
    Êtes-vous prêt, vous?
    Moi oui !
    En êtes vous vraiment sur ?
    On verra peut être !?
    Vous pouvez dire que j’exagère, oui, mais il y aura des endroits reculer qui seront difficile.
    Je me permets de cité un autre exemple, l’année dernière à Dijon les sangliers on envahit la banlieue et on fait des dégâts dans les jardins et les cours des habitants. Beaucoup de personnes était contre les chasseurs et trouvait la nature jolie .Mais du jour ou cela a touché a leur chez soi il fallait tout tuer ! C’est gents la on des grandes langues mais elles ne savent rien !
    On parle de superbe spectacle. Et quoi dire de la vue de gibier ou d’animaux domestiques étripé par des loups ou autre animal du genre. La on dira que c’est la nature ! Je ne dis pas que c’est réjouissant mais il ne faut pas exagérer, il y a surement plus beau spectacle à regarder les charniers ouvert d’Hommes et de Femmes après le passage de la guerre ?
    N’oublier pas que la chasse est né avec l’Homme et que si vous êtes ce que vous êtes c’est un peut grâce au chasseur, c’est eux qui vous on ramené votre nourriture. C’est aussi a cause de vous qui vous êtes multiplier plus que raisonnable que la nature n’as pas suffit pour ce nourrir. Il a fallut créer l’élevage puis la culture et donc petit a petit diminuer la surface de la vrais nature. La chasse et devenu aujourd’hui plus une culture ou une tradition qu’un besoin c’est vrai mais elle est ancestrale et elle est toujours utile aujourd’hui !
    Vous avez tous une part de responsabilité, et il sera impossible de revenir en arrière donc pour maintenir ce qui est encore la vous serez obliger de réguler et de limiter il suffit de trouver un équilibre.

  34. adjoumba a écrit

    Si tu veux parler d’agrainage, oui dure question .Mais encore une fois on met ca sur le dos des chasseurs. Un peut facile quand on sait que se sont les chasseurs qui demande et qui paye pour tuer un certain nombre de sangliers. Mais pourquoi les fédérations comme celle de la Cote d’Or à délivré plus de 130 % des bagues demandé, et oblige les associations à payer sous peine d’annuler leur chasse. Je ne dits pas qu’il y a trop ou pas assez de sangliers mais tout les régions ne sont pas desservit de la même façon. Beaucoup de chasseurs ne voit pas beaucoup de sangliers et on beaucoup de bagues, donc ils attirent et du coup, multiplie le gibier pour rentabilisé leur chasse. Certain pour ne pas perdre leurs actionnaires qui paye plusieurs milliers d’euros sont obliger de faire des lâchers de sangliers, ce qui est totalement interdit , pourtant ce sont des gents de l’ONCF qui font reculer les semi-remorque au bon endroit ,aberrant ! Non ?( je les est vue de mes propre yeux)
    Ne serait se pas simplement encore une histoire d’argent qui rentre dans les poche de l’Etat.
    Il ne faut pas en vouloir qu’aux chasseurs mais c’est légitime d’en vouloir pour son argent ! Ce système est un cercle vicieux car plus il dure plus les tarifs augmente et plus il y a de lâchers et d’agrainage. De plus les chasses deviennent hors d’atteinte financière pour les villageois, ce sont des personnes qui viennent des grande villes qui ne connaissent pas le territoire et qui n’en ont rien à foutre qui rafle tout les territoires, ce qui fait de plus en plus de saccage et de mauvais chasseurs.
    Donc merci le fric et merci l’ETAT !

  35. Carolo a écrit

    Cette "discussion" m’ennuie… désolé Cédric, ça ne restera pas parmi mes articles préférés. Vivement que l’on rediscute photo ici ;-) . Mais au moins je révise mon orthographe et ma grammaire.

  36. Cédric Girard a écrit

    Juste un détail : pour mes coordonnées complètes, voir "mentions légales" en bas de page (et/ou la page "contact" sur mon site photo)

    Ce sont des obligations légales que tout site se devrait de respecter…

  37. Josiane57 a écrit

    Indignation partagée ! :(

  38. lilas a écrit

    Près de ma cabane dans le lot « 46″ la semaine dernière j’en ai vu un qui traversé mon champ à découvert, un renard roux des plus beau, il n’a pas semblé avoir peur de moi alors que je buvais mon café , vers 5h30 du matin sur ma terrasse.Même les biches on comprises que je n’étais pas du tout méchant et nous vivons en bon colocataire de la planète.
    Mon seul regret ! ne pas avoir mon appareil photo à porter de la main, fait très rare… car la nature se montre tôt le matin et tard le soir…

    Cordialement lilas.

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.