Récit de voyage : La longue queue

27/06/2011 7 commentaires par Cédric G. +

Oiseau relativement courant mais très agréable à observer, la mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) n’est cependant pas du tout facile à photographier, tant ce petit passereau bouge et vole dans tous les sens !

Mésange à longue queue

Mésange à longue queue
EOS 5D mark II + Sigma 500/4.5 EX HSM,
f/5.0, 1/200ème, 800 ISO

Il s’agit certainement ici d’une hybride avec la sous-espèce propre à l’Europe centrale (Aegithalos caudatus europaeus, possédant une tête blanche, sans bandeaux), celles que l’on observe en France ayant généralement les bords de la calotte foncés : ici, la calotte est à peine dessinée.

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

7 réponses sur Récit de voyage : La longue queue

  1. Régis M a écrit

    Salut Cédric
    Très jolie photo, ou la position de la mesange donne vraiment une belle impression de longueur.
    La mesange a longue ne fait pas parti de la même famille que les autres mésanges que l’on connait : la charbonnière, la bleue et la hupee par exemple font partie de la famille des paridés alors que la longue queue appartient a celle des aegithalidae.
    Bon voila, c’était juste une remarque en passant, histoire d’étaler toute ma connaissance 😉
    Je confirme que les mésanges a longue queue sont dures a photographier, elles ne restent jamais en place! Par contre elles ont cet avantage de n’être pas trop farouche.

  2. Cris a écrit

    C’est un déluge de photo que tu nous propose !
    c’est prise de vue est encore superbe, la compo est parfaite avec cette branche qui donne de la profondeur à la photo, la lumière est belle et la douceur des couleurs est un régal comme d’habitude, de plus, aucune feuille ne vient cacher l’oiseau, c’est vraiment top.
    c’est la beauté en toute simplicité.

    • Cédric G. a écrit

      Salut Cris

      En tout cas le 120-300 c’est du pain béni ici 🙂

      Hier, on a enchaîné épervier, buse variable et autour des palombes au bain : une boucherie ! Sans le 120-300 j’aurais été bien emm… car l’autour et la buse ne « rentrent » pas dans le 500mm 😉

  3. Mademoiselle Isa a écrit

    Ces photos sont magnifiques et certaines me font penser au travail photographique de Jean-Luc Mylayne, un artiste contemporain que j’apprécie tout particulièrement….

    Isabelle.

  4. Laurent Breillat a écrit

    Quel plaisir, c’est mon passereau préféré ! 🙂 (oui, j’ai des goûts simples 😉 )
    Pas facile à photographier, mais un oiseau qui offre parfois (rarement) le plaisir de laisser observer toute une troupe se nourrir pendant de longues minutes, à de très faibles distances.

  5. tanagra92 a écrit

    Les voir oui,
    les photographier hummm comment dire ?

    Heureusement que Cédric est là 🙂

    Continue de nous enchanter mais ne te bloque le cou !

  6. Allegret a écrit

    Très belle photo.
    Je viens de commencer un blog sur la photographie mais je n’ai pas encore eu le temps de mettre mes photos d’animaux.
    Bientôt peut-être…

    http://www.dianeallegret.blogspot.com

Laisser un commentaire