SEMAINE 23 : Pie-grièche, le retour tant attendu

20/06/2011 19 commentaires par Cédric G. +

Cela fait « seulement » 15 jours que les pies-grièches écorcheur (Lanius corrulio) sont revenues sur leur terrain de reproduction. Ce petit oiseau attachant, que j’aime à surnommer le Hannibal Lecter des bocages tant son comportement est singulier – la pie-grièche aime se constituer des « lardoirs », véritables gardes-manger où ses proies sont empalées sur les épineux et autres barbelés – anime, sous son air de bandit masqué pour les mâles, et de mini-rapace pour les femelles, les prairies de Champagne Humide, jouant son ballet aérien en recherche de proies.

Pie-grièche écorcheur femelle
Pie-grièche écorcheur femelle
EOS 7D + Sigma 500/4.5 EX HSM, depuis la voiture,
f/5.6, 1/800ème, 500 ISO

Cette jolie femelle était visiblement en train de rechercher des éléments pour confectionner son nid, car il est rare de voir les pies-grièches quasi au sol, comme c’est le cas ici (le tronc faisait environ 25 cm) ; la saison bat son plein désormais, mais avec un mois de retard !

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

19 réponses sur SEMAINE 23 : Pie-grièche, le retour tant attendu

  1. Py a écrit

    Le chasseur masqué est un oiseau fascinant!
    Belle photo malgré toutes les herbes! Généralement dans un cas comme celui-ci je me retrouve toujours avec une tige en plein centre de ma photo…

    Bonne chasse!

  2. Benoit Jauffrion a écrit

    Le Hannibal Lecter des bocages 🙂

    … et qui serait le Clarice Starling des espèces alors ? 😉

  3. Régis M a écrit

    Salut,
    Pauvre pie grieche écorcheur… Le nombre de fois ou il doit entendre venant du promeneur non averti  » oh le beau moineau ! » car avec une livrée très commune comme la sienne, il peut être difficile de le distinguer d’autres passereaux marron beige.
    Les pie grieches devraient t’être reconnaissants 😉 en se laissant photographier plus facilement 🙂
    Une question : tu as pris la photo depuis une voiture, étais tu précisément a la recherche de cet oiseau ou étais tu posté en attendant rien de particulier, juste en observateur?
    A bientôt

  4. julien a écrit

    tu es un vrai prédateur en fait, heureusement que tu ne mitrailles qu’avec un appareil photo sinon ça serait un carnage

  5. pyrros a écrit

    Je découvre cette espèce … photo intéressante …

  6. Charles a écrit

    Belle photo, je pense que tu peux trouver des animaux de ce type en corse très facilement et avec des payasages à couper le souffle.

    En tout cas très beau travail sur la photo.

  7. Alexandra a écrit

    J’aime beaucoup, il y a beaucoup de charme qui se dégage de cette photo.
    Tout y est en douceur (hannibal sommeille encore).

  8. Cris a écrit

    Salut,
    je viens tout juste de faire une femelle aussi, tu m’as couper l’herbe sous le pied !
    Belle photo tout en douceur comme d’hab !

    • Cédric G. a écrit

      Salut Cris

      Bon, va p’têt falloir que tu te prives de ton 120-300 pendant une semaine, car y’a peu de chances que le mien arrive cette semaine 🙁

      (en principe oui, mais bon rien n’est moins sûr : on est déjà mardi !)

      Je te tiens au courant ! Jolies tes PGE !!!

      Amitiés

  9. Onita a écrit

    Quel bel oiseau je n’en avais jamais vu. En tout cas belle prise ! Merci de nous la faire partager.

  10. Ducry Michèle a écrit

    Très jolie photo d’un oiseau que je ne vois jamais.
    Peut etre il n’y en a pas ici, ou alors je ne le connais pas.
    Je vais regarder + attentivement .
    Cédric, bon vent pour le voyage et attention aux réglages des boitiers!!!

    • Cédric G. a écrit

      Merci Michèle

      Dimanche j’ai raté toute une série de photos, à rager ! Je n’avais jamais été « concerné » par la maudite molette du 7D « qui tourne toute seule » et je me suis retrouvé en mode Manuel, avec des paramètres qui n’étaient pas farfelus et ne m’ont pas mis la puce à l’oreille…

      Un moment d’inattention : toutes les photos surex de 3 à 4 diaph (et donc irrattrapables)

  11. Guillaume FRANCOIS a écrit

    Arff foutu molette, j’en ai également fait les frais récement, loupant ainsi une photo d’un chat forestier plein cadre alors je vous comprends! hehe

    En tout cas oui une sympathique photo de ce « petit rapace »!

    A bientôt.

  12. Laurent Breillat a écrit

    Ce qui me plaît le plus dans l’image est effectivement un environnement assez inhabituel pour l’espèce, qu’on a plutôt tendance à voir perchée sur des barbelés !

    Effectivement elle est un peu tardive cette année, la 1ère observation dans mes contrées nordiques date du 1er juin à ma connaissance.

  13. Niko a écrit

    Pour le coup, ces explications m’ont mis l’eau à la bouche, et j’aurais bien aimé un cliché d’un de ces fameux « lardoirs » !

    • Cédric G. a écrit

      Moi aussi !!!

      C’est pas faute d’avoir cherché, je n’en ai jamais vu autrement qu’en photos 😐 mais je ne désespère pas !

      Il faudra que j’y passe une journée s’il le faut !

Laisser un commentaire