[Photoshop] Techniques d’accentuation, Part II

18/03/2006 1 commentaire par Cédric G. +

Ou comment mieux comprendre le filtre d’Accentuation de Photoshop (plus communément appelé « Masque flou » dans le jargon) pour mieux l’utiliser. En bonus, une 4ème méthode d’accentuation… ne faisant pas appel à ce fameux filtre !


Le filtre « Accentuation… » de Photoshop est pour beaucoup de photographes numériques un outil incontournable. En effet, il est la base de quasiment toutes les méthodes d’accentuation de la netteté visuelle et offre, bien utilisé, des performances souvent assez intéressantes.

Néanmoins, il est utile de bien assimiler son fonctionnement et de comprendre comment il fonctionne, de manière à mieux l’utiliser ensuite : c’est le but de cet article ! En bonus, je vous livre une méthode d’accentuation qui justement, n’est pas basée sur ce fameux filtre (mais qui, vous le verrez, utilise finalement le même principe : l’augmentation de l’acutance !!!)

Pour lire l’article, cliquez ici.

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

Une réponse sur [Photoshop] Techniques d’accentuation, Part II

  1. patrice a écrit

    Bonsoir Cédric,
    J’ai plusieurs questions alors je vais essayer d’être organisé !
    1. Sur DPP lorsuqe j’augmente la netteté dans l’onglet RAW, la différence se fait sentir mais lorsque je fais ensuite convertir en JPEG via le menu sur DPP, je constate après coup que "l’accentuation" (en fait la netteté) n’est plus perceptible, est-ce normal ?

    2. Pourquoi procéder à une accentuation sous photoshop en plusieurs passes ? Comment faut-il procéder ? Faut-il faire l’opération comme tu le décris par exemple en mode lab une fois et aplatir l’image et recommencer ou procéder autrement ?

    3. L’accentuation est-elle nécessaire uniquement pour une publication sur le web ou est-elle aussi "indispensable" pour un tirage papier (par exemple avec photoweb) ?

    4. Je sais qu’une photo convertie en jpeg et retravaillée plusieurs fois sous ce même format perd en informations. Pour dérawtiser mes photos j’utilise DPP mais est-ce la meilleure solution ?
    En fait je dérawtise mes photos sous dpp en les convertissant en jpeg par le menu idoine et ensuite je travaille sous photoshop avec cette photo convertie. Une fois mes modifications effectuées sous photoshop j’enregistre une nouvelle fois ma photo en JPEG (je présume que je perds au final pas mal d’informations !)
    Si je cliques sur envoyer sur photoshop dans DPP, l’image est convertie en TIFF mais ensuite, je ne peux pas la transformer en JPEG sous photoshop !?
    Désolé pour toutes ces questions Cédric, j’espère que cela ne va pas trop te désespérer !!! Merci d’avance.

Laisser un commentaire