[Photoshop] Techniques d’accentuation, Part I

04/08/2005 9 commentaires par Cédric G. +

Première partie de mes petites périgrinations en matière d’accentuation avec Photoshop ; au programme 3 méthodes pour améliorer le rendu de vos images dont une applicable avec Photoshop Elements (n’utilise pas le mode Lab) !


Suite à de longues recherches personnelles sur les moyens d’améliorer le rendu de mes images, notamment en terme d’accentuation de la netteté visuelle, j’ai décidé d’écrire ce petit tutorial afin de montrer et expliquer quelques techniques classiques d’accentuation de la netteté, applicables sur des images notamment à destination du web.

Le but n’est pas de donner des recettes miracles, mais les moyens d’obtenir les meilleurs résultats sans engendrer les inconvénients classiques dûs à une accentuation mal dosée : artéfacts, liserets lumineux sur les contours, augmentation du bruit chromatique, etc…

Au programme :

  • Accentuation sur la couche Luminance en mode Lab (classique !)
  • Technique dite du « double-masque », utilisable avec Photoshop Elements !
  • Accentuation sélective (nb : méthode non détaillée, juste donnée à titre d’information)

3 méthodes d’accentuation sympas à découvrir en cliquant ici !

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

9 réponses sur [Photoshop] Techniques d’accentuation, Part I

  1. Cédric Girard a écrit

    Petit ajout en passant ; un lecteur de cet article m’a judicieusement fait remarquer qu’il existe une autre technique pour, à partir d’une accentuation "normale" (sans passer par le mode Lab) réduire en grande partie le bruit engendré par l’accentuation : il faut atténuer le filtre (Menu "Edition / Atténuer…") en mode Luminosité.

    Avantage : évite des conversions parfois pénibles sur les gros fichiers, fonctionne très bien pour la réduction du bruit de luminance (alors que l’accentuation appliquée sur la couche Luminance, elle, a tendance à l’augmenter, naturellement !)

    Inconvénient : globalement, un peu moins efficace pour la réduction des halos lumineux sur les contours, que l’accentuation en mode Lab.

    Mais à essayer !

  2. Spica a écrit

    Bonjour Cédric !

    utilises tu toujours cette technique ou avec les évolutions de logiciel as tu changé radicalement ?

  3. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Spica

    J’utilise toujours cette méthode 😉 (couche Lab) ; les autres, plus rarement mais ça m’arrive.

  4. pitchalou a écrit

    Bonsoir Cédric,
    Dans la préface de ton tutoriel, tu parles de destination pour le web.
    Est-ce à bannir en cas de reproduction sur papier ou l’accentuation est-elle toujours à recommander quelques soit le support à venir ?

  5. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir Pitchalou

    Non, ce n’est pas à bannir (au contraire !) pour du tirage mais disons que les techniques avancées ici l’ont d’abord été (au niveau des réglages) pour l’affichage sur écran.

    Dans le cas des tirages, on appliquera pas forcément les mêmes règles : selon le format, le type de périphérique d’impression, la résolution, etc…

    Mais de manière générale : si c’est net à l’écran, ce sera net sur le papier (je dis bien : "de manière générale" !)

  6. pitchalou a écrit

    Salut cedric,
    L’outil "netteté" et l’outil "contraste" sur DPP peut semble assez convaincant pour un affichage sur ecran !
    Mais peut-être que je me trompes et que la subtilité de l’accentuation effectuée sous photoshop est plus perspicace ?

  7. Cédric Girard a écrit

    Alors en fait, les deux sont très complémentaires : l’accentuation "native" réalisée avec le logiciel de dématriçage (DPP ou autre) sera conservée seule (ou non, perso ça me suffit généralement) quand l’image n’est pas ensuite rééchantillonnée (agrandie ou réduite)

    Les techniques d’accentuation sous Photoshop et plus généralement avec les logiciels de retouche sont surtout utiles pour palier au manque de netteté, qui lui peut intervenir par exemple lorsque l’on réduit la taille d’une image.

    Voilà 😉

  8. Bullit a écrit

    Bonjour,

    J’ai attéri ici par le biais de mon ami Darth et je parcours actuellement entièrement votre blog que je trouve très intéressant et rempli de bonnes informations!

    Je me demandais si avec la méthode « Lab » on pourrait, en appliquant des réglages moyens, en faire un script à appliquer par lot pour relever l’accentuation de toutes les images?!

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour

      Oui bien entendu : pour ma part c’est ce que je fais 🙂

      Si les images sont rééchantillonnées en réduction (typiquement, pour une diffusion web) il vaut mieux les réduire en plusieurs passes, avec une très légère accentuation en mode Lab à chaque fois, plutôt qu’en une seule fois 😉

Laisser un commentaire