[Cinéma] Nos enfants nous accuseront…

19/11/2008 16 commentaires par Cédric G. +

À l’heure où l’écologie et les préoccupations sur notre santé n’ont jamais été aussi médiatisées, je salue la sortie du film documentaire Nos enfants nous accuseront, dont la thématique, très environnementaliste, pourrait révéler à certains quelques vérités que les plus documentés d’entre nous connaissent… Des chiffres qui font froid dans le dos mais qui malheureusement reflètent une triste réalité !

Nos enfants nous accuseront, le film

Je vous invite à en découvrir la bande-annonce, et à la relayer tant que possible autour de vous !

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

16 réponses sur [Cinéma] Nos enfants nous accuseront…

  1. Anne-Laure a écrit

    Outch … c’est clair ça prend aux tripes … j’en ai presque les larmes aux yeux !… (ah ben merci pour commencer la journée hein !! 😉 )
    On se sent tellement impuissant face à ça et à tant d’autres choses… les sont clairement plus dans ce combat que les politiques, et cela depuis des années …

    Merci pour le lien ! …

  2. chris a écrit

    Salut,
    C’est clar ca remue les tripes… Et si pour répondre à Anne_Laure, nous aovns peut être les moyens de changer tout cela en manifestant notre mécontentement en boycottant certains produits, mais également en essayant de consommer bio ou de laver abondament les fruits et légumes que l’on consomme..

  3. Cédric Girard a écrit

    Et dire que je me fais ch… à trouver des graines non traitées pour mes mangeoires 🙁

    En fait c’est nous qui bouffons de la merde en barre. À longueur d’année. Juste pour information : à ce jour il n’existe QU’UNE gamme de croquettes pour chats exempte de tous reproches (de ma marque française Eagle Pack, gamme Holistic) ; 30% plus chère que les croquettes estampillées "haut de gamme", mais c’est la SEULE gamme à l’heure actuelle en France à être basée sur des céréales nettoyées et sans traces de pesticides (!)

    Ceci a été prouvé par une association d’éleveurs qui a commandité des analyses à un laboratoire indépendant (à prix d’or évidemment). Il n’est pas possible de faire pression sur les industriels, alors les éleveurs ont pris un autre chemin : celui de l’information (vive le net !)

    Je suppute que nous bouffions la même merde à longueur d’année… Voyez déjà le nombre d’aliments qui utilisent de l’huile végétale de palme ou de coco, quand elle n’est pas hydrogénée !

  4. francis a écrit

    J’ai une connaissance d’une connaissance (faut la faire celle-là c’est aussi pour dire que je ne donnerai pas ma source ni où) qui travaille dans une fabrique d’aliment pour chats et bien ils leurs arrivent souvent de refuser des lots de viandes qui ne passent pas leurs tests qualités et traçabilités alors que ces lots de viandes finissent quand même par trouver du débouché dans l’alimentation humaine. Tout ça pour dire que si l’on savait tout sur ce que l’on met dans notre assiette beaucoup ne mangerait plus. Par ici (Tarn-Et-Garonne) nous sommes un des plus gros département de productions de fruits je peux vous dire par contre qu’il y a eu des progrès impressionnant de fait ces dernieres années et en bien, il tant à ne rester que des très très gros producteurs ce qui entraîne une diminution énorme des traitements et de plus une traçabilité rigoureuse de tous les traitements apportés tout au long de la production chaque gramme de produit actif apporté c’est de la rentabilité en moins du coup c’est aussi notre santé qui en profite.

  5. gerfo a écrit

    Certes… mais à part créer la sinistrose… comme TF1 hier soir : "oh mon dieu, des molécules insecticides dans de l’antipoux.. quelle horreur!!" no comment
    http://www.forumphyto.fr/index.p...

    relativisons un peu svp…
    cordialement

  6. Cédric Girard a écrit

    Oui mais bon, TF1 découvre des choses que beaucoup savent depuis des années.

    Par exemple dans le Frontline (le seul produit réellement efficace contre les puces et les tiques pour nos animaux domestiques) il y a une molécule équivalente à celle du Régent… interdit en agriculture !!!

    Plus rien ne m’étonne, mais ce n’est pas une raison pour subir en silence. Quand j’ai le choix, je fais celui de la santé !

  7. Z. a écrit

    Un peu de recul ne fait pas de mal, les alarmistes ayant toujours des tendances à la démagogie. Je vous invite à lire cet article du monde assez intéressant sur le sujet : http://www.lemonde.fr/aujourd-hu...

  8. gerfo a écrit

    bonjour Cédric,
    pour rebondir, la matière active est même identique : le fipronil.
    Interdite en agriculture en 2005 à cause de la polémique sur les abeilles, mais…seulement en France! bizarre…
    Désormais, depuis 2007, le fipronil est inscrit à l’annexe I de la directive 91/414, gage tout de même d’une balance bénéfices-risques acceptable, à conditions, bien sûr, de respecter les conditions d’emploi!
    fr.wikipedia.org/wiki/Fip…
    Cordialement

  9. Kilroy a écrit

    Ca fait un moment qu’on nous fait bouffer de la merde. Approximativement depuis que la grande distrib est devenue prépondérante dans la vente d’aliments.
    Il y a des contraintes pour la production en masse d’aliments à bas prix et donc des conséquences à supporter.

    Mais bon, c’est assez facile de résoudre ce problème : il suffit d’acheter bio ou mieux, de produire soi même !
    http://www.ecologie-blog.fr/agri...

  10. Cathy B. a écrit

    Bonjour,
    Pour rebondir à mon tour sur le fipronil et "faire son potager": j’ai demandé il y a quelques mois à mon véto si mon chien traité au frontline ne risquait pas de tuer mes coccinelles mangeuses de pucerons (jardinage bio, bien sûr), en faisant pipi dans le jardin. Non seulement il ne s’est pas moqué de ma question et comprenait mes craintes, mais il m’a assurée que le fipronil était dégradé, aucune trace dans les urines, : bref, mon chien ne menace pas les abeilles ni les coccinelles. Pas l’idéal, mais on peut continuer à manger nos tomates bio…

  11. Guiguys a écrit

    Nos enfants nous accuserons! c’est un comble quand même alors que notre génération (les trentenaires) en chie à mort, chômage, pollution, SIDA…Nos parents eux ce sont bien éclaté en 68, on pourrait aussi les accuser..Non soyons réaliste notre génération est la génération d’une prise de conscience du danger environnemental. Je ne suis pas par nature optimiste mais je pense que nous faisons un bon boulot pour les générations à venir de communication, de respect de l’environnement…
    Aller, chacun doit faire gaffe à ce qu’il fait et au bout du compte on pourra y arriver.
    Noël approche, c’est peu être pas grave de pas avoir le dernier écran plasma, le dernier téléphone portable qui fait tout sauf le café…
    Achetez responsable, renseignez vous, bannissez les made in china pas cher qui font bosser des gosses…
    bref, je ne vais pas m’étendre davantage

  12. Cédric Girard a écrit

    Merci Guiguys pour ton intervention…

    Cette année pas d’écran plasma, pas de GSM (on a toujours notre vieille télé 70cm, qui va sur ses 12 ans et qui marche ma foi pas trop mal ! Quant aux GSM… vraiment pas accro !)

    Pour des achats équitables, pour une photo équitable ! Article à venir 😉

  13. Marie a écrit

    Nous sommes peut etre forts sur la prise de conscience mais nous sommes loin de véritables actions. Soyons hônnetes les éoliennes ne remplaçeront jamais les centrales nucléaires…
    J’ai 16 ans et je trouve que notre génération et nos futurs enfants vont vraiment être en danger .. Rien qu’avec la pollution des eaux.. TOUS les scientifiques et les chercheurs nous préviennent que le 21e siècle ne sera pas la guerre du pétrole mais la guerre de l’eau. Pour ce qu’il est de la pollution, on le voit bien autour de nous c’est quand même plus facile de prendre la voiture que marcher 20 min à pied..
    La prise de conscience n’est pas totale. Si on continue comme ça nous n’aurons plus de planète…

  14. Enaco a écrit

    Un documentaire parfois dur mais réaliste, il faut effectivement le partager au maximum 🙂

  15. al a écrit

    Le film aurait pu faire aullison à l’étude réalisée par PAN-Europe (Pesticides Action Network Europe) qui a analysé la teneur en pesticides de 40 bouteilles de vin rouge. Sur le 34 vins issus de l’agriculture intensive, l’étude a révélé des quantités de pesticides jusqu’à plus de 5800 fois supérieures aux concentrations maximales admissibles (CMA) autorisées dans l’eau du robinet !!!

  16. Every a écrit

    Merci pour ce coup de coeur.

Laisser un commentaire