Nature Images Award 2011 : les photographes se rassemblent !

29/04/2011 17 commentaires par Cédric G. +

À l’heure de l’Internet et des réseaux sociaux (dont l’actualité récente nous a démontré la puissance), il était inévitable que le mouvement de contestation des photographes de nature face au règlement abusif du concours Nature Images Award 2011, organisé par le magazine Terre Sauvage, ne provoque pas quelques remous.

Ce sont près de 500 photographes qui ont rejoint ce mouvement de protestation et qui cosignent les revendications liées au règlement de ce concours (dont j’avais déjà parlé récemment), par le biais d’un courrier électronique adressé à la direction de Terre Sauvage, ainsi qu’à l’ensemble de ses partenaires :

Bonjour,

Suite à la réaction de nombreux photographes de nature face aux clauses abusives du règlement du concours Nature Images Awards organisé par le magazine Terre Sauvage, et face aux changements effectués qui ne vont pas dans le sens de ce que demandaient les photographes, un collectif a été formé.

Ce collectif a désiré apporter une réponse commune à la direction de Terre Sauvage, ainsi qu’à l’ensemble des partenaires du concours.

Vous trouverez le contenu de nos revendications en pièces jointes au format PDF, en français et en anglais, ainsi que la liste des nombreux photographes de nature, professionnels et amateurs, se joignant à ces réclamations.

Nous attendons un juste retour des choses, à savoir des clauses n’autorisant pas d’autre usage des photographies que le strict cadre du concours, son support et sa promotion, chez Terre Sauvage et chez ses partenaires, comme il est d’usage dans les plus grands concours actuels.

Bien cordialement,

Les représentants des photographes de nature

Ce courrier était accompagné des versions anglaises et françaises des revendications, ainsi que la liste des signataires [ Ici la version française, au format PDF ]

Il va sans dire que de plus en plus de voix s’élèvent dans les rangs des photographes, professionnels ou non, pour dénoncer de telles pratiques, qui ne concernent d’ailleurs pas que le concours Nature Images Award : ceux qui suivent l’actualité photographique sur les réseaux sociaux et notamment Twitter, sauront de quoi je parle 🙂

Mise à jour du 02/05/2011 : la réponse de Terre Sauvage

Le rédacteur en chef du magazine Terre Sauvage, organisateur du concours Nature Images Awards, a apporté une réponse pour le moins décevante aux revendications des photographes.


Depuis plusieurs semaines, le magazine Terre sauvage est victime d’une campagne de dénigrement orchestrée par quelques photographes et diffusée sur plusieurs blogs et forums, parmi lesquels un forum exploité par l’éditeur d’un magazine concurrent.

Cette campagne diffamatoire vise particulièrement le concours Nature Images Awards, organisé par Terre sauvage et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) avec plusieurs partenaires, tous légitimes dans l’action au service de la nature et de sa protection.

Nature Images Awards a pour objectif de permettre à chacun d’exprimer, par l’image, que la nature est source d’émerveillement, de dépassement de soi, de multiples activités intergénérationnelles, qu’elle participe à la réparation de l’homme blessé comme à son ressourcement et qu’elle appelle chacun à plus de responsabilité dans sa manière d’habiter la Terre.

Le règlement de ce concours est conforme aux dispositions du Code français de la propriété intellectuelle, et veille à la fois à protéger les droits des auteurs et à assurer aux sujets présentés la diffusion qu’ils méritent. Terre sauvage organise depuis 7 ans un concours de photos de nature, dont le règlement était jusqu’ici beaucoup plus exigeant pour les candidats que le règlement nouveau, et qui n’a suscité aucune protestation de la part des candidats. Ce règlement nouveau est en outre conforme aux pratiques des autres concours nationaux ou internationaux comparables, voire beaucoup plus protecteur des droits des candidats. Pour répondre aux inquiétudes exprimées par certains photographes, ce règlement a été précisé pour que ne subsiste aucune ambiguïté sur l’usage des images, notamment par les partenaires du concours.

Terre sauvage déplore l’acharnement manifesté par les auteurs de cette campagne.

Je reste naturellement à la disposition de ceux qui souhaiteraient poursuivre cet échange. Vous pouvez par ailleurs trouver toutes les informations sur Nature Images Awards sur le site de l’opération : http://www.natureimagesawards.com/


Jean-Jacques FRESKO
Rédacteur en chef
Chief editor
Terre sauvage

Mr Fresko semble affirmer que ce dernier est semblable à celui des autres concours internationaux, aussi je l’engage à aller comparer celui de ses Nature Images Awards à ceux du GDT, de Montier-en-Der ou encore du WPY (règlements qu’il n’a très visiblement pas lu !)

Je l’invite aussi à aller lire quelques réactions sur les éditions 2009 et 2010 du concours Terre Sauvage et de son règlement 🙂

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

17 réponses sur Nature Images Award 2011 : les photographes se rassemblent !

  1. Ecig a écrit

    Abusé ces clauses tirées par les cheveux. Stop !

  2. Cédric G. a écrit

    Et une ‘tite info comme quoi on s’autorise à penser, dans les milieux autorisés, que certains partenaires pourraient éventuellement quitter le navire si les clauses du concours n’étaient effectivement pas revues 😉

  3. seb a écrit

    j’espère que cette fois la direction de terre sauvage ne jouera pas les autruches car d’après les réaction que j’ai vue de leur part sur d’autre site photo, il ne semblais pas vouloir comprendre en quoi leur clauses était abusives. il se foutent vraiment de notre gueule. mais bon espérons que nous seront assez pour leur faire ouvrir les yeux.

    • Cédric G. a écrit

      Salut Seb

      Je pense qu’il comprend parfaitement nos revendications, et qu’il a essayé de calmer les ardeurs en modifiant 2/3 trucs dans le règlement.

      Mais c’était sans compter sur les irréductibles gaulois / helvètes / belges que sont les photographes de nature 😀

      Nous avons joué la cohésion, et ce n’est pas fini !

  4. Photonum a écrit

    Bonjour Cédric,

    Pour un photographe pro, combien d’amateurs???
    Je suis étonné de ne pas voir plus d’amateurs signer cette pétition.
    Étant un fidèle de ton actualité et n’étant pas le seul, je suppose que les autres professionnels ont eux aussi leurs fans. Alors lorsque tu soumets une participation à tes « disciples », ta voie en amène plusieurs autres, dont la mienne. C’est pourquoi je pense que la solidarité des amateurs permet à vous les pros de pouvoir continuer à vivre votre (notre) passion pour le plus grand plaisir des yeux du plus grand nombre.
    Continuez à vous défendre en sachant qu’il y a des amoureux de la photos qui sont derrière vous.

  5. Pyrros a écrit

    j’ai hate de voir l’evolution … ce reglement est et reste pour le moment un reglement qui fait tout pour exploiter les photos …

  6. Darth a écrit

    Ne serait-ce pas un très bel exemple de mauvaise foi la réponse ce cher rédacteur en chef? :roll:

  7. Cédric G. a écrit

    Bonjour

    J’en appelle à le retenue (ce qui est le cas actuellement) au niveau des commentaires.

    Merci à vous 🙂

  8. Bertrand Girard a écrit

    Bonjour,
    Cette réponse est une tentative de passer en force… et surtout d’intimidation (avec l’utilisation du terme « campagne diffamatoire »).
    Le monsieur ne semble pas réaliser que « les quelques photographes » dont il parle représentent quasiment 100% des photographes de nature français.
    Je ne donne pas cher de la pérennité de ce canard.

  9. Animode a écrit

    Cédric,
    Je te propose de mettre un carré noir comme avatars de cette article.
    Franck

  10. Régis M. a écrit

    Je n’aime pas la façon dont M. Jean-Jacques FRESKO justifie ses positions. Au delà des considérations légales, que je ne connais pas du tout, je trouve que assez petit de placer son argumenation sur le dos de la protection de la nature.

    Il s’agirait donc de dire, d’après lui, que la protection de la nature par l’image vaut bien mieux que ces querelles de gagne-petit auxquelles se prêtent quelques photographes nature ?

    Je doute que les personnes intéressées se laissent convaincre. En tout cas, pas moi.

    • Cédric G. a écrit

      Effectivement, c’est une « défense » non avenue dans le sens où une très grande majorité des photographes de nature participent d’une manière ou d’une autre à la protection de la nature (via des actions ou collaborations avec la LPO, l’ASPAS, des associations diverses, des parcs naturels…)

      Et cela ne justifie aucunement le fait de vouloir s’approprier, sous couvert d’un concours, les droits d’auteur des photographes, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

      Dans sa forme le concours est d’ailleurs parfaitement légal, ce n’est pas cela le soucis. Mais je pense surtout que Mr Fresko n’a pas lu les revendications des photographes…

  11. Raf a écrit

    Il est blessé dans son orgueil le pauvre homme… « Diffamation », affirme-t-il…
    Tu vas voir qu’il va finir par porter plainte.

    Souvenez-vous de cette phrase de Michel Audiard :
     » les cons ça ose tout ; c’est même à ça qu’on les reconnait ! »

    Enfin, s’il n’a plus de participants à son concours, il va bien finir par en changer les termes. Le pouvoir reste entre les mains des photographes.

  12. Muztiko a écrit

    C’est bien de rappeler à tous les photographes amateurs qui peuvent être tentés par tes exploits et ceux de tes collègues photographes animaliers professionnels, que le fruit de son travail est important et qu’il faut le respecter.
    Ton article m’ouvre les yeux à ce sujet (ainsi que celui des microstocks et de leur système « économique » scandalisant).

    Pour en rajouter sur les concours photos abusifs quant aux droits des images proposées par les candidats, celui des marathon photo Fnac sont similaires et permettent un usage illimité des photos des candidats.

  13. Destiny a écrit

    Ces clauses sont il est vrai semble-t-il un peu abusives!

  14. Olivier a écrit

    Je trouve aussi que les clauses ne sont pas terrible à mon humble avis!

Laisser un commentaire