Récit de voyage : Foulque et roselière

29/06/2011 6 commentaires par Cédric G. +

Le foulque macroule (Fulica atra) est le rallidé certainement le plus commun en Europe. Pour autant, il n’est pas désagréable à observer et à photographier… si tant est que l’on surveille finement l’exposition de son appareil photo, au risque de « cramer » son bec blanc !

Foulque macroule
Foulque macroule, ambiance roselière
EOS 5D mark II + Sigma 500/4.5 EX HSM,
f/5.0, 1/640ème, 800 ISO

Une petite photo graphique pour un oiseau très commun ! Comme quoi on peut prendre du plaisir avec des espèces auxquelles on ne fait finalement plus attention 😉

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

6 réponses sur Récit de voyage : Foulque et roselière

  1. Jules a écrit

    Elle est vraiment splendide!

    • Cédric G. a écrit

      Merci Jules

      Par contre je pense qu’il faut vraiment que je revoies mes photos sur ma station avec écran calibré en rentrant 😉 car là ça me semble foireux !!!

  2. Py a écrit

    En effet par rapport à tes photos « à domicile » il y a un manque coté couleurs…

    J’ai l’impression que le le déclencheur chauffe sérieusement!

    • Cédric G. a écrit

      De retour à la maison : effectivement, manque qqchose au niveau colorimétrie 😀

      Le déclencheur a effectivement fumé, avec parfois +500 photos/jour APRÈS TRI (!)

  3. stef a écrit

    Superbe photos…il est vrai que tous le monde la croise sans jamais y faire attention, certainement dues a sa couleur…
    amicaalement, stef

Laisser un commentaire