Définition : DPI

Acronyme anglais signifiant Dots Per Inch, soit traduit littéralement points par pouce (noté PPP en français).

Cette valeur permet de représenter la définition d’une image, le nombre de points étant généralement assimilé au nombre de pixels. Un pouce représente 2.54cm, aussi une valeur souvent utilisée pour les images haute définition est 254 DPI : qualitativement très proche de la valeur utilisée en impression (300 DPI), et facilitant les calculs puisqu’avec cette valeur, 1 cm sur le papier = 100 pixels.

On attribue souvent la valeur de 72 DPI à la résolution des écrans, ce qui est aujourd’hui faux, les écrans actuels utilisés en photographie professionnelle affichant 85 DPI ou plus pour la grande majorité. Les dernières générations de LCD dédiés aux smartphones haut de gamme atteignent même des résolutions record, supérieures à 300 DPI (cas de l’écran Retina de chez Apple, utilisé sur les derniers iPhone)

Pour calculer la résolution (approximative) de votre écran, vous pouvez utiliser la formule suivante : √(L² + h²) / d = R

L est la largeur en pixels, h la hauteur en pixels et d la diagonale en pouces. Ce qui donne par exemple, pour un écran 24″ affichant 1920×1200 pixels, une résolution approximative de 95 DPI, et près de 150 DPI pour une tablette Androïd de 10.1″ et de 1280×800 pixels 😉

Note important : la valeur de DPI d’une image n’a strictement aucun sens si l’image n’est pas représentée sur un support physique (écran ou papier). Les DPI ne servent qu’à calculer la dimension réelle d’une image – sa représentation physique – une fois celle-ci « projetée » sur son support.

 

À lire, à propos du terme DPI