SEMAINE 23 : Contre-jour…

04/06/2009 16 commentaires par Cédric G. +

Petite balade champêtre ce soir, que je me suis imposé histoire de faire un peu le vide… Je vais avoir la chance de réaliser un certain nombre de belles rencontres au détour des coupes-feux et autres chemins enherbés, dont cette chevrette en contre-jour, surprise en lisière sur un champs entouré de bois.

Contre-jour sur cette chevrette
Contre-jour sur chevrette
EOS 5D mark II + Sigma 500/4.5 EX HSM,
f/5.6, 1/400ème, 800 ISO

Plus tard, alors équipé de ma ghillie, je vais foirer ce qui aurait pu être ma plus belle approche de l’année… Me suis « marché sur les fils » ^_^ et ai trébuché à 15 mètres d’une très belle chevrette éclairée par le soleil couchant ! Dur le métier de photographe…

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

16 réponses sur SEMAINE 23 : Contre-jour…

  1. véro a écrit

    Ha ! une photo !! ça nous manquait après la période intense des oiseaux …
    Et quelle photo , quelle atmosphère , une photo qui parle , une photo que l’on ressent , une photo avec une émotion rare …. Bravo !

    Elle a rigolé la chevrette de voir le "traqueur " se casser la G—–??

  2. sebastien a écrit

    salut cédric,
    dommage pour l’approche raté, l’ambiance aurait été top !!!

    et la au moins pas de risque de lancer une polémique 😉

    A bientot

    seb

  3. strati02 a écrit

    bonjour cedric,
    tres belle photo, reposante et tres nature.
    pas trop de mal avec la chute ? car generalement en voulant proteger son materiel de prise de vue on ne fait pas gaffe à soit.
    philippe

  4. snake a écrit

    Hello,
    Cela confirme mon sentiment négatif sur la fameuse ghillie et ce malgré la lecture de ton bel article sur le test de cette dernière.Déjà que j’arrive à m’accrocher le filet de camouflage pour mon objectif dans les ronces ce qui m’énerve déjà passablement!
    En tout cas avec ou sans ghillie, belle ambiance donnée par ce contre jour de cette chevrette.

  5. Cédric Girard a écrit

    Effectivement, je me pose aussi la question de l’intérêt de la ghillie pour certaines approches… Autant pour les prédateurs elle semble vraiment un outil intéressant, autant pour tout ce qui est chevreuils, sangliers, lièvres, elle n’est pas indispensable.

    Par contre j’ai commencé à faire de la pie-grièche, vais (re)tenter un affût en ghillie (l’endroit – nouveau site pour moi – n’est pas propice à l’utilisation d’un affût tente et encore moins voiture !)

  6. GC a écrit

    Comment utilises-tu la voiture comme affut?
    Tu restes dedans, fenêtre ouverte ou alors avec un filet?

    Belle image en tout cas qui a pour intérêt, au delà de l’animal, de le replacer dans son contexte!

  7. Cédric Girard a écrit

    Avec un filet simplement sur l’ouverture de la vitre. Cette méthode marche plutôt bien pour les oiseaux.

  8. Coralie a écrit

    En tout cas cette photo est très belle.

  9. muriel a écrit

    bonnjour, cette semaine je visite un peu la région Champagne…
    ce n’est pas tout de faire une belle rencontre, encore faut-il savoir la capter et en faire une belle photo… bravo.. Muriel

  10. Biscuit a écrit

    Je venais juste vous dire que votre site est magnifique !! Le photo n’en parlons pas !! =D
    Vous êtes particulièrement doué et j’aimerai bien arriver un jour à se niveau !! =D
    Avec toute mon amitié.

  11. pauline a écrit

    bah jolie quand même la photo, nah !

  12. sonja a écrit

    Bonjour
    Très beau contre jour sur le délicat animal. On le devine sur ses garde et cherchant à voir l’intrus. C’est une rencontre nature comme on aimerait en faire très souvent. C’est si reposant…

  13. Sylvain a écrit

    Même si tu dis avoir raté une belle prise, la photo affichée est tres belle. Je n’ai personnellement pas besoin de me prendre les pieds dans les fils pour rater des prises lol.

  14. Tony a écrit

    Excellent article, de plus votre blog est très bien fait. Merci de nous partager tout ça !

  15. Max a écrit

    Superbe Photo! Quelle ambiance!
    Pour la guillie, je pense qu’on peut très bien arriver à approcher Grands mammifères sans. J’ai approché un cerf à une quarantaine de mètres il n’y a pas longtemps, en camouflage 2d  »militaire » et franchement ce qui m’a trahit, c’est le sol très sec!
    Après je pense que la guillie apporte une certaine confiance en soi, ainsi pour moi le meilleur camouflage est celui dans lequel on se sent le mieux.
    Toujours est-il que chacun doit faire comme il le veut, et franchement c’est bien mieux comme ça!
    Merci pour le partage de tes photos, et vite, on en veut d’autres! (Les révisions de mon Bac de Français me coince chez moi!)
    Bonne journée
    Maxime, 16 ans

  16. Emilie a écrit

    Très jolie athmosphère de fin d’été. Il y a décidément pas mal d’anecdotes amusantes avec ces ghillies :o)

Laisser un commentaire