SEMAINE 44 : Cocker anglais

06/11/2009 8 commentaires par Cédric G. +

Si le cocker anglais n’est pas de ces chiens que j’apprécie personnellement, il constitue un sujet photographique intéressant et plus particulièrement quand il est chiot 😉

Chiot Cocker anglais
Chiot cocker anglais
EOS 5D + Canon 70-200/2.8 L IS USM à 120mm + 2 flashs 400 joules
f/8.0, 1/160ème, 50 ISO

Des mimiques inimitables par les autres races font du cocker un chien atypique, même si son caractère relativement difficile ne reflètent pas l’image que lui donna Jean Roba, dessinateur et auteur des célèbres aventures de Boule et Bill (qui fêtent leur 50 ans !) qui fut en son temps grand amateur de cockers !

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

8 réponses sur SEMAINE 44 : Cocker anglais

  1. Georges a écrit

    Trop adorable. merci pr cette belle photo.

  2. strati02 a écrit

    bonjour cédric,
    tu n’as pas eu trop de mal avec le caractère du cocker. en tout cas il a une bouille bien attendrissente.
    Quand c’est possible tu pourrais mettre des photos des conditions de prise de vue ?
    merci

  3. Cédric Girard a écrit

    Disons que le cocker (adulte) fait parti de ces races qui "avertissent" rarement quand elles vont mordre (21 ans d’expérience de ma femme, qui est toiletteur canin…)

    Qui plus est une race souvent "dominante" envers son maître !

    Pour les conditions de prise de vue, j’avoue rarement penser à faire des making off… Là c’était du bricolage : flash studio à fond les manettes sur le mur blanc carrelé (!) à l’arrière-plan, pour le surexposer volontairement car je n’avais pas de fond de studio !

  4. Vincent-P a écrit

    Il est quand même sacrément mignon. La photo de studio de chiots est une activité que je n’ai jamais pratiqué,mais cela doit être bigrement intérressant. Rien que les occcuper pour ne pas qu’ils se sauvent doit être tout un défis!

  5. cyrille a écrit

    Magnifique photo. J’essaie depuis des années de faire de belles photos de terre-neuve, sans succès… Je crois que je devrais essayer la surexposition à l’arrière plan.

  6. Claire a écrit

    Très belle photo…comme toutes celles des chiens sur ce site que j’apprécie beaucoup.
    Mais cette réputation m’attriste énormément.
    Le Cocker est un chien trop souvent incompris, victime de sa bouille de peluche. Ce n’est pas la race qui est dominante, ce sont les propriétaires qui n’éduquent pas leur chien. Il est si mignon, on lui donne la place de dominant, puis on s’étonne que le chien morde quand on le contrarie.
    Le Cocker Anglais est un chien de chasse et de rapport de petite taille, qui pour effectuer son travail doit être courageux et persévérant (autrement dit, avoir de la fermeté de caractère et être "têtu"). Avec un tel bagage génétique, on voudrait en faire un chien de canapé sans règle de vie !
    Tandis que si on le comprend et si on l’éduque en connaissance de cause, c’est un merveilleux compagnon.
    Je ne suis pas du tout "pro-chasse", mais il est nécessaire de comprendre pour quel activité une race à été sélectionnée pendant des générations ou des centaines d’années, pour comprendre son mode de fonctionnement. J’ai eu moi-même 3 Cockers, et j’ai toiletté professionellement. Oui, j’ai été obligée de museler des Cockers mordants. Leur comportement découlait de celui de leurs propriétaires.
    Peut-être un jour ferez-vous une photo d’un Cocker Anglais, rapportant un lièvre presqu’aussi grand et lourd que lui-même, démontrant toutes les qualités propres à la race, mais qui peuvent devenir des défauts lorsqu’il n’y a pas un cadre raisonnable…
    Bonne année 2010 !

  7. chantal a écrit

    Bonjour,

    Je suis étonnée de découvrir cette triste réputation du Cocker, comment peut on affirmer de telles conclusions !!!

    Je suis propriétaire , avec mon ami d’un cocker mâle noir et feu depuis 7 mois , il a , à présent 9 mois

    je n’avais jamais eu de chien auparavant , et évidemment cela bouleverse toutes vos habitudes

    Comme tous les chiots , il faut être ferme et surtout respecter la nature du chien, sortie quotidienne ect …

    C’est vrai on m’avait mise en garde et même découragée sur cette race

    Il déborde d’énergie , c’est vrai , c’est un grand joueur et très farceur , mais aussi une montagne d’amour et de tendresse

    Comment peut on penser , lorsqu’il dort sur vos genoux en regardant la télé que c’est un mauvais chien

    Il est sociable avec les enfants ,( oui c’est vrai un voleur de goûter , c’est un gourmand , c’est pas un crime )avec les adultes aussi , et surtout avec les chiens que nous croisons

    Tout cela s’apprend , il faut lui faire confiance et lui faire comprendre ce que l’on attend de lui , il est tellement heureux de plaire à ses maîtres !

    Plus vite , il apprend , plus il a de la liberté et du bonheur c’est tellement simple !

    Quand nous partons en randonnée , les gens sont étonnés de son obéissante et de sa sociabilité

    C’est un chien qui s’adapte aussi bien à la campagne qu’en appartement , il faut l’habituer et pour nous cela fonctionne bien : il adore se vautrer dans la boue et également se détendre sur un magnifique tapis !

    Il est habitué au toilettage quotidien , brosse et sèche cheveux ( bien obligé en cette saison)

    Et c’est un chien si beau , un poil magnifique , un regard à vous faire craquer et ainsi lui faire de bons gros câlins

    Alors , la conclusion est : il n’y a pas de mauvais chiens mais de mauvais maîtres !!!

    Le cocker est un chien génial !!!

    Chantal

    • Cédric G. a écrit

      Bonjour Chantal

      Comme vous dites : il n’y a pas de mauvais chiens mais de mauvais maîtres.

      Mais dans les faits, il existe des éléments statistiques qui font que certaines races ont des réputations assises sur des réalités.

      En ce qui concerne le cocker, la longue expérience professionnelle de ma femme en dit long, et comme vous dites, ce sont souvent les maîtres (et parfois le travail de sélection des éleveurs !) qui forgent le caractère des chiens.

      Ne vous offusquez pas sur ce qui est écrit sur les chiens : ce sont des généralités.

      C’est un peu comme lorsque je lis dans un magazine grand public que le maine coon est un chat cardiaque ! De l’incompréhension, car le maine coon est la race la plus suivie au niveau cardiaque à ce jour, et s’il y a bien une race où l’on peut garantir l’un des plus faibles taux de chats cardiaques aujourd’hui, c’est bien le maine coon ! JUSTEMENT parce que les éleveurs ont fait leur boulot depuis des années.

      On rencontre exactement le même phénomène chez le chien. Par exemple, les labradors, ces « chiens d’aveugles très intelligents ». Pas plus intelligents que d’autres : ils reçoivent juste une éducation très longue et très spécialisée, que n’importe quel autre chien pourrait avoir 😉

Laisser un commentaire