SEMAINE 38-39 : Chaton oui, mais chaton endormi !

08/10/2008 41 commentaires par Cédric G. +

Un chaton endormi : une irrésistible envie de le toucher envahit quiconque se trouve devant cette scène… Et quand le chaton tient dans la main, tendrement assoupi, alors le photographe prend son pied…

Chaton
Chaton maine coon
EOS 5D + Canon 24-105/4 L IS USM à 105mm,
f/8.0, 1/160ème, 50 ISO (flash studio 400 joules + octogone 95cm)

Le fond blanc pour ce type de photo n’est pas forcément heureux, j’en conviens… Mais faute d’avoir autre chose on fait avec 😉 . Ce chaton maine coon est le seul survivant de notre dernière portée, et il y a fort à parier qu’il restera à la maison !

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

41 réponses sur SEMAINE 38-39 : Chaton oui, mais chaton endormi !

  1. strati02 a écrit

    bnne journée,
    felicitation il est superbe, mais qui prend la photo ? telecommande, madame, ou la mere du chaton. les maine coon on combien de petit par portée ? c’est vraiment malheureux que les autres n’est pas survecu.
    philippe

  2. francis a écrit

    Au contraire j’aime le fond blanc une bien belle photo comme d’habitude. En grand elle doit être mieux on doit mieux voir les petite moustaches blanches.

  3. sebbri a écrit

    Vraiment craquant.

  4. Cédric Girard a écrit

    Chez nous on a une moyenne de 4 chatons par portée chez les maine coons.

    C’est moi qui ai pris la photo (la main est celle de madame 😉 )

  5. babass a écrit

    salut cedric,

    une bien jolie photo en effet, par contre j’ai eu peur j’ai cru que tu t’etait laisser pousser les ongles hihihi

    A+

    seb

  6. Anne-Laure a écrit

    Rhooooo c’est chooooou ! (réaction inévitable en particulier chez les femmes de moins de 35 ans !!!)

    L’image est vraiment propre, c’est très clean ! Le chat est bien lisible…
    Le fond ne me gêne pas, on a une image de type studio tout simplement !

    Je repasserai ! 😉

  7. strati02 a écrit

    bonjour cedric,
    oui tres bonne photo, il est "chouette" le chaton. cela ferait une tres bonne affiche publicitaire, dans le style "nourissait le comme vous l’aimez. roy…. can…"
    philippe

  8. strati02 a écrit

    je vient tout juste de voir qu’il y a les reglages d’indiqués sous la photos, c’est génial. merci cedric.

  9. véro a écrit

    Quel a été le problème à la naissance pour que les autres ne survivent pas ?
    Maine Coon , grand chat affectueux avec un caractère en or ,d’une beauté sans comparaison , mais si fragile , j’en ai un sur mes genoux. Ils étaient 5 à la naissance , 1 est mort 24h après , 1 autre est mort à 7 semaines(mégacolon:malformation de l’intestin) , une des soeurs à une pupille plus petite que l’autre , une autre soeur va très bien , et le mien est hétérozygote , donc problème cardiaque assuré dans l’avenir .La mère est en super santé , mais le père appartenait à cette espèce d’éleveurs qui font n’importe quoi comme par exemple faire reproduire un hétérozygote , alors qu’ils savent très bien que ce chat va transmettre ce gène à 50% de sa descendance . Je trouve ça inadmissible et scandaleux.Quand j’ai su que mon chat était hétérozygote , je l’ai a grand regret fait castrer , malgré toutes les demandes de descendance qui m’étaient formulées ! Je ne voulais pas en pleine conscience participer à la transmission de ce gène …chats plus fragiles , écho-cardio tous les ans , frais véto plus importants que pour un autre chat et surtout durée de vie très raccourcie …
    Pourquoi sachant qu’il existe des tests ADN , continue-t-on à faire reproduire ces chats , ne serait-ce qu’une histoire de gros sous encore ??
    Je vis chaque jour intensément l’amour de mon chat , mais cette épée de Damoclès est toujours au-dessus de nous !

  10. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir Véro

    C’est un tout petit peu plus compliqué que cela… Pour info la mère de ce chaton est hétérozygote. Mais il y a une raison : la préservation des lignées (ce sera sa dernière portée, avec cette fois une chance sur deux que son chaton soit sain et donc, que nous le gardions) ! C’est un "risque" à prendre en quelque sorte. Cette chatte est la seule femelle encore entière dans sa lignée, et possède un caractère, un phénotype et un gabarit exceptionnels. Elle a 6 ans et est nickel à l’écho.

    Il faut savoir quand même que l’histoire de ce test ne se limite pas au tout blanc ou tout noir. Pour faire dans l’ironie, depuis qu’il est arrivé en France en mars 2006, le maine coon a perdu littéralement 10 ans d’expérience de vie (et chez nous, pas de bol : tous nos chats porteurs ! Nous avions 5 femelles et 1 mâle à l’époque. Aucun n’a jamais eu de signes cliniques de HCM puisque tous sont suivis annuellement par écho à l’ENV Maisons-Alfort)

    La théorie voudra qu’un chat hétéro+ déclenche "obligatoirement" un jour ou l’autre la maladie (pour faire simple pour ceux qui nous lisent : la mutation génétique causative produit une protéine qui n’est pas la bonne dans certaines cellules cardiaques, empêchant leur contraction. Le muscle, pour compenser et pouvoir se contracter normalement, va donc en produire encore et encore… Sachant que statistiquement seules 50% des cellules seront contractives ! Au bout d’un moment, le muscle sera si épais qu’il ne pourra plus se contracter, entraînant l’arrêt cardiaque, ou d’autres complications indirectes comme des pneumonies)

    En pratique, c’est tout autre chose : des chats homozygotes positifs (ceux que certains magazines ont donné à 2 ans en espérance de vie) dépassent les 10 ans avec un coeur nickel à l’échographie et au DTI, des hétéros meurent de mort naturelle à plus de 14/15 ans sans aucun signe clinique de HCM, et… des chats sains ADN meurent à 6 mois de HCM !!!

    Pour nous éleveurs, ce test n’est donc qu’un outil, un indicateur mais en aucun cas la vérité. Seul le suivi échographique annuel avec Doppler couleur et analyse tissulaire permet d’établir un diagnostic, couplé au suivi des lignées sur plusieurs générations.

    Enfin voilà. Pour ce qui est du "fric", l’an passé nous avons accusé 7900€ de déficit (maigre consolation, on n’a pas payé d’impôts grâce à ça !…) : ceux qui croient pouvoir s’enrichir avec l’élevage félin se carrent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude ! Sauf évidemment à faire des concessions sur la santé :-/

  11. Cédric Girard a écrit

    Enfin, toute cette longue tirade pour vous dire que NON : hétéro ne signifie pas SYSTÉMATIQUEMENT maladie cardiaque au bout du compte.

    Pour les chatons décédés, la minette nous a fait une toxémie de gestation et a bien failli y passer. De surcroit, elle a mangé deux placentas "infectés" ce qui n’a pas arrangé les choses pour elle au niveau digestif (en clair : elle n’a rien mangé durant 5 jours suite à la mise bas, nous avons du la traiter et la gaver au Nutrigel + piqure de glucose pour la maintenir, mais bon là c’est reparti !)

    Le "petit" (énorme !) se porte bien et depuis que sa mère va mieux, il prend 20 grammes par jour (il a 8 jours…)

    Pas toujours facile l’élevage… Et pour tout vous dire : là j’en ai ras le bol 😉 (surtout avec 14 chatons sphynx qui foutent un bordel monstrueux dans le séjour !!! On ne sait plus si on doit rire ou pleurer quand ils font des âneries…)

  12. véro a écrit

    Bonjour Cédric,
    Je suis désolée pour la virulence de mon message d’hier soir sur les éleveurs,mais j’ai tellement espéré mon Maine Coon , eu une première expérience tellement triste avec son frère que j’ai gardé 5 jours et que j’ai été obligée de faire euthanasier (mégacolon) , que le chagrin a été énorme quand on a fait ce fameux test ADN parce que les vétos m’ont dit que ce gène étant un gène dominant mon chat serait donc malade ou mort à plus ou moins brève échéance .( d’après eux entre 3 et 6 ans )Avec une grosse médication quand il sera malade ! Rien de bien réjouissant .
    Je suis donc pleine d’espoir ce matin en lisant votre réponse et vais la communiquer illico à ma véto ……. qui sera peut-être moins alarmiste au prochain Maine Coon hétérozygote même si elle se doit de prévenir des risques !
    Par contre quand vous dites que vous garderez le petit s’il est sain , que ferez-vous s’il ne l’est pas ?

  13. Cédric Girard a écrit

    Il faut raisonner par l’absurde (si j’ose dire) : avant que ce test n’existe, l’espérance de vie des maine coons était EXACTEMENT la même qu’actuellement, soit environ 12/13 ans (c’est un peu moins que certaines autres races, certes)

    Il y avait auparavant statistiquement autant (sinon plus puisque désormais nous les contrôlons) de porteurs de la mutation qu’actuellement.

    Ça c’est la réalité.

    Maintenant je ne peux rien vous promettre car au-delà du test ADN, c’est bel et bien le suivi échographique et surtout, le suivi des lignées sur plusieurs générations qui font à mes yeux – en quelque sorte – la longévité d’un chat (en général).

    Si des chats d’une lignée donnée vivent tous vieux, il y a de très fortes chances que les descendants vivent aussi vieux, furent-ils ADN+ ou non (rappelons-nous que ce fameux test n’existe que depuis 3 ans à peine…)

  14. bien et bio a écrit

    Super mignon ce petit chat 🙂

    J’en profite pour dire que notre blog a changé : bien-et-bio.com/blog n’existe plus, bienvenue à http://www.bien-et-bio.info/

    Mais pas de panique, vous êtes toujours présent dans notre page liens 😉

    Bonne journée à vous
    Gael de Bien et Bio

  15. Raphaël D. a écrit

    Bonjour,

    Connaissant un peu mieux le potentiel du photographe ( 😉 ), j’aurais l’audace de dire qu’il manque de la profondeur de champs sur cette photo prise en studio. L’animal aurait pu être net d’un bout à l’autre.
    Mais c’est vrai qu’il est trognon le p’tit !

    @ Vero (bonjour également),
    D’une certaine manière, en inhibant la reproduction de cette race dont le génome est "indésiré", il y a eugénisme ; ce qui est délicat.
    Ce gène n’est peut être pas si "grave" que cela si les individus porteurs ont une longévité correcte, telle que le confie Cédric. Certes il y a un risque non négligeable de décès prématuré…

    A vous lire, il s’agirait d’un cas de mono hybridisme d’un gène dominant ? Donc dans le cas d’un hétérozygote (possédant deux allèles différents de ce gène sur un même locus pour chacun de ses chromosomes homologues) porteur croisé avec un individu de génotype "normal", il y aurait 1 chance sur 4 pour obtenir un chaton porteur de la "tare" (ais-je bien tout compris? Mes cours de bio sont loin…)

    Bref, n’est-il pas mieux de laisser faire la nature (sélection naturelle) dans ce cas ?

    Bien à vous.

  16. Raphaël D. a écrit

    (Désolé pour le message tronqué…)

    Je souhaitais juste ajouter que certaines maladies ont sauvé des peuples de maladies plus graves (cas de l’anémie falciforme dans certaines peuplades africaines qui les protège du paludisme).

  17. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Raphaël

    Concernant la PDC, il est clair que j’aurais pu "mieux faire" en modifiant mes paramètres de prise de vue et d’éclairage 😉 (ceci étant, sur la photo à 100% ce n’est pas gênant : la tête est nette intégralement, ainsi que la patte arrière pendouilleuse 😉 )

    Pour ce qui est de la maladie, il faut se resituer dans le contexte qui est celui de l’élevage (professionnel) de chats de races : juridiquement, les éleveurs ont des OBLIGATIONS dont celle de vendre des animaux en parfaite santé.

    Si le fait de vendre un chat hétérozygote n’est pas justiciable (un chat porteur d’une mutation n’est pas malade jusqu’à preuve du contraire, c’est-à-dire examen clinique avéré par la seule autorité vétérinaire en France en matière de cardiologie, l’ENV Maisons-Alfort), si tant est que cela soit précisé dans le contrat de vente et que l’acheteur soit informé du risque potentiel inhérent à la mutation, le fait de vendre un chat sans avoir fait le test et donc (in extenso) sans avoir averti le futur propriétaire nous emmène, en cas de déclenchement clinique de la maladie, sur la notion de vice caché.

    Et là, au tribunal, c’est recta pour l’éleveur… (à contrario on ne peut pas attaquer un éleveur pour la vente d’un chaton non testé mais ne présentant pas de signes de maladie !)

    Juridiquement, le fait de ne pas faire (sciemment) un test existant et reconnu pour une maladie sur un animal vendu, implique le vice caché si l’animal déclenche ladite maladie.

    Chez nous le choix est vite fait : le moindre problème est signalé sur le contrat de cession, même anodin. Ce n’est pas le cas chez tout le monde.

    Transparence, vous avez dit transparence ?…

  18. véro a écrit

    Raphaël ,
    Le choix de la castration de mon chat a été murement réfléchi et n’a pas été fait à la légère , même si j’étais amère contre l’éleveur du Papa de mon chat !!!
    Pour ce qui est de la transmission , le monde vétérinaire assure que le gène est transmis à 50% de la descendance dans le cas d’un croisement avec un homozygote sain .
    Mon raisonnement a été le suivant , si ce test existe c’est pour éradiquer cette maladie , et sachant que mon chat est porteur , je ne me vois pas en pleine conscience contribuer à cette transmission que l’on cherche à enrayer ! Je n’ai pas un raisonnement d’éleveur , mon chat est également d’une grande lignée ,mais si c’est pour qu’ils meurent tous prématurément , je ne vois pas l’intérêt de poursuivre cette lignée .Bien sûr il y aura 50% de chatons sains , alors effectivement il est dommage de ne pas laisser une chance à ceux-là , mais les 50% autres on en fait quoi ? on les laisse vivre et on les vend en sachant que leurs propriétaires vivront dans l’angoisse de cette maladie ou les feront reproduire quand même, ou on les supprime une fois le test fait ? Ce test ne peut pas se faire avant l’âge de 3 semaines , et je ne me vois vraiment pas faire supprimer des chatons de 3 semaines …….
    Voilà le cruel dilemme , d’autant plus que j’ai un chat magnifique ,Black-Silver Mackerel Tabby avec un Papa Smoke , immense , juste 1 an , 7 kg 500 , une queue de 42 cm ,une crinière extraordinaire ..etc ..au dire des connaisseurs c’est un chat qui promet en beauté,en taille et en poids , les futurs descendants étaient déjà réservés !
    Maintenant , je veux bien reconnaître que j’ai peut-être fait une erreur si comme le dit Cédric les chats porteurs ont la même espérance de vie que les sains , le problème est que le discours des vétos est tout autre …
    Cédric ,
    Je ne suis pas procédurière , faire un procès aux personnes qui me l’ont vendu n’empêchera pas mon chat d’être malade , cela servirait à ce qu’il ne refasse pas la même erreur mais j’aime à penser que le dialogue pourrait avoir autant d’impact .
    Pourquoi entre éleveurs ne faites-vous pas une charte de " bonne conduite " ?
    Pourquoi jouez-vous la transparence , c’est vraiment très honorable , et pas les autres ?
    Comment faire comprendre à tous ceux-là qu’ils ne font pas le bonheur de leurs clients , que personnellement mon chat est un membre à part entière de ma famille , que ce n’est pas juste un beau reproducteur , que je vais l’aimer intensément du 1er au dernier jour de sa vie (que je souhaite longue !) .
    Et une dernière question , pourquoi exiger ce test avant chaque saillie si c’est pour quand même la faire ? c’est un peu absurde , non ?
    Il me semble que vous avez une conception saine de l’élevage que peu d’éleveurs ont , alors c’est à vous de les aider à changer .
    MERCI

  19. Fourrure a écrit

    Véro me demande un billet sur le sujet (pas la photo du chaton, qui est magnifique, mais sur l’HCM et son test génétique). Je vous prépare ça.

  20. Cédric Girard a écrit

    Pour en savoir un peu plus, deux liens sur notre site :
    Le fonctionnement du gène MyBPC3 et son implication dans la HCM
    Le test HCM1 pour la détection d’une forme de HCM chez le Maine coon

  21. Cédric Girard a écrit

    Merci Fourrure de vous pencher sur cette satanée maladie (dire que nous élevons aussi des sphynx… également concernés !)

    Véro, le fait d’être transparents avec les futurs propriétaires de nos chatons coule de source. En fait nous n’avions pas le choix. Il est interdit par la loi (normalement…) d’euthanasier tout animal en bonne santé (abstraction faite des animaux dangereux, vous m’aurez compris). Or, un chat porteur de la mutation MyBPC3 n’est PAS malade tant qu’aucun signe clinique n’a été décelé.

    Quand ce p… de test est arrivé, 100% de nos chats étaient porteurs (bah oui, on a enfoncé toutes les statistiques à ce sujet : pas de bol vu que d’autres éleveurs travaillant sur les mêmes lignées ont eux eu 100% de sains !!!)

    C’était donc soit stériliser tout le monde et arrêter l’élevage, soit prendre son mal en patience, perdre encore un peu plus de fric et essayer de préserver nos lignées. La passion l’a emporté.

    Si demain un nouveau test ADN pour la HCM arrive, qui nous dit que tous les sains actuels ne seront pas à 70% porteurs ? On n’en finira de toute façon jamais, et je le rappelle : l’arrivée du fameux test n’a pas fait diminuer l’espérance de vie du maine coon 😉

  22. strati02 a écrit

    bonjour vero, cedric et tout les passionés du chat.
    malheureusement avec les chats de trés belle lignée, j’ai l’impression qu’il y a aussi une trés grande fragilité, ma petite chatte siamoise qui est morte de maladie genetique à l’age de 18 mois, était la fille du siamois hyper titré qui a fait la pub royal canin (il vient aussi de dcd). meme si j’ai d’autres chats ce décé laisse un grand vide, une relation symbiotique ce crée avec le chat que l’on soigne. malheureusement pour les éleveurs ce sont eux qui ce font "remuer les puces" en premier car "il aurait du prévoir" "il n’aurait pas du jouer au sorcier" mais bien souvent ce n’est pas le cas, ils sont tout simplement passionés par la race qu’il élève. dans le cas de ma chatte il était meme prevu avec l’eleveuse qu’elle est des petits. tout ceci pour dire que la vie nous joue des tours injuste, et que bien souvent elle sans prend au plus faible.

  23. strati02 a écrit

    PS il est mignon ce chaton mes chats me disent qu’il est à "croquer".
    philippe

  24. véro a écrit

    Il faut reconnaître que nous sommes très exigeants !
    Le jour de notre naissance , on ne connait pas notre futur parcours , serons-nous malade ou en bonne santé , quelles maladies aurons-nous , comment les soignerons-nous , combien de temps allons-nous vivre ? etc
    Et nous voudrions que nos amours de chats vivent très vieux et toujours en bonne santé !
    C’est compter sans la nature et le destin de chacun …….
    Nous oublions aussi qu’il y a plein de petits gouttières qui sont aussi malades ou en danger que nos " aristos " qui auront peut-être une toute autre maladie ou simplement un accident qui raccourcira leur vie ……et là pas de test ADN pour le prévoir .
    Imaginons 2 minutes l’enfer que seraient nos propres vies si on faisait des tests ADN , nous serions tous ou cardiaques ou futur cancéreux ou futur Alzheimer ou autre ….
    Cette conversation depuis 2 jours m’aura au moins aidée à dédramatiser , Merci à Cédric ,Raphaël , Strati02 et Fourrure (pour son futur billet).

  25. Fourrure a écrit

    Billet en ligne

  26. *A,C* a écrit

    Quel jolie petit chat.
    Voicy un chose a savoir sur les chats .
    le chat: Pourquoi le nourrire à volonté .

    En efait il Faut donner à manger à son chat à volonté parce que des repas à heures fixe peuvent être un stress . S’il est habitué depuis son enfance à avoir à disposition en continue des croquettes, un chat régule très bien sa prise alimentaire en 10 à 20 repas repartis sur 24 h (nuit et jour de façon égale) sans pour autant grossir ! Comment habituer un chat qui est habituer à ressevoire c’est repas à heures fixes à passer a étres nourie à volonté .

    Concernant se cas , si vous lui laissez du jour au lendemain de la nourriture à volonté, il se peut qui se régulera pas dès les premiers jours et peut avoire tendance à trop manger. Cela peut même aller jusqu’aux vomissements. Au bout d’une semaine à dix jours, ses repas seront plus fréquents et plus petits et il arrivera progressivement à bien les répartir dans le temps. Pour éviter qu’il ne mange plus que ses besoins et qu’il grossisse, offrez-lui des croquettes plutôt que des boîtes beaucoup trop appétentes. et Préférez des croquettes pauvre en graisse mais riches en fibres . Disposant de la nourriture en hauteur . Jouez avec lui, parlez-lui, câlinez-le car les chats boulimiques sont souvent des chats anxieux. Si votre chat est néophile gourmand éviter de changer car dans se cas la nouveauté attise l’appétit du chat par contre si perd l’appétit varriés *****************************

    Atuces pour calmer le tros plient d’apetit . Etaler c’est croquettes par terre ou sur un morceaux de tissue de façont que les croquettes soit espacer de 2/3 cm . Le chat sera obliger de manger lentement et se rassasira plus vite . A Ne pas faire si vous avez un chien si non il risque de luis manger c’est croquettes . OU dans se cas le faire dans un piéce ou le chien ne puisse pas allez mais que le chat luis puisse y allez **************************

    Encore une atuces pour calmer le tros plient d’apetit . Réydrater c’est croquettes D’eau chaud un volume de croquettes + un volume d’eau chaude cela denera du volume et gonflera dans estomac pour le rassasier . Pour c’ette astuce il préférable de combiner avec des croquettes l’aisser sec pour éviter le tarte . Par ex la journer vous luis l’aisser des croquettes sec à Volonté et la nuit des croquettes à volonté Réydrater ou vice versa. ****************************
    si tu veut voire mes chats et autres infos tu peut voire mon site dans endroit prévue .

  27. Raphaël D. a écrit

    Pour rebondir sur les propos de strati02: "malheureusement avec les chats de trés belle lignée, j’ai l’impression qu’il y a aussi une trés grande fragilité"

    Cette phrase me conforte dans le sentiment que certains animaux domestiques, à force de sélections génétiques, tendent davantage à se fragiliser. Encore une fois, c’est l’eugénisme proférés par l’espèce humaine qui en serait la cause. Le génome est quelque-chose que certains scientifiques pensent maîtriser. Ce n’est que pure chimère. Quel génie peut-il appréhender les desseins de la nature?

  28. Cédric Girard a écrit

    Bonsoir

    En fait, la fragilité apparente tient plus de deux choses à mon humble avis :
    – du fait d’un pool génétique obligatoire amoindri car contrôlé (et donc de facto limité)
    – du fait que le nombre de contrôles sur les "fragilités" spécifiques de chaque race est sensiblement plus grand que sur les autres races

    Sur ce dernier point, un exemple : le maine coon est considéré comme "la" race de chats cardiaques par excellence (si j’ose dire), et pourtant il est avéré (source : service cardiologie de Maisons-Alfort) que TOUTES les races sans exception, ainsi que les gouttières évidemment, sont concernés par la maladie !

    Peut-être pas dans la même mesure, mais sur ce point il est bien difficile de répondre, quand on sait que le maine coon est une race suivie pour la cardiomyopathie hypertrophique féline depuis le début des années 1990, sur certaines lignées… Beaucoup d’autres races touchées ne sont contrôlées par leurs éleveurs que depuis quelques années seulement, voire ne le sont pas (encore) ! Quant aux chats de gouttière, on leur attribue une robustesse qui je pense n’est pas vraiment justifiée (d’ailleurs, les maine coons sont à l’origine des chats de ferme nord-américains !)

  29. véro a écrit

    Raphaël ,
    Êtes-vous allé faire un petit tour sur le blog de Boule de Fourrure?
    Des choses intéressantes y sont dites … notamment au sujet de l’Eugénisme (qui a l’air de vous tenir à coeur).
    Cédric ,
    Au cours d’une visite chez un cardiologue vétérinaire celui-ci m’a dit qu’il avait beaucoup plus de gouttières cardiaques que de Maine Coon …Cela peut s’expliquer par le fait qu’il y a plus de gouttières que de Maine Coon ,mais il avait l’air de dire que les problèmes cardiaques n’étaient pas liés aux seuls Maine Coon et que leur fréquence n’était pas spécialement plus importante que sur le reste de la population féline! Je pense que ce qui fausse tout est l’existence de ce fameux test ADN !
    Mais puisque nous avons la chance (?) d’avoir ce test pour les Maine Coon , sans chercher à " trafiquer " la race , nous pourrions à long terme éradiquer au moins une cause de cette faiblesse cardiaque , non ? À condition que tous les éleveurs fasse l’effort …

  30. Cédric Girard a écrit

    Exactement Véro, mais il faut aussi prendre conscience que tous les éleveurs n’ont pas eu la chance d’avoir des chats sains dans leur cheptel (notre cas) et que financièrement, ce test a eu une incidence non négligeable sur les élevages (je sais de quoi je parle !)

    Parfois j’ai le sentiment que certaines personnes (je ne parle pas de vous 🙂 ) feignent d’ignorer qu’un élevage est d’abord une entreprise. D’ailleurs, beaucoup d’éleveurs n’en ont pas conscience, ce qui est encore plus grave ! On nous serine que nos chatons sont chers, etc… Mais quand on voit le coût d’un test ADN, le coût d’une journée à l’ENV Maisons-Alfort (pour 3 chats maxi, chez nous ça nous revient à 500€ la journée avec le trajet… Ce au moins 2 fois par an !) et plus généralement le coût de revient comptable d’un chaton dans un élevage lambda, bien difficile est d’imaginer faire un jour un bénéfice suffisant pour espérer un salaire en retour !

    Enfin bref : passer d’un cheptel de chats "porteurs" à un cheptel 100% sain ne se fait pas du jour au lendemain, surtout quand ça fait plusieurs années que vous travaillez la lignée. Nous avons estimé à 3 ans le temps nécessaire pour "remplacer" nos chats porteurs, et encore, comme nous avons (une fois de plus) été fort malchanceux, je m’attends à ce que cet unique chaton soit porteur de cette p… de mutation et que de fait, nous perdions la lignée de Tatoo’in (rarissime en France).

    Quant à ceux qui ne font pas les tests (pas seulement les frottis pour l’ADN), je n’appelle pas ça des éleveurs mais des marchands de poils… Car la seule motivation de ne pas faire ces tests c’est le fric, rien d’autre !

  31. strati02 a écrit

    bonjour, elle est interressante cette discution car pour moi comme pour l’amateur de chat lambda, le maine est un chat tres robuste et capable de survivre au climat nord americain par suite de selection naturel. l’ecrivain Lilian Jackson Brown le decrit aussi comme un chat tres robuste. mais bon tout evolue vite dans ce monde.
    philippe

  32. Raphaël D. a écrit

    Bonjour,

    Je suis donc allé lire le billet de Fourrure afin d’être en mesure de répondre à Véro.

    Il me semble qu’il y ait 2 affirmations antagonistes dans ce que j’ai pu en comprendre, je site:
    "Elle est fréquente chez les chats de race Maine Coon, on peut donc supposer que la sélection réalisée par les éleveurs a involontairement favorisé une version "maladie" d’un gène qui coderait l’avenir du muscle cardiaque. C’est malheureusement souvent le cas : la sélection classique se fait sur un ensemble de critères physiques plus ou moins objectifs, et il arrive parfois que l’on favorise certaines maladies, surtout si elles ne sont pas visibles immédiatement, comme c’est le cas de notre hypertrophie concentrique du myocarde."

    Ce propos va dans mon sens en précisant que la sélection humaine donne des résultats peu maîtrisés. Sur ce, je me posais la question d’une sélection naturelle dépassant notre niveau de compréhension et surtout implacable en terme de résultat (voir adaptabilité au milieu naturel, entre autres).

    Par ailleurs, je site à nouveau:
    ‘Sélectionner les reproducteurs et adapter les croisements.

    Oui, à l’échelle d’un élevage, cela permet au sélectionneur de choisir, en connaissance de cause, ses reproducteurs et ses schémas de croisements."

    Ce qui va à l’encontre de la première citation.

    Enfin, 3ème et dernière citation:
    "Cela ne signifie pas qu’il écartera forcément de la reproduction tous les porteurs du gène, car la race possède un très faible effectif et certains chats possèdent par ailleurs des qualités remarquables dont la préservation peut être capitale. A mon sens, il serait excessif de retirer tous les chats porteurs du schéma de reproduction, même si l’on sait qu’ils transmettront la version HCM1 à une partie de leur descendance.
    N’oublions pas, même en raisonnant uniquement d’un point de vue de sélectionneur, que ces chats portent aussi des gènes très variés dont la diversité est indispensable au "sang" Maine Coon."

    Là, les propos sont modérés dans un premier temps, puis on en revient à l’idée de base stipulant qu’il faut aussi laisser faire la nature.

    Bref, Fourrure adopte une attitude de "normand" ;). On fait de la sélection pour l’élevage avec un groupe d’animaux ; puis on ne faut pas de sélection pour l’autre groupe restant, donnant sa chance au dessein de la nature.

    C’est une 3ème possibilité…

    @Véro,
    A aucun moment, je n’ai mis en cause votre conduite. Les décisions à prendre, étant donné l’énorme affection que vous avez pour vos chats, devaient être très difficiles à prendre. C’est davantage au sélectionneur d’animaux que se portait ma question.

    Quoi qu’il en soit, merci à Fourrure pour son long billet, qui résume bien la problématique.

    @Cédric,
    On comprend mieux les tarifs appliqués par les éleveurs. D’ailleurs je me demandais comment tu arrivais financièrement à vivre de tes 2 passions: Photographie et Elevage.
    Pour finir sur une note d’humour: L’aspect bon marché de l’acquisition de particulier à particulier des chats de gouttière est il un facteur de sélection naturelle caché ? 🙂

    Bien à vous.

  33. Cédric Girard a écrit

    Je te rassure : je suis salarié à temps plein en plus de l’élevage félin (qui est d’ailleurs au nom de Madame, elle aussi salariée à temps plein) ; j’ai donc aussi en parallèle mon activité photo et depuis peu, je viens de créer ma société (web design, webmarketing).

    Du coup je suis "quadri-actif" (ça se dit ça ?) ; mais je ne tiendrai pas longtemps et il va falloir faire des choix. Déjà hors de question que je lâche la photo !

  34. PassionNature78 a écrit

    Trop mimi le chaton…
    Amitiés…
    Bonne journée…

    Mon blog Nature
    passionnature78.canalblog…

    Notre blog Photos Arielle&Gilbert
    passionphotos78.canalblog…

  35. strati02 a écrit

    bonjour,
    quadri-actif. cedric vous etes bon pour un controle anti-dopage.

  36. Cédric Girard a écrit

    Hormis caféine et bonne humeur, je jure que je suis clean ^_^

    (ou alors c’est un l’insu de mon plein gré !)

  37. Dylan a écrit

    Salut Cedric.

    C’est moi celui de Bénélux qui t’avais posé une question concernant le fond pour la photo d’animaux. Merci de m’avoir répondu 😉

    Dylan

  38. Alex a écrit

    Alors,j’ai bien lu le petit mot de fourrure,les commentaires de Cédric…j’ai entendu parlé de récessivité de cette mutation chez le chat…

  39. Alex a écrit

    Alors,j’ai bien lu le petit mot de fourrure,les commentaires de Cédric…j’ai entendu parlé de récessivité de cette mutation?

    ps:cédric,ailuropus n’a plus de site (lien inutile?)

  40. Cédric Girard a écrit

    Bonjour

    Effectivement, il semble que le site en question ne soit plus en ligne (il l’était il y a encore quelques jours !!!)

    Je vais inhiber les liens momentanément.

  41. teteldu14 a écrit

    je trouve qu’il est plus mignon que le mien je pose une question indiscrête quel âge a-t-il? je ne sais pas si quequ’un a déja posé cette question ? mais la mienne a deux mois et demi je previens d’avance je dois avoir trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés trés beaucoups de fautes car je ssssssssssssssuis en CM2 et j’ai dix ans et demi je vais vous laissez apré vous avoir dit ccccccccccccccccccccccccccce qqqeee j’aaaaaaaaaavvvvvvaaaaaaaaaiiiiiiissssssss aaaaaaaa vvvvvoooouuuussssss ddddiiiirrrrrreeee cccccccccooooooooommmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeee qqqqqqqqqquuuuuuuuueeeee jjjjjjjjj » » » »aaaaaiiii uuuunnn ccccccchhhhhaaaatttooonnnsss eeettt uuuunnn ppppppooooiiiiisssssssssssssooooonnnn rrrrrrrrrrrrrooouuggeee désolé j’avvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvais uuuuuuuuunnnnnnnnnnn surrrrrrrr la lllllllllllangue eeeeeeecoccccooorreee ddééééssssoooolllé jjjjj » »’ pppplllleeeeeeiiiinnnnnnn dddeee ccchhheeevvveeeuuuuxxx ssssssssssuuuuuuuuurrrrrrrrrrrr lla laaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnnnngue lllllllllllllllllllaaaaaaaa ppppppppppprrrrrrroccccccccccccccccccccchhhhhhhhhhhhhhhééénnnnnnnnneeeeeeeee ffoiiiiisssss jjjjjeeeeeeeeeeeee mmmmmmmmmmaaaaaaaatttaaaaaaaaaaaaccccccccccchhhhhhhhhheeeeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrraaaaaaaaiiiiiiisssssssss lllllllleeeeeeeessssssssss ccccchhhheeeeeeeeevvveeeeeeeeuuuuxxxxxxxx

Laisser un commentaire