Chasse aux phoques : vers la fin d’une chasse honteuse ?

09/05/2009 11 commentaires par Cédric G. +

S’il est des causes qui me tiennent à coeur, ce sont celles relatives à la défense des animaux victimes d’exactions humaines non justifiées. Et s’il est une chasse des plus immondes qui ait été jamais pratiquée, c’est bien la chasse aux phoques. Depuis 32 ans, le combat de Brigitte Bardot contre ces pratiques abominables n’a jamais cessé, et le 5 mai est l’aboutissement d’une lutte acharné qui aura vallu aux défenseurs des bébés phoques, toutes les railleries de la part de ceux qui s’adonnent à ce sport pour le moins répugnant.

Le Parlement Européen a en effet voté, ce mardi 05 mai 2009 avec 550 voix pour, 49 contre et 41 abstentions, l’embargo sur les produits dérivés du phoque. Le règlement interdirait toute commercialisation ou importation des produits du phoque dans les 27 pays membres de l’Union européenne dès 2010, et de manière à ne pas grever les communautés (tels les Inuits) qui vivent effectivement et dans le parfait respect d’une chasse raisonnée aux phoques, une dérogation est prévue pour les communautés autochtones qui s’adonnent à cette activité pour leur subsistance.

Je ne suis pas de ceux qui s’opposent systématiquement et insubrepticement à la chasse de manière générale : ce sont les méthodes et les motifs qui me répugnent. Et en la matière, force est de constater qu’une chasse consistant à massacrer à coups de barres en fer et dépouiller parfois encore vivant des animaux (qui plus est des bébés dont les chances de fuite sont proches du néant), en laissant la viande sur place sous le joug d’un marché de fourrures et de graisses (dont on sait maintenant – me semble-t-il – fabriquer des substrats de synthèse) ne constitue pas une forme de chasse qu’un esprit sain peut approuver !

Fussent ces animaux en nombre suffisant pour la survie de l’espèce : l’excuse n’est pas valable face à la cruauté de l’homme. Évidemment le Canada a annoncé officiellement qu’il ferait appel de cette décision auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce… Il est à espérer que l’Europe ne lâche pas le morceau sur cette chasse débile et inutile, où l’heure de chasse est royalement rémunérée moins d’un dollar canadien et génère un ridicule marché de 4.2 millions d’euros par an. Certains rétorqueront que ce sont 6000 personnes qui vont se retrouver à terme sans emploi : il me semble que les embargos des USA et du Mexique n’ont pas le moins du monde dérangé leur « économie », pourquoi l’embargo européen en ferait de même ? D’autres avancent que les inuits mourront de faim quand les phoques, en surpopulation, décimeront le poisson des océans qui sert à les nourrir (qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme âneries ^_^ )

Je respecte nos cousins canadiens et je sais aussi que nous européens, n’avons aucune leçon à donner en la matière : corridas, vénerie sous terre, maltraitance des Galgos en Espagne… Autant de pratiques tout aussi stupides et cruelles, sous le joug de traditions moyenâgeuses ou de fallacieuses excuses de gérer une nature qui n’a pas attendu l’homme et sa cupidité pour exister.

Nombre de questions se posent désormais. Et si ces chasseurs de phoque avaient tout simplement utilisé des méthodes de mise à mort plus « décentes », et avaient exploité la viande des carcasses laissées sur la banquise, le Monde aurait-il réagit de la sorte ? Je n’en suis pas certain… Les traditions amènent parfois à des défaites qui devraient servir à se remettre en question, et non à se justifier d’arguments économiques des plus douteux !

Articles relatifs à Chasse aux phoques : vers la fin d’une chasse honteuse ?

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

11 réponses sur Chasse aux phoques : vers la fin d’une chasse honteuse ?

  1. Fabien a écrit

    Et d’entendre le journaliste (journal de France 2 si je ne me trompe pas) dire que l’exécution est faite proprement pour réduire au maximum les souffrances de l’animal lorsque 5 secondes avant on voyait le pioletage à maintes reprises du phoque tel un amusement de la part du massacreur. C’est simplement une abomination, tout comme l’affaire des coiffes en poil d’ours des gardes de Buckingham qui reste un autre long combat…

  2. jul a écrit

    bel article, tu a su présenter l’affaire sans entrer dans les clichés. On oubli souvent que la chasse aux phoques est également une pratique ancestrale de la culture inuits et qu’il ne faut pas faire d’amalgame (qui est souvent fait dans les médias)
    Par contre pour avoir déjà discuté avec un chercheur spécialisé dans les ressources halieutiques, l’"anerie" concernant les stocks de morues n’en est pas forcément une :-)

  3. Kritzkopf a écrit

    Ben dis donc, j’ai jamais entendu parler de l’histoire des Galgos…

    Y a de quoi perdre son sang froid…

    En tous cas merci d’en avoir parlé, c’est surement pas au 20 qu’ils vont en parler…

  4. Cédric Girard a écrit

    Pour les galgos, j’ai accompagné une association en octobre 2008 pendant 3 jours en Espagne… J’ai vu… Oh, pas de choses horribles (ce n’était pas la bonne "saison") mais j’ai quand même vu ce dont étaient capables les hommes.

    Le site de association montée par les deux amies que j’avais accompagné : galgosespoir.com/

    J’aimerais y retourner pour compléter mon reportage, mais bon faute de temps… L’année prochaine sans doute.

  5. Ica a écrit

    Non seulement c’estune atrocité mais ya un décalage entre interdiction officielle et chasse et punition des massacreurs

    Pas de pseudo SEO, merci

  6. Kilroy a écrit

    Un article très intéressant sur le site de l’association Sea Shepherd:
    http://www.seashepherd.org/news-...

    Les chasseurs canadiens n’ont fait que 20% de leur quota de 280000 phoques cette année car les prix se sont effondrés du fait de la décision européenne.

    Pourtant le gouvernement canadien s’est vraiment obstiné sur ce coup là. Ces dernières années, ils envoyaient les navires des gardes côtes sur zone pour protéger les chasseurs de toute intrusion, allant jusqu’à percuter les navires d’activistes écologistes pour les empêcher de filmer.
    http://www.youtube.com/watch?v=Z...

  7. Claude Chabot a écrit

    Ce n’est pas tellement la chasse aux phoques comme tel qui est le problème mais le moyen utilisé. Je suis d’avis que les politiciens Canadiens s’entendent pour défendre du bout des lèvres cette pratique, mais que le motif réel de porter le jujement en appel est surtout d’aller chercher des votes aux prochaines élections.

  8. Maude a écrit

    Bonjour, je suis canadienne, je vous demande a vous, défenseur d,animaux, d’aller voter sur ce lien , dans le bas a droit, et voter CONTRE cette chasse et patager s’il vous plait !

    http://www.cyberpresse.ca/

    ensemble, on est plus fort :)

  9. Cédric Girard a écrit

    Relayé sur Twitter, j’espère que ça portera ses fruits.

    Il est HALLUCINANT que la majorité des canadiens soient pour !!! J’en reviens pas…

  10. Stéphane Lacroix a écrit

    Comme Canadien, je suis convaincu que la plupart de mes compatriotes sont contre cette classe barbare.

  11. Delphie a écrit

    Cette activité est cruelle mais plus encore, aller voir ces sites:

    http://www.phoques.net
    http://www.phoques.over-blog.com

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.