SEMAINE 40 : La fin du brâme

08/10/2006 7 commentaires par Cédric G. +

Le brâme touche à sa fin dans notre belle région. Si à certains endroits il s’est arrêté le 24 septembre au matin (au premier coup de fusil, jour de l’ouverture de la chasse 🙁 ), à d’autres il a poursuivi sa route, et ce sont les derniers raires que nous entendons en ce début d’octobre.

Brâme du cerf

Spectacle grandiose, à voir ou plutôt à entendre (à défaut de voir !!!) une fois dans sa vie, mais jamais au détriment de la tranquillité des cerfs, qui sont des animaux plutôt farouches même s’ils se laissent plus facilement observer durant la saison des amours 😉

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

7 réponses sur SEMAINE 40 : La fin du brâme

  1. david a écrit

    je m’y revois encore avec cette photo..
    bonsoir Mr ,je suis de la même année et je me suis mis dans la photo dans les mêmes moments que vous.La photo animalière est celle qui me fait vibrer le plus,j’ai moi même mon site photo (moins élaboré que le votre) mais je tiens à vous félliciter pour votre travail
    eldadarbator.montaf.com/

  2. corinne a écrit

    Si tu es dispo lundi, y’a des pêches. Envoi moi un petit mail si ça t’intéresse, j’y répondrai (je n’ai pas ton adresse ici).

  3. vincent a écrit

    la fin du brame en betagne s’est déroulée autour du 10/10/2006 également ca donnait encore bien sur le camp de coet quidan camp miliatire, non loin de broceliande, la veille de leur premiere chasse, pleine lune oblige, je suis plusieurs cerfs le samedi 7 octobre.Au meilleur du brâme on en comptera une vingtaine dans cette zone tranquille de la forêt.un 14, un 16 , quelques 10 cors, un 8.le lendemain j’apprendrai qu’il feront à tir u n 14 , un 12 , une 4 tête, non loin de la ou j’étais la veille dans les bruyères, dommage.

  4. Nicolas a écrit

    Question à la cantonnade, et d’abord au blogueur Cédric. En période de chasse, peut-on porter un brassard fluo comme les chasseurs pour éviter de se faire canarder ? Ou est-ce procrit si on veut pourvoir continuer de photographier les animaux ? Sait-on ce que voit un chevreuil, un cerf ou un sanglier ?
    Merci d’avance de vos réponses.

  5. Cédric Girard a écrit

    Bonjour Nicolas

    Oh pitié, pas de brassards fluo !!! Non, l’idéal est de rester invisible pour tous les animaux car si les cervidés ne distinguent pas le fluo, les oiseaux si, et un geai des chênes qui alarme à la cantonnade pourra te pourrir ton affût 😉

    Le top : faire de la photo dans un lieu non chassé, ou au pire, un jour de non chasse (AUCUN lieu n’est chassé tous les jours de la semaine : essayes de contacter la fédé de chasse départementale, normalement ils sauront te dire quand et où tel ou tel endroit est chassé ou pas)

    Au niveau de la vision des trois animaux cités : les chevreuils distingueraient le bleu, mais pas les autres couleurs (ils voient donc en N&B). Pour les cerfs je ne sais pas, mais dans les deux cas, si tu portes une tenue neutre ou camo et que tu ne bouges pas, souvent ils ne te voient pas (il faut veiller à "casser" la forme humaine, donc progresser accroupi et/ou sous un filet par exemple).

    Les sangliers, au niveau couleur je sais pas, mais ce que je peux t’affirmer, c’est qu’ils sont myopes comme des taupes 😉 mais s’ils t’éventent (sans "r" !!!) tu ne les verra jamais (ils peuvent te sentir à plusieurs centaines de mètres si tu es dans le vent)

  6. Nicolas a écrit

    Merci pour ces précieux conseils. C’est bête à dire mais j’avais oublié la fonction d’alerte du geai (bien des fois j’ai pesté en entendant son cri…) Et le geai, lui, n’est pas bigleux (:-.
    Vous me faites un peu rager avec vos récits de brame du cerf. J’avais un plan pour suivre une équipe ONF sur un site de brame en Normandie, mais je n’ai pu me libérer… à suivre.
    Bravo pour les photos en tous cas.

  7. Nic Du a écrit

    J’ai eu la chance de pouvoir assister durant une journée et une nuit à cette période du brame .
    J’étais dans une zone très boisée au sud du Lot et Garonne , non loin des Landes et du Gers , c’est grandiose , impressionnant …pas d’autres mots !
    Malheureusement, je ne suis pas très bien équipée pour faire de belles photos comme Cédric en restant à distance de sécurité car pour dire la vérité, il n’est guère conseillé de s’approcher trop près, les cerfs sont très velléitaires et chargent sans sommation !
    Bravo Cédric pour ce cliché de cerf magnifique !

Laisser un commentaire