[Bonnes résolutions] Mes 10 mesures écologiques pour 2008 !

08/01/2008 6 commentaires par Cédric G. +

Cela fait des mois que cela me démangeait… Le voilà donc, en guise de bonnes résolutions pour 2008, mon premier article écologique (et économique !) avec 10 mesures que je vous propose d’adopter si ce n’est déjà fait ; point de photo, mais un peu de bon sens, l’un n’empêchant d’ailleurs pas l’autre ;-)

Mesure n°1 : Utiliser des ampoules basse consommation

Cela fait 14 mois que nous avons pris cette mesure, qui permet de diviser par 5 la consommation électrique pour les appareils d’éclairage… Aucune gêne particulière à l’utilisation, si ce n’est les 10 premières secondes avec une intensité lumineuse limitée mais qui devient normale voire supérieure ensuite (à « puissance équivalente », notamment du fait que souvent les ampoules à basse consommation ont une forme allongée qui diffuse mieux la lumière à mon humble avis).

Mesure n°2 : Éteindre les appareils électriques qui restent en veille et utiliser les modes d’économie d’énergie

Cela pourra sembler futile, mais il faut savoir (par exemple) qu’une Livebox seule consomme 16€ d’électricité par an (source : 60 millions de consommateurs) : imaginez ce que peuvent consommer un magnétoscope, un lecteur DVD, un téléviseur, un décodeur TNT ou satellite, un modem, une imprimante, un scanner ou un écran placés en veille au lieu d’être proprement éteints ! Voici donc trois petites astuces pour palier à cela :

  • Paramétrer votre ordinateur de manière à ce qu’il se mette en veille automatiquement en cas d’inactivité (un petit freeware très sympa que j’utilise : Local cooling ! Non seulement il va vous permettre de paramétrer très simplement le mode éco de votre PC, mais il va vous donner en temps réel une estimation de l’économie réalisée !)
  • Utiliser des prises multiples à interrupteur pour votre équipement informatique : une fois l’ensemble éteint, un clic et on est tranquille (limitera par ailleurs les dégâts en cas d’orage…) avec un gain potentiel de 15 à 20€ annuels si vous aviez l’habitude de laisser votre écran en veille
  • Pour les appareils qui ne peuvent s’éteindre totalement (cas des lecteurs DVD ou décodeurs TNT par exemple) et dont les prises sont difficiles d’accès, on pourra utiliser un programmateur mécanique (coût : quelques euros !) pour donner les créneaux horaires d’activité ; ainsi chez nous tout l’ensemble télévisuel est « coupé » entre 1h00 et 7h00 le matin ;-) (une petite économie mais néanmoins réelle de 5 à 10€ annuels selon le nombre d’appareils… pour ceux qui ne programment que très rarement leur magnétoscope, comme moi !)

Mesure n°3 : Respecter strictement les temps de recharges pour vos batteries

Utiliser là aussi un programmateur pour limiter le temps de charge si vous branchez vos appareils pour la nuit (valable pour les piles que l’on prendra évidemment rechargeables, les batteries, etc…) Ainsi, pour le chargeur Canon concernant les batteries BP511, je programme une heure de charge, ce qui est très largement suffisant pour recharger totalement la batterie ! Cela évite que l’appareil, branché toute la nuit, ne chauffe et consomme ainsi de l’énergie inutilement. Pour mon GSM, je le recharge via la prise USB de mon PC (tout aussi efficace et moins gourmand en énergie qu’un transformateur qui dissipera inévitablement de la chaleur et donc occasionnera une perte d’énergie supplémentaire).

Mesure n°4 : Privilégier les appareils « faible consommation »

Ma prochaine acquisition en relation avec la photographie sera un nouveau boîtier pour mon PC (achat prévu dans les prochains jours). Les nouvelles alimentations à la norme « 80+ » permettent de substantielles économies à ce niveau (-30%) en plus d’apporter un silence confortable couplées à des boîtiers isolés et correctement ventilés, ce qui sera très rapidement amorti sur une machine qui tourne chez moi en moyenne 4 heures par jour ;-) (idem avec les nouvelles générations de composants : disques durs, processeurs, etc…)

Mesure n°5 : Économiser l’eau en changeant ses habitudes

Cela ne coûte rien et c’est efficace : privilégier la douche au bain, ne pas laisser couler l’eau lorsqu’on se lave les dents ou l’on se rase, etc… Au jardin, un récupérateur d’eau de pluie (500 litres chez nous) permet d’alimenter les zones non irriguées naturellement, moyennant un bon arrosoir et un peu d’huile de coude, et un plaisir certain de jardiner sans aucun produit chimique à la clé (le purin d’orties est mon ami !)

Par ailleurs, utiliser une chasse d’eau à deux positions (mode « éco » pour les petits besoins) couplée à un dispositif à placer dans la chasse d’eau de manière à limiter le volume d’eau tout en augmentant la pression d’évacuation pour un résultat similaire : 60% d’économie par rapport à une chasse « normale » à une seule position (en moyenne 3.5 litres utilisés au lieu de 9 ; on peut aussi placer une bouteille d’eau dans la chasse d’eau pour un effet quasi similaire en terme de consommation) !

Mesure n°6 : Privilégier les produits alimentaires locaux et issus de l’agriculture raisonnée ou biologique

Outre une qualité gustative certaine et une contribution à l’économie locale (je privilégie toujours les petits producteurs locaux), on s’y retrouve inévitablement sur tous les plans, et en prenant le temps de préparer soi-même ses petits plats, on sait ce que l’on mange et « accessoirement » on génère moins de déchets industriels… Je soulignerai que plus souvent que ce que l’on pourrait croire, l’acquisition chez un producteur local ne revient pas plus cher que d’acheter à l’hypermarché du coin tant que l’on a un espace et des possibilités de stockage chez soi (cas des producteurs de viande ou de légumes par exemple). Et bon sang, quelle différence de qualité !

Mesure n°7 : Privilégier les emballages légers et facilement recyclables

Je ne peux que saluer en ce début d’année, l’annonce chez un discounter alimentaire bien connu (Leader Price pour ne pas le citer) pour sa nouvelle gamme de produits, présentée dans des emballages allégés (produits en réalité repackagés) : moins chers, moins encombrants dans les placards, et produisant BEAUCOUP MOINS de déchets d’emballages ! Je me prends à choisir mes produits en supermarché en tenant compte du packaging… qui je le rappelle a une influence au niveau macroscopique sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, indexée sur le tonnage de déchets récoltés… Une goutte d’eau dans l’océan, mais si tout le monde s’y mettait, les marketeux cesseraient de nous vendre les emballages au lieu des produits !

Mesure n°8 : Respecter scrupuleusement le tri des déchets ménagers

…et ne pas balancer dans la nature ce que vous n’aimeriez pas voir par terre chez vous ou dans votre jardin ! Malheureusement, certains abrutis semblent encore pratiquer ce geste non citoyen et j’aimerais que notre gouvernement ait les c… de prendre des mesures à ce propos comme nos voisins suisses l’ont fait ;-) (fortes amendes à la clé…)

Mesure n°9 : Rouler léger sur la route !

Pour votre vie, pour votre planète et pour votre porte-monnaie ! Moi qui était nerveux au volant (j’y suis toujours je l’avoue), j’ai adopté ce type de conduite « passive » avec une utilisation permanence de l’inertie du véhicule dans les descentes, aux approches des feux ou des carrefours, avec un respect des limitations de vitesses, utilisation limitée de la clim’, etc… 20% d’économie !

Mesure n°10 : Transmettre tout cela à nos enfants !

Alexis, 7 ans, est déjà bien au fait de toutes ces mesures… même s’il lui arrive encore de traîner sous la douche ;-) Une question d’éducation !

Un premier bilan…

Cela fait un certain temps que nous appliquons ces petites règles de vie, certaines depuis plus longtemps que d’autres, aussi je préfère conclure sur quelques chiffres concrets :

  • Notre facture d’électricité a baissé de 18% entre 2006 et 2007 (soit 160€ d’économie), avec un potentiel de baisse encore important
  • Notre consommation d’eau a baissé de 21% entre 2006 et 2007
  • Entre 2005 et 2007, j’ai gagné durablement 150 km en moyenne sur un plein de gasoil soit 1 plein gagné tous les 6 pleins (!)

10 petites mesures qui me font globalement économiser 600 à 700 € par an, tout en contribuant à préserver l’environnement et ma santé ! De quoi financer, en une année, 60% de mon futur Canon 90/2.8 TS-E :-D (il fallait bien que je parle photo sur ce billet, voilà qui est fait !!!)

Il reste beaucoup de chemin à parcourir, et je me mets à rêver un jour, d’avoir une voiture électrique que je pourrai recharger avec les futurs panneaux solaires qui alimenteront ma maison et réchaufferont mon eau… Un jour prochain peut-être !

Articles relatifs à [Bonnes résolutions] Mes 10 mesures écologiques pour 2008 !

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

6 réponses sur [Bonnes résolutions] Mes 10 mesures écologiques pour 2008 !

  1. Michèle a écrit

    J’ai beaucoup apprécié la visite de votre blog et votre sensibilité pour la nature et l’environnement. Cela rassure de savoir que certains se sentent concerné par les problèmes écologiques !
    Vos photos sont magiques !
    Nous avons aussi un blog "nature sauvage en Moselle" avec quelques photos (fabmimi.blog4ever.com)
    Bonne continuation !

  2. anto a écrit

    D’autres bonnes résolution depuis 2008? :)
    J’ajoute, pour ma part, une limitation drastique de ma consommation (de toute sorte), en particulier du matériel électronique. 5-6 téléphones portables par an, comme le font certains, ou le renouvellement perpétuel d’un matériel, pour rester « au top », est ce qu’on peut voir de pire dans nos pays développés.
    Notre mode de vie est irresponsable et égoïste. La perpétuelle compétition qui existe dans le genre humain est peut être nécessaire du point de vu de Darwin, mais il s’avère malsain pour la planète et donc pour nous. Moi aussi je ne peux qu’être passif et faire ces petits gestes pour l’environnement, mais que faire d’autre? Aucun programme politique ne va dans le bon sens, donc pas d’issue pour le moment.

  3. Justine a écrit

    J’ajouterai dans cette liste de mesures : penser aux équivalents écologiques comme les papiers certifiés FSC, les cartouches d’encres recyclables, etc.

    En ce qui me concerne je roule en Prius, car en dehors des émissions de CO2, c’est la voiture thermique la moins polluantes (NOX, NO2, etc).

  4. Jerome a écrit

    Je voudrai revenir sur la Mesure n°5 : Économiser l’eau en changeant ses habitudes qui je pense aujourd’hui, est vraiment devenu un sujet d’actualité.

    Plus précisément concernant la récupération de l’eau de pluie. Je me suis fait installé récemment une citerne en béton pour récupérer l’eau de pluie de mon toit, et je dois vous dire que c’est vraiment une bonne chose. D’un point de vue écologique mais surtout économique. En utilisant l’eau de pluie stockée dans ma cuve en béton, j’ai pu économiser jusqu’à 60% de ma consommation d’eau potable. Un investissement à faire !

  5. Hervillard a écrit

    J’ai su et vu que les ampoules basses consommations sont très polluantes et que le recyclage se fait en Inde qui pollue et tue . Pouvez vous me dire ou est l’écologie ? vous ne faites que déplacer les problèmes , comme tous les recyclages des pays à très grande consommation vous n’assumez aucunement vos responsabilités . Je ne prétend pas être l’homme de la situation , mais arrêtez de nous prendre pour des cons . Donnez nous des vraies solutions pas des leurres . CORTIALEMENT .

Laisser un commentaire

Notifiez-moi des commentaires à venir via email.
Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.