SEMAINE 17 : Batracien contre voiture

23/04/2008 1 commentaire par Cédric G. +

Cette année encore, le dispositif de préservation des batraciens a été mis en place aux abords du Lac d’Orient, dans l’Anse Colette, lieu hautement réputé pour sa richesse en amphibiens de tous genres. Les bâches érigées de part et d’autre de la route permettent de canaliser les crapauds, grenouilles, tritons et salamandres vers des seaux enterrés où ils tomberont. Ainsi, après chaque nuit de migration, les bénévoles de la Cellule Etangs du Parc Naturel de la Forêt d’Orient viennent prélever leurs protégés et leur font traverser la meurtrière avenue…

Batracien sur la route, face à une voiture
Batracien et voiture ne font pas bon ménage !

EOS 5D + Canon 24-105/4 L IS USM à 80mm, lampe torche
f/4.0, 1/20ème, 400 ISO, -2 EV

Il arrive que quelques crapauds et grenouilles rousses arrivent à passer outre les bâches, et se retrouvent alors dans un combat inégal, face aux rares véhicules qui passent par cette route forestière… Non loin de là, où aucun dispositif n’est installé, c’est parfois l’hécatombe lorsque les vagues migratoires entre lieu de reproduction et gîte sont les plus importantes… au plus grand bonheur des oiseaux, qui chaque matin n’ont plus qu’à venir se délecter des victimes de la nuit : élémentaire chaîne alimentaire !

,

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

Une réponse sur SEMAINE 17 : Batracien contre voiture

  1. Sid-Ali a écrit

    Oui la chaine alimentaire. Et d’ailleurs que les batraciens se rassurent; le tour des voitures viendra, elles seront à leur tour manger et écraser par la casse qui réduira leur pièce détachées en mille morceau.

Laisser un commentaire