SEMAINE 33 : Retour de Camargue

22/08/2006 14 commentaires par Cédric G. +

Une semaine passée en Camargue… Une semaine à découvrir une région sauvage parmi les plus belles et intéressantes de France, mais pourrie par le tourisme (surtout à l’Ouest !) et, accessoirement, LA semaine de mauvais temps de l’été là-bas 🙁

Parmi les plus intéressantes découvertes, celle du Parc Ornithologie de Pont de Gau (non loin des Saintes-Maries-de-la-Mer) : entrée payante, mais quel bonheur !!! Je ne pensais pas qu’un parc de vision tel que celui-ci puisse exister, où la quasi totalité des oiseaux sont très aisément visibles et LIBRES !!! À l’exemple de cette aigrette garzette (Egretta garzetta), photographiée sous un soleil de plomb et dont l’effet « clair obscur » n’a pas été difficile à obtenir (en fait il était impossible de faire autrement 😉 !!!)

Ces grands échassiers, fort nombreux, partagent les marais avec flamants roses, hérons de toutes sortes (hérons cendrés, hérons garde-boeufs, crabiers chevelus…), tadornes, ibis fascinelles… Nul doute que j’y retournerai, mais en période de migration, l’été étant (contre toute attente !) la période creuse pour l’observation des oiseaux des milieux aquatiques !

L'auteur : Cédric G.

Auteur photographe animalier, informaticien et passionné d'animaux et de nature. Administrateur du blog Aube Nature

14 réponses sur SEMAINE 33 : Retour de Camargue

  1. Cédric a écrit

    Bienvenue à la maison, et merci pour cette photo sublime !
    Une petite coquille à signaler dans ton billet : "Parc OrnithologiQUE de Pont de Gau"

    Cédric.

  2. Cédric Girard a écrit

    Argghhh décidément je fais faute sur faute 😉

    L’effet "vacances" sans doute !

  3. Olivier a écrit

    Salut,

    Tu sais, concernant la météo, tu n’as pas grand chose
    à regretter….
    J’ai l’impression que le temps était du même accabit
    partout en France…
    Le mois d’aout n’a pas été glorieux 🙁

  4. Rene a écrit

    Je découvre votre blog et à travers lui, votre site. Que dire ?

    Je suis béa d’admiration ! Quand je regarde vos photos je mesure le chemin qu’il me reste à parcourir…
    Absoument magnifique.

  5. cedric lemoigne a écrit

    Salut Cédric,

    Content que la camargue te plaise. J’aurai dû photographier plein de choses mais des ennuis de famille m’y ont empêché. Pour dire j’ai même dû renoncer à rencontrer neuin1 un membre de benelux.

    Ta photo est superbe !!! J’adore ce noir et blanc 🙂

    En ce qui concerne la météo tu n’as pas été verni car du coté Est, il n’a quasiment pas plu sauf une averse en soirée et seul le 12 Août a été frais dans la nuit.

    Pour ma part, j’y suis encore et j’ai enfin le temps après 30 jours de vacances d’aller photographier pour une seule matinée 🙁

    Sinon, il faudra qu’on se parle à montier pour programmer quelques trucs 😉

    A bientôt

  6. Eric a écrit

    Salut, comment as-tu obtenu cet effet ?
    Bien cordialement, Eric
    PS : ce site est une mine d’informations, merci à toi.

  7. Gérard Lorriaux a écrit

    Tout simplement M A G N I F I Q U E ! Encore une fois toutes mes félicitations.
    Cordialement,
    Gérard

  8. FRED a écrit

    Splendide !

  9. Eric a écrit

    Merci pour ta réponse et bonne continuation
    PS : Ne pourrais-tu pas créer une rubrique avec des "tuyaux" pour prendre des photos en milieu urbain ?
    Cela pourrait être très utile (surtout pour moi) car je serai a NY l’été prochain.
    Cordialement,
    Eric

  10. harenatoche a écrit

    la photo est tout simplement magnifique !

  11. Michael a écrit

    Pour d’autres photos de la camargue, n’hésitez pas à visiter le site Photos en Camargue : photos.en-camargue.fr/.

  12. Cédric Girard a écrit

    J’adore ce genre de commentaire…

  13. jo a écrit

    Cette photo est splendide ! Bravo !
    Vous avez mémorisé l’exposition sur la poitrine de l’oiseau ? Une mesure pondérée centrale ? Comment cela se fait-il qu’en sous exposant autant l’animal soit toujours aussi clair ?
    Je sais ça fait beaucoup de questions mais je débute.

  14. Cédric Girard a écrit

    En fait j’aurais obtenu directement le résultat en mesure spot sur le poitrail, mais en centrale pondérée l’appareil avait tendance à un peu trop prendre en compte la périphérie immédiate et donc à calculer son exposition sur une moyenne, crâmant légèrement la zone centrale (la plus claire). D’où ma sous-exposition 😉

Laisser un commentaire